Synopsis :
1991, France. En triant les affaires de sa sœur disparue cinq ans plus tôt dans des circonstances tragiques, Luzia retrouve son vieux médaillon ainsi que son journal intime. À sa lecture, elle s'interroge : et si son suicide était lié à ce bijou et à la mort de leur tante vingt ans auparavant à Évora ?
Quand elle commence à être assaillie de cauchemars et d'hallucinations, la jeune femme se lance sur les traces de la vérité. Une quête qui la plongera dans le passé de sa famille, dans un Portugal déchiré par la dictature de Salazar...
Trois époques.
Trois femmes.
Trois destins.
Une volonté : être libre.
Papier (345 pages) et numérique - A paraitre le 18/06/20 chez Scrineo

Mon avis :
J'avoue, je me suis lancée dans ce livre en ayant juste vu le nom de l'autrice ainsi que cette couverture, sans savoir ce dont il allait être question... Et j'ai adoré de la première à la dernière page, je n'ai pas pu le lâcher avant de l'avoir terminé, les personnages, la musique, l'intrigue, tout fait que j'ai eu un coup de cœur pour ce roman et que je ne peux que vous conseiller de vous jeter dessus dans quelques jours ! Le contexte historique est vraiment bien fait dans les années 70 au Portugal, le contexte contemporain qui se déroule dans les années 90 ne pouvait bien évidemment que me parler et on va suivre les destins de ces femmes qui vont forcément nous toucher, nous faire vibrer ou stresser et nous entrainer à leur suite de la plus forte et violente des manières puisque deux sont mortes pour des raisons que l'on va découvrir au fur et à mesure de l'enquête de Luzia.

Elle doit trier les affaires de sa soeur qui est décédée des années auparavant, on ne peut pas dire qu'elles s'entendaient bien mais Luzia a été marquée par cette perte. Quand elle découvre un médaillon qui a appartenu à leur tante et qu'elle va commencer à faire d'étranges rêves, elle se pose des questions et va en chercher les réponses. C'est dans le passé de cette tante qu'elle n'a jamais connu et celui de sa sœur qu'elle va petit à petit découvrir des zones d'ombres qui méritent d'être mises en lumière. Et c'est aidée de son meilleur ami qu'elle va décider d'aller à la recherche de la vérité. L'autrice aborde énormément de thèmes comme la famille, la maladie, le SIDA, l'homosexualité et va nous faire vibrer avec les personnages d'une manière très intense. Impossible de le lâcher une fois dedans, j'ai eu les larmes aux yeux tout le long de ma lecture et la fin m'a à la fois faite fondre en larmes et avoir le sourire.

On va donc alterner entre passé et présent, entre deux époques pas si éloignées que ça mais qui ont quand même de fortes identités et de grosses différences, on ne peut que craquer pour les grands espaces qui nous sont décrits dans les années 70 et la liberté d'esprit de certains et l'amitié qui lie Luzia à Julien qu'elle veut aider à tout prix, pour lequel elle est prête à tout et inversement. Leur voyage va les entrainer bien plus loin qu'ils ne l'auraient imaginé au départ et on va forcément être pris par les rebondissements, par ce qu'ils traversent, par les sentiments que l'autrice fait naitre en nous et par tout ce qu'ils nous réservent. Je n'avais pas vu venir certaines choses, j'ai été touchée par leur manière d'exprimer leurs sentiments, par les drames qui émaillent leurs vies et je n'ai pas pu le lâcher avant la fin et ses réponses. Et je me suis sentie totalement vidée une fois la dernière page tournée.

En bref, j'ai adoré ma lecture de la première à la dernière page, les personnages sont géniaux, on ne peut qu'aimer le contexte entre passé et présent, toutes les recherches sur la période des années 70 au Portugal, la fuite des parents de Luzia, ce que ça implique dans son présent et ce qu'elle va découvrir au fur et à mesure de son enquête. La musique est géniale (Queen forever), j'ai été prise au cœur par ce que les protagonistes traversent quelque soit l'époque et j'ai adoré les différents sujets abordés par l'autrice. Les mots coulent aussi facilement que les larmes et le final nous laisse dans un état difficile à décrire, entre larmes et sourires, entre douleur et espoir. On les quitte d'une manière forte, aussi forte que le reste du roman. Une découverte à faire d'urgence !

Note : 20/20

A lire si vous aimez :
- les histoires entre passé et présent, les BO très présentes, les drames mais aussi l'espoir, l'amitié, l'amour, la famille...

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les drames et pleurer.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

SHARE 1 comment

Add your comment

  1. Antigone dans le titre, il me le faut... et 20/20 de toi... il faut auss! Je ne désespère pas!

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!

© Les lectures de Mylène · THEME BY WATDESIGNEXPRESS