Synopsis : 1832, Canterbury. Dans cette petite ville du Connecticut, l'institutrice Prudence Crandall s'occupe d'une école pour filles. Un jour, elle accueille dans sa classe une jeune noire, Sarah. La population blanche locale voit immédiatement cette « exception » comme une menace. Même si l'esclavage n'est plus pratiqué dans la plupart des États du Nord, l'Amérique blanche reste hantée par le spectre de Nat Turner : un an plus tôt, en Virginie, cet esclave noir qui savait lire et écrire a pris la tête d'une révolte sanglante. Pour les habitants de Canterbury, instruction rime désormais avec insurrection. Ils menacent de retirer leurs filles de l'école si la jeune Sarah reste admise. Prudence Crandall les prend au mot et l'école devient la première école pour jeunes filles noires des États-Unis, trente ans avant l'abolition de l'esclavage.

Papier (144 pages) et numérique - Paru en janvier 2021 chez Dargaud

Mon avis :

J'avais vu des avis pour le moins positifs chez les copains et copines de la BD du mercredi et quand je l'ai croisée en librairie, j'ai sauté dessus. Aussitôt achetée et aussitôt lue, je ne regrette pas mon voyage dans le passé et dans cette histoire vraie. J'ai d'ailleurs trouvé géniales les explications à la fin de la partie "BD" pour vraiment comprendre le contexte dans le fond et dans ce que ça a pu engendrer par la suite. On a donc ici une petite partir de l'histoire de Prudence Crandall. Elle a créé une école pour fille où ne viennent que les blanches privilégiées de la région et le jour où elle est approchée par une jeune noire qui a envie d'apprendre, elle va remettre en question certaines choses, ses choix, la perception des autres, sa manière d'appréhender l'histoire et j'en passe. On va donc la voir transformer cette école et forcément, ça ne va pas plaire à tout le monde à cette époque-là...

J'ai aimé vivre de l'intérieur ce questionnement et cette transformation, j'ai aimé ces enfants / adolescentes qui découvrent un monde dans lequel elles n'ont pour l'instant pas de place et forcément, j'ai adoré les combats qu'elles vont mener pour se faire entendre. Cela va être parfois violent, cette BD n'est pas à mettre entre toutes les mains et on ne peut que dévorer les pages pour savoir ce qu'il va se passer. J'ai trouvé que les couleurs souvent "douces" contrastaient bien avec les drames qui se jouent en permanence et on ne peut que rester subjugués par cette aventure, ses tenants et ses aboutissants. Forcément elles vont devoir se battre, essayer d'aller de l'avant, subir des brimades et de la méchanceté et on ne peut que relier certains événements à ce que l'on en connait et ce qui a été vécu depuis par les générations précédentes et par les générations actuelles. Une BD à lire d'urgence !!

En bref, le contexte historique nous amène à réfléchir au passé mais aussi au présent, on se prend d'affection pour ces femmes et ces jeunes filles qui vont se battre pour leur avenir et forcément, on est pris du début à la fin par cette aventure. C'est fort, stressant, triste mais aussi heureux et plein d'espoir, je n'ai pas pu les lâcher avant d'avoir les réponses à mes questions et le petit ajout à la fin expliquant les histoires des unes et des autres est vraiment top. Une BD à mettre entre toutes les mains !!

Note : 18/20

A lire si vous aimez : les contextes historiques forts qui font forcément réfléchir au présent.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas : la violence et la mort.

Retrouvez les avis de Noukette et Jérôme, entre autres.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :

Logo Livraddict

Les articles sont regroupés chez Moka Mila cette semaine.
SHARE 9 comments

Add your comment

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!

© Les lectures de Mylène · THEME BY WATDESIGNEXPRESS