Le lilas ne refleurit qu'après un hiver rigoureux de Martha Hall Kelly


Synopsis : À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c'est tout son quotidien qui va être bouleversé. De l'autre côté de l'océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, laisse de côté son enfance pour travailler dans la résistance et faire passer des messages. Mais la moindre erreur peut être fatale. Pour l'ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre d'enfin montrer toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes...
La vie de ses trois femmes va se retrouver liée à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l'Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l'Histoire n'oublie jamais les atrocités commises.
https://www.cultura.com/you-don-t-know-my-name-9782745981059.html?utm_source=les_lectures_de_mylene&utm_medium=affiliation&utm_campaign=affinitaire#ae87Papier (549 pages) et numérique - A paraitre le 09/01/18 chez Charleston
Mon avis :
Trois femmes, trois destins croisés qui commencent en 1939 et qui se terminent dans les années 60, des femmes qui sont très différentes les unes des autres, deux que l'on apprécie vraiment et la troisième que l'on vient à détester pour ses actions qu'elle fait sous le dictat des hommes sans se poser de question sur leur côté atroce. Caroline vit à New York, elle envoie des colis aux orphelins français et bosse au consulat. Jusqu'au jour où de l'autre côté de l'océan, la guerre est déclarée et bouscule les idées du monde entier. Caroline va alors agir pour le mieux, en son âme et conscience, essayer d'avancer dans la vie tant bien que mal, tomber amoureuse et être déçue et aller de l'avant. J'ai beaucoup aimé cette femme franche, honnête et réservée en même temps, elle est douce mais sait aussi se faire entendre quand il le faut et prendre les bonnes décisions (du moins les moins pires). Elle donne de son temps et de son argent pour les autres, elle a le cœur sur la main et elle est celle qui dans un sens m'aura le plus touchée quand on découvre son histoire au travers de ces décennies. 

Bien évidemment Kasia ne nous laissent pas indifférents, elle va traverser des événements que l'on ne peut même pas imaginer, savoir que des êtres humains ont fait subir ce genre de choses à d'autres êtres humains est tout simplement abominable et l'autrice arrive à nous faire vivre de l'intérieur cette horreur. La douleur, la perte, la faim, le froid, la peur aussi sont prégnantes et nous tiennent en haleine tout au long de son histoire. Il y a le camp de concentration, ses atrocités, son malheur qui est presque palpable et ses personnages qui survivent tant bien que mal, subissant tout ce que des gens qui se croient supérieurs leur font. Kasia a un fort caractère, elle ne baisse pas les bras même quand tout semble perdu sauf qu'une fois que les choses sont passées, elle a du mal à revenir dans la "réalité". J'ai adoré cette fille qui devient une femme en traversant un champ de mine, elle nous touche de bien des manières et on ne peut que lui souhaiter d'arriver à relever la tête.

Quant à Herta, on ne peut que la détester pour toutes les décisions qu'elle prend, la façon dont elle se laisse entrainer dans ce boulot sans se poser de question, l'horreur qu'elle fait subir aux prisonnières, les expériences, la souffrance, la mort aussi très souvent... On a réellement l'impression qu'elle est détachée de tout ça, qu'elle ne prend pas la pleine mesure de ce qu'elle commet et qu'elle avance sans regarder ce qu'elle fait subir à d'autres êtres humains. J'avoue, elle est rendue détestable par l'autrice mais il m'a manqué un petit quelque chose sur la fin la concernant, j'ai trouvé que son histoire était "finie" d'une façon à nous apporter les réponses que l'on en attendait mais j'aurais aimé avoir son ressenti d'une manière un peu différente. En tout cas, avoir son point de vue, son côté très éloigné de ses "patientes" et la voir commettre le pire nous prouve bien que dans certaines conditions, certains sont prêts à tout pour atteindre leurs objectifs égoïstes...

On navigue donc entre ces trois femmes à chaque chapitre, elles nous touchent ou nous dégoutent mais ne nous laissent clairement pas indifférents au travers des mots de l'autrice. J'ai été prise par l'intrigue, par ses rebondissements, par ce qu'elle nous réserve aussi bien dans l'horreur que dans le bonheur (parce que oui, si le thème abordé est clairement dur, il y a aussi des brins de soleil qui nous redonnent le sourire) et par la plume de l'autrice qui nous figure sans mal leurs sentiments. Si j'ai été touchée par Caroline et ses actions, j'ai adoré Kasia et sa résilience, sa capacité à laisser derrière elle sans l'oublier son passé et même si elle ne sait pas se pardonner certaines choses, elle fait du mieux qu'elle peut. Quand elle accepte de voyager, elle va aller à la découverte d'un monde différent mais surtout d'elle-même. Si j'ai adoré toute la partie de l'intrigue se déroulant pendant la guerre, j'ai aussi apprécié tout "l'après" et ce qu'il implique pour elles trois. Les personnages secondaires ont bien évidemment aussi leur rôle à jouer mais le cœur et l'âme de ce roman se situe dans ces trois femmes. Une aventure qui m'a marquée de bien des manières et qui je pense restera longtemps dans ma mémoire. 

En bref, j'ai adoré aussi bien le contexte, la façon dont l'autrice le plante, les personnages qui nous font vivre l'horreur sous plusieurs facettes et l'intrigue dans sa globalité avec l'alternance des points de vue. On est pris aux tripes, on ne peut le lâcher avant de l'avoir terminé et on est secoués de bien des façons par cette Histoire avec un grand H qui a vu certains humains donner le pire d'eux-mêmes. Il y a aussi un côté très "positif" à l'intrigue, Caroline en fait bien évidemment parti et on ne peut que s'attacher à elle tout comme on s'attache d'une manière quelque peu différente à Kasia et tout comme on déteste Herta... Le final nous apporte toutes les réponses que l'on pouvait en attendre et la façon dont elles vieillissent au travers de ces décennies un éclairage différent sur celles qu'elles ont fini par devenir.  Un roman à découvrir à tout prix !!

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- les contextes historiques réels, les héroïnes fortes et battantes, les personnages que l'on déteste

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- voir l'horreur que sont capables de faire vivre des humains à d'autres humains...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

2 commentaires

  1. Il m'intrigue celui-là. C'est le genre de roman qui peut me plaire.

    RépondreSupprimer
  2. Wow. What a beautiful way to look at the book!

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!