Synopsis : En 1914, l’Europe a été sur le chemin de la guerre tellement de fois, que personne n’y croit plus vraiment. Et pourtant, en juillet, c’est tout cet équilibre précaire qui vacille…ainsi que le destin de trois femmes hors du commun. Sofya, l’aristocrate russe, y perdra sa fortune, son pays et peut-être aussi ce qu’elle a de plus précieux… son enfant. Eliza, la mondaine américaine, tremblera pour ses amis russes et cette guerre qui se rapproche chaque jour un peu plus. Varinka, enfin, la jeune paysanne russe, presque une enfant, fera des choix qu’elle ne pourra jamais effacer, quitte à basculer au cœur d’un combat qu’elle ne peut pas gagner.
Papier (544 pages) et numérique - Paru en juin 2019 chez Charleston (et à paraitre le 11/06/20 en poche chez Charleston)

Mon avis :
J'avais adoré Le lilas ne refleurit qu'après un hiver rigoureux et j'étais curieuse de lire celui-ci. Sauf que j'avais commencé ma lecture au moment de sa sortie et je n'avais pas été prise par le début de l'aventure. Je l'avais donc mis de côté pour le reprendre plus tard et force est de constater que j'ai bien fait puisque je l'ai dévoré et j'ai passé un très bon moment avec Sofya, Varinka et Eliza ! Même si on ne peut clairement pas parler de bon moment entre la révolution russe et ses exactions et la première guerre mondiale qui pointe son nez. Trois femmes, trois origines différentes et forcément, trois destins qui vont s'entrecroiser et parfois se détester. Eliza est américaine, elle est du genre à tendre la main à ceux qui en ont le plus besoin et va nous le prouver à plusieurs reprises. Sofya est une aristocrate russe capable de tout pour protéger ceux qu'elle aime et va nous le prouver à plusieurs reprises. Quand à Varinka, elle est une paysanne qui vit sur la propriété des parents de Sofya et elle saisit toutes les occasions pour sortir de sa condition.

Ce trio va donc nous faire vivre des choses très fortes et parfois très stressantes, on ne sait clairement pas où l'autrice nous entraine et on se laisse porter par les évènements dramatiques qui se déroulent devant nos yeux. Le pire a bien évidemment lieu eu Europe et en Russie, les morts sur leur chemin sont nombreuses et on ne peut que souffrir avec elles. Celle d'ailleurs que j'ai préféré est Sofya, elle ne baisse jamais les bras, est capable de tout pour aider et protéger ceux qu'elle aime et va traverser l'Europe en espérant trouver la paix. La violence est monnaie courante et j'ai admiré sa force de caractère et sa capacité à rebondir même quand l'horizon est complètement noir pour elle. Eliza va se battre pour les gens qui le méritent, aller au devant de désillusion, perdre des personnes qui lui sont chères et inévitablement, on souffre avec elle même si la souffrance est différente de celle que l'on ressent au contact de Sofya. Elles nous prouvent à plusieurs reprises qu'elles sont fortes et ne perdent jamais de vue leurs objectifs, quels qu'ils soient.

Quant à Varinka, malgré tout ce qu'elle traverse et sa débrouillardise, je dois dire que je l'ai détesté la plupart du temps, elle essaye pourtant de protéger ceux qui doivent l'être mais elle le fait d'une manière égoïste et parfois méchante même si au travers des mots de l'autrice on comprend pour quelles raisons elle agit de cette manière. Elle a toujours du obéir aux hommes de la "famille" et espère bien trouver un moyen de s'échapper de tout ça. Mais elle le fait d'une manière gauche et m'est souvent apparue comme antipathique alors qu'elle essaye d'agir bien (du moins parfois...). C'est donc en alternant les points de vue que l'on va vivre cette aventure qui nous secoue de bien des manières et je dois dire que j'ai adoré voir les personnages se battre pour leurs convictions et aller au bout de leurs histoires. Le final est très intense, il nous apporte les réponses que l'on pouvait en attendre et j'ai d'autant plus admiré Sofya et Eliza qui sont celles qui m'ont le plus plu. J'ai versé ma petite larme, elles sont à la fois tristes et heureuses et on ne peut qu'aimer les réponses et leurs actions !

En bref, ce roman nous secoue de bien des manières surtout quand on pense que ces choses ont pu se passer dans la réalité, entre révolution russe et première guerre mondiale. Les trois héroïnes sont touchantes ou détestables mais même quand elles font naitre des sentiments forts en nous, on reste accrochés à l'histoire pour savoir comment elles vont être punies ou sauvées. Impossible de le lâcher avant d'en comprendre les tenants et les aboutissants, j'ai eu le ventre qui s'est tordu à plusieurs reprises et je dois dire que les descriptions de l'autrice font que l'on a l'impression de vivre les évènements avec elles (ce qui est clairement violent...). Le final est explosif, il nous apporte toutes les réponses que l'on pouvait en attendre et c'est tout de même avec le sourire aux lèvres que l'on quitte nos héroïnes. Une histoire intense !

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les histoires ancrées dans la réalité de notre Histoire.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les morts et la violence.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

SHARE 0 comments

Add your comment

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!

© Les lectures de Mylène · THEME BY WATDESIGNEXPRESS