A Deadly Virtues, book 1: Raphael de Tillie Cole

Synopsis : They are the Fallen. A brotherhood of murderers whose nature compels them to kill. But guided by their leader, Gabriel, the Fallen have learned to use their urges to rid the world of those it is better off without.For Raphael, sex and death are intertwined. Where there is one, there must be the other. He is a lust killer, luring his victims with the face of an angel and a body built for sin. And Raphael lives to sin. His newest mission takes him into the sadistic underworld of Boston’s secret sex clubs, and puts him face to face with his greatest fantasy made flesh.Maria is everything he’s ever dreamed of, the kill he’s always longed for. She’s not his target. And he knows he must resist. But the temptation is too strong…Yet Raphael is not the only one with a mission. Maria is not quite what she seems. And as her secrets and Raphael’s unravel, Maria begins to question everything she thought she knew—about evil, about the place she calls home, and about the beautiful sinner she was sent to destroy.
Papier (321 pages) et numérique - Paru en juin 2019

Mon avis :
Après avoir lu le très intense préquel, Genesis, j'étais impatiente de découvrir l'histoire de ce premier frère, Raphael. On va donc suivre dans ce premier tome celui qui ne voit l'acte sexuel qu'au travers de la mort par strangulation de sa victime. Suite à ce qu'a découvrir Gabriel dans le préquel, ils s'en sont sortis et ont trouvé le moyen d'obéir à leurs pulsions en suivant des lois qu'ils ont eux-même édictées. Quand Raphael croise la route de l'un de leurs tortionnaires sans le voir, ils vont essayer de récupérer les déchus en envoyant à Raphael une nonne en devenir, Maria. Elle a les cheveux très longs et ils savent que les pulsions de Raphael ne demandent que ça. Sauf que Maria va être démasquée et kidnappée par Raphael qui ressent une attirance flagrante pour la jeune fille. Dans sa construction, l'autrice ne diffère pas vraiment de sa série des Hangmen, on a deux clans opposés, les religieux qui ont traumatisés nos héros et nos héros qui se débattent dans leurs propres problèmes. On se doute que la guerre va leur tomber dessus, on attend juste de savoir comment et si j'ai dévoré les pages pour savoir comment les choses allaient se dérouler entre Raphael et Maria, j'ai en même temps trouvé que parfois ça tournait un peu en rond. Heureusement, on a aussi le point de vue d'autres personnages ce qui nous permet de ne pas nous ennuyer et bien entendu d'avoir une vue à 360° sur tout ce qui se passe. J'ai beaucoup aimé Raphael qui ne baisse jamais les bras, va au bout de ses idées même si elles semblent totalement folles et qui va petit à petit apprendre des choses au contact de Maria.

Notre héroïne, quant à elle, est une petite chose fragile, elle accepte facilement tout ce qui lui arrive, est assez fataliste et comprend les besoins de Raphael. Il n'y a pas vraiment de rébellion en elle, elle essaye de comprendre ce que son tortionnaire ressent et a énormément d'empathie. A la fois je l'ai admirée pour sa capacité à ne pas se battre quand les choses lui tombent dessus sans en connaitre d'abord les tenants et les aboutissants, à comprendre les besoins de Raphael, à choisir ses combats (ce qu'elle fait très bien d'ailleurs) et à aller de l'avant et à la fois j'ai eu envie de la secouer pour qu'elle soit plus forte et qu'elle prenne conscience de ce qu'elle peut faire. Elle va quand même se réveiller un peu par moment, avoir des idées assez saugrenues pour aider ceux qu'elle en vient à apprécier et si son côté soumis est parfait pour Raphael et son envie de domination, elle en devient parfois agaçante. C'est donc dans cet état entre deux que j'ai vécu cette aventure, énervée par le fait que les personnages ne soient pas aussi intenses que le préquel le laissait imaginer et adorant l'alchimie que l'on ressent entre eux et qui nous pousse toujours à vouloir comprendre ce qui se passe. La tension monte graduellement, j'avoue, je n'avais pas du tout vu venir un tel rebondissement étant donné le côté un peu apathique de notre héroïne et j'ai adoré être surprise par cette fin et les nombreuses surprises qu'elle nous apporte. C'est parfois un peu violent, c'est assez étrange de passer du temps dans le calme de la chambre avec Raphael et Maria et je suis curieuse de voir ce que le prochain tome va nous réserver !!

En bref, j'ai trouvé que le monde créé par l'autrice offrait des perspectives vraiment très intéressantes même si elles ne sont pas vraiment développées dans ce premier tome. Elle se concentre sur Maria et Raphael, la première choisi ses combats avec beaucoup de détail, elle sait quand son moment arrive et le second nous montre un homme qui a souffert et qui voit en Maria sa rédemption et la possibilité de passer à autre chose. Sauf que rien ne va se passer comme l'un et l'autre l'avait imaginé, on est pris par le dernier quart et ses nombreux rebondissements, on en reste comme deux ronds de flan et la guerre qui menaçait approche de plus en plus. Un premier tome qui nous tient en haleine, nous surprend parfois et nous donne inévitablement envie de lire l'histoire des autres frères !

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les histoires qui alternent entre douceur et violence et qui nous font vibrer.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les héroïnes un peu molles qui acceptent quasiment tout ce qui leur arrive.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!