Synopsis : Moira O'Donnell c'est, derrière le feu des boucles rousses et l'énergie inépuisable, une femme qui lutte pour garder la tête hors de l'eau. C'est une vie d'adulte démarrée trop tôt. Ce sont trois gamins livrés à eux-mêmes et autant de boulots cumulés pour les nourrir. Ce sont des pères absents : le premier, incarcéré le plus longtemps possible, croit-elle, et le second, suicidé. C'est une culpabilité sans fin. Moira O'Donnell, c'est la solitude d'une mère de famille dure au mal qui se bat, tombe et renaît. Pour ses enfants. Et avec eux. À la vie, à la mort. Chaque semaine, elle achète un ticket de loterie en rêvant à une vie meilleure. Mais les services sociaux ont d'autres projets pour elle... Et un problème n'arrivant jamais seul, l'équilibre précaire qu'elle pensait avoir créé vire bientôt à la tragédie

Papier (353 pages) et numérique - A paraitre aujourd'hui chez Harper Collins Noir

Mon avis :

Chaque année je prends plaisir à découvrir un nouveau roman de l'autrice et cette année n'a pas fait exception. La chair de sa chair est une histoire qui nous tient en haleine du début à la fin et si j'avais deviné quelques petites choses, j'ai adoré découvrir cette ambiance et les personnages. L'autrice va nous permettre d'en suivre plusieurs pour avoir une vue d'ensemble des événements et je dois dire que les drames auxquels doit faire face Moira sont nombreux. Je me suis laissée porter par les mots et les sentiments des uns et des autres, j'en suis parfois restée comme deux ronds de flan et la plume de l'autrice nous permet vraiment de vivre chaque instant avec eux. Je me suis attachée à certains, j'en ai clairement détesté d'autres, la pression sur cette famille est terrible et les choses vont prendre un tournant violent et stressant. Impossible de le poser avant d'avoir les réponses à mes nombreuses questions, avant de voir si j'avais bien cerné les uns et les autres et j'ai trouvé ça hyper addictif et surtout très angoissant par moment. L'autrice nous fait donc vivre chaque instant avec eux, chaque drame mais aussi chaque espoir et on voit venir la catastrophe qui finit par leur tomber dessus...

On va donc avancer petit à petit avec eux, j'ai trouvé que l'ambiance tordait le ventre à plusieurs reprises et que le côté psychologique était diablement bien fait. On se met facilement dans la peau des personnages malgré les horreurs qu'ils commettent et on ne peut que se poser des questions sur le côté manipulation et les secrets. Les drames vont donc s'enchainer et dès les premières pages le ton est donné. J'en suis restée comme deux ronds de flan à plusieurs reprises, trouvant que l'autrice amenait un questionnement hyper intéressant et dont je n'ai toujours pas réussi à trouver une conclusion adéquate. Les pages se tournent très rapidement et la construction avec plusieurs points de vue fait que l'on ne peut qu'être toujours plus curieux face à certaines actions et réactions. J'ai apprécié certains personnages donc, j'en ai détesté d'autres mais ils ne nous laissent clairement pas indifférents et on ne peut qu'aller au bout pour savoir comment les uns et les autres vont découvrir la vérité. J'ai été contente d'avoir deviné quelques petites choses qui se dessinent au fur et à mesure que l'autrice nous livre les pièces du puzzle et je ne peux que vous conseiller de le découvrir pour voir vos propres réactions...

En bref, ce roman se raconte difficilement, il se vit de l'intérieur, on a plusieurs narrateurs ce qui nous permet de comprendre les tenants et les aboutissants de chaque instant et je dois dire que j'en suis restée comme deux ronds de flan à plusieurs reprises. Impossible de le lâcher avant d'avoir les réponses à mes questions, ça m'a filé des frissons et forcément, j'étais toujours plus prise par les découvertes que l'on fait. Une intrigue qui nous manipule de la première à la dernière page d'une manière très intense... La psychologie des personnages est au centre de cette histoire et nous fait inévitablement réfléchir.

Note : 17/20

A lire si vous aimez : les histoires de famille et de manipulation...

Passez votre chemin si vous n'aimez pas : quand c'est glauque parfois et qu'il y a des enfants dans la bagarre...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis : 

Logo Livraddict

SHARE 1 comment

Add your comment

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!

© Les lectures de Mylène · THEME BY WATDESIGNEXPRESS