Castelletto, tome 3 : L'enfant de l'exil de Emma Mars

Synopsis : Comme Venise lui semble loin ! Voilà déjà quatre mois que Chiara a été obligée de fuir avec Nicola pour échapper à une condamnation à mort. Sur la route d’Avignon, elle a donné naissance à Luiza et c’est en famille que le couple fait son entrée dans la Cité des Papes. Les fastes de Venise sont loin mais sous la protection d’Innocent VI, Nicola a pour mission d’accueillir les prostituées de la ville dans une maison des repenties, Notre Dame des Miracles. Chiara qui a toujours eu à cœur de prendre la défense de ses consœurs, est néanmoins préoccupée par la santé de Luiza qui se dégrade de jour en jour. Et à Venise certains n’ont pas perdu l’espoir de retrouver la blonde pécheresse…
Papier (270 pages) et numérique - Paru en novembre 2019 chez Charleston

Mon avis :
J'avais adoré les deux premières plongées dans le monde des personnages, Chiara et Nicola et j'étais impatiente de découvrir ce dernier tome et triste de leur dire adieu. Ce troisième tome a été pour moi un brin en dessous des deux précédents, certes on va suivre les personnages que l'on aime et voir tout se régler plus ou moins mais je n'ai pas forcément adhéré à certains choix de l'auteur et la façon dont on les quitte n'a pas forcément été à mon gout (mais les gouts et les couleurs...). On retrouve donc un monde très dur dans lequel Chiara et Nicola vont se battre pour leurs convictions, ils sont au centre de plusieurs affaires qui les mettent en danger mais Chiara ose quand même se lever contre l'oppression et sauver le maximum de gens qu'elle peut. On va cette fois quitter Venise au travers de leurs yeux mais en parallèle on y revient au travers d'autres protagonistes qui nous racontent leur "chasse". C'est donc une ambiance pour le moins sombre et parfois glauque que l'on va découvrir dans la Cité des Papes, trahison, manipulation et mensonges sont une nouvelle fois au programme et nos deux héros vont avoir fort à faire s'ils veulent survivre. J'ai beaucoup aimé les voir aller au fond des choses, Chiara a peur pour sa fille, pour celui qu'elle considère comme son mari mais elle a la droiture de son côté même si leurs ennemis sont des fourbes. Sauf que parfois ça n'est pas suffisant et les nombreux drames qui émaillent cette aventure vont la mettre à l'épreuve.

La plume de l'auteur (autrice :D ) est toujours aussi entrainante, on s'imagine sans peine les remparts, la fuite, les morts, la violence et la haine et on ne peut que dévorer les pages pour savoir comment les choses vont se terminer. Notre pauvre Chiara va se retrouver quasiment seule alors qu'elle a toujours été très entourée quand elle était à Venise mais ses sentiments pour son "mari" et pour sa fille lui permettent d'aller de l'avant et de ne surtout pas trop regarder en arrière. Tout comme les gens lui manquent, elle va essayer de leur créer un nouveau foyer en Avignon et elle va devoir faire face à des choses qui la dépassent pour le moins et sur lesquelles elle n'a aucun pouvoir. Nicola lui aussi va devoir faire entendre sa voix, essayer de plaider sa cause auprès du Pape mais ce monde n'est que mensonges, manipulations et faux semblants et ils vont devoir réussir à survivre dans ce panier de crabes. Je n'ai pas apprécié la direction que prend l'intrigue à un moment donné et j'ai trouvé qu'elle était globalement trop rapide mais j'ai aimé leur dire au revoir même si pour certains c'est un adieu clair et sans appel. Chiara souffre jusqu'aux derniers moments et même si elle a trouvé un semblant de paix, elle a du passer par une guerre violente où elle a perdu quasiment tous les gens qu'elle aimait pour en arriver là. Je l'ai donc quittée avec quelques regrets mais avec aussi le sentiment d'avoir vécu dans un autre temps et un autre monde grâce à elle.

En bref, ce dernier tome règle toutes les questions laissées en suspens depuis le début du premier, on suit donc Chiara dans son exil en direction d'Avignon et on ne peut que frissonner en la voyant se débattre dans un monde qui ne l'accepte pas et qui la déteste même parfois carrément. C'est intense et violent, certains y laissent la vie et on ne peut que dévorer les pages pour savoir comment les choses se terminent. On leur dit au revoir d'une manière assez rapide ce que j'ai un peu regretté mais on a toutes les réponses que l'on pouvait en attendre. Une trilogie hors du temps qui m'a permis de vivre un pan de l'Histoire.

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les histoires dans un passé fort et qui nous tiennent en haleine.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- maladie, vengeance, manipulation, violence...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!