Synopsis : Carver n’aurait jamais pensé qu’en envoyant ce message, il tuerait ses trois meilleurs amis. Mais en y répondant, celui qui conduisait n’a pas vu le camion arriver. Rongé par le remords, Carver fait de son mieux pour venir en aide aux familles des victimes. Soutenu par Jesmyn, qui a perdu son petit ami dans l’accident, il organise une série de « journées d’adieux » en mémoire des disparus. Chaque famille réagit différemment. Carver doit affronter la haine, le ressentiment et l’incrédulité de tous en plus de son propre deuil. Parviendra-t-il à obtenir leur clémence et à se pardonner ?
Papier (441 pages) et numérique - Paru en janvier 2020 chez PKJ

Mon avis :
Après Le roi serpent que j'avais adoré, j'étais hyper curieuse de retrouver la plume de l'auteur et je dois dire que je n'ai pas été déçue, j'ai eu un coup de cœur pour l'histoire, les personnages, je ne m'en suis d'ailleurs toujours pas remise et j'ai les larmes aux yeux en écrivant cette chronique alors que je l'ai terminé il y a plusieurs jours. On va donc croiser la route de Carver, un adolescent tout ce qu'il y a de plus normal qui, alors qu'il a presque fini de travailler, va envoyer un message à ses meilleurs amis pour savoir quand est ce qu'ils arrivent. Sauf que c'est le drame et ils ont un accident de voiture où ils meurent tous les trois. Carver va alors osciller entre plusieurs états, il ne veut pas y croire au départ puis il doit faire face à la vérité et essayer d'aller de l'avant malgré la culpabilité qu'il ressent. C'est fort, triste, heureux à la fois et on ne peut que souffrir face à tout ce que doit traverser Carver. Il va trouver du soutien dans l'amitié de la petite amie de l'un des disparus mais là aussi, il ne sait pas réellement comment agir vis à vis d'elle et va être paumé. Il passe d'un groupe de 4 personnes soudées à lui tout seul et c'est souvent trop pour qu'il le supporte (et nous avec lui). L'auteur a vraiment l'art et la manière de nous ancrer dans son histoire, de nous la faire vivre de la première à la dernière page, j'ai du le poser à une ou deux reprises, tellement j'avais le cœur serré dans un étau. Le travail de deuil qu'entreprend Carver va le faire passer par tout un tas de sentiments, lui faire croiser la route de gens très différents et on ne peut que vouloir savoir comment les choses vont se "terminer" pour lui.

L'auteur nous permet donc d'entrer dans sa tête, on comprend facilement tout le cheminement de ses pensées et c'est ce que j'ai trouvé vraiment passionnant tout le long de cette histoire. On ne peut que compatir mais aussi ressentir cette culpabilité qu'il ressent en se disant que s'il n'avait pas envoyé ce sms, les choses se seraient peut être passées différemment. On va donc le suivre dans son travail de deuil, à la fois pour lui-même mais aussi pour les familles de ses amis, j'ai été touchée par énormément de chose au fur et à mesure que l'on avance dans l'intrigue, certaines ne sont pas étonnantes alors que d'autres le sont vraiment et on va devoir cheminer à son côté tout le long de cette histoire. Et même quand on a refermé ce roman, on sait que les choses sont loin d'être terminées et qu'il portera en lui toujours ses amis et leurs souvenirs. J'ai adoré le voir osciller entre passé et présent, on apprend à le connaitre et en même temps on apprend à les connaitre et à les aimer nous aussi, le drame est malheureusement l'une des composantes de la vie et ça ne peut que nous ramener à ce que l'on a connu autour de nous. Le message de tolérance, d'acceptation, de pardon, la culpabilité qui ronge et tout ce que ça implique est tellement bien décrit par l'auteur que l'on a l'impression de vivre les choses de l'intérieur. On souffre, on espère, on respire, on suffoque avec Carver et on ne l'en aime que davantage quand on le voit se battre pour ce qui compte et ne pas arriver parfois à extérioriser ses sentiments. C'est une magnifique leçon de vie et un coup de cœur pour cette histoire.

En bref, c'est un roman qui se raconte difficilement mais qui se vit pleinement. Carver est un adolescent qui va devoir grandir d'un coup quand il perd ses meilleurs amis, il n'arrive pas toujours à extérioriser ses sentiments, sa relation avec ses parents est plutôt silencieuse et il ne sait pas comment agir et réagir face à tout ce qui l'assaille. Son amitié grandissante avec Jesmyn va pourtant l'aider tout comme le travail qu'il va entreprendre avec certaines personnes. On rit (un peu), on pleure (beaucoup) et on vibre avec lui au travers de ses pensées, des hauts et des bas et de tout ce qu'il ressent. Le final est magnifique et pour le moins inattendu et on ne peut que refermer ce roman avec le sentiment que ça n'est que le début et pas une fin en soi. Un magnifique moment !!

Note : 20/20

A lire si vous aimez :
- les histoires fortes avec des drames et des personnages qui se relèvent petit à petit.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les drames...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict
SHARE 2 comments

Add your comment

  1. Bizarrement, je t'imagine très bien pleurant ta vie en lisant un roman. Mais bon, un 20/20... tu me donnes presque envie de le lire!

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!

© Les lectures de Mylène · THEME BY WATDESIGNEXPRESS