Synopsis : A l'école, il y a les bons élèves ... et il y a Gustave. Depuis son radiateur au fond de la salle, cet éternel rêveur scrute les oiseaux dans la cour ou les aiguilles de la pendule qui prennent un malin plaisir à ralentir. Il aimerait rapporter des bonnes notes à sa mère, mais ce sont surtout les convocations du directeur qu'il collectionne. Pourtant, Gustave est travailleur. II passe plus de temps sur ses devoirs que la plupart de ses camarades, mais contrairement à Joséphine, sa grande soeur pimbêche et première de classe, cela ne rentre pas.
Pire, certains professeurs commencent à le prendre en grippe et à le croire fainéant. Parfois, il suffit d'un rien pour qu'une vie bascule du bon côté... Un roman universel, vibrant d'humour et d'émotion
Papier (326 pages) et numérique - Paru en mars 2020 chez Mazarine

Mon avis :
Comme d'habitude depuis quelques années, quand un nouveau roman de l'autrice parait, je ne peux qu'être curieuse de le découvrir. Alors je dois dire que de premier abord, n'ayant pas d'enfant, je ne savais pas trop comment j'allais être touchée par les personnages mais le fait que ça soit justement Gustave notre narrateur fait que j'ai adoré ma lecture de la première à la dernière page. Il va donc entrer pour la première fois dans la grande école, au CP et ça n'est pas gagné dès le premier jour. Gustave est plutôt tête en l'air, il n'écoute pas tout, n'a pas, lui semble-t-il la facilité qu'ont les autres avec l'école, va se retrouver à faire tous les soirs des devoirs qui trainent en longueur, passer pour le cancre de la classe, se mettre entre ses parents qui ont une opinion différente de son éducation et ça va peser sur les frêles épaules de cet enfant qui grandit pourtant en gardant un certain espoir et une vision plutôt optimiste de la vie. Sa mère va devoir se battre, certains de ses profs vont devoir se battre, il est intelligent mais ne réfléchit pas comme on l'attend dans les "standards", il a une sensibilité à fleur de peau, comprend vite que s'il ne se bat pas, la vie va le bouffer tout cru et j'ai aimé sa relation avec les autres, ses parents, sa sœur, ses professeurs, tout ce que ça nous apporte comme réflexion sur la vie, ses vicissitudes, ses angoisses et la façon dont quelqu'un qui n'entre pas dans le moule la voit. J'ai toujours été bonne élève, je ne me suis jamais trop posé de question sur la manière dont les autres percevaient l'école, pour moi cela n'était qu'un passage d'un stade à un autre et j'ai eu tendance à me laisser porter justement par ces années.

Même si forcément, quand on a 6, 8, 10 ou 12 ans on ne voit pas les choses avec un regard d'adulte, j'ai adoré les différents messages que l'autrice fait passer, la prof qui va comprendre que Gustave a besoin de quelque chose d'autre pour s'épanouir, qu'il est intelligent et capable de beaucoup de bonté, qu'il n'a juste qu'à trouver sa voie et sa voix pour se faire entendre. Il a l'impression parfois d'être stupide, de ne pas arriver à faire comme les autres mais sa sensibilité à fleur de peau va lui permettre de voir la vie différemment et d'accepter plus ou moins facilement la main qu'on lui tend. Sa relation avec les autres est complexe et il donne toujours ce qu'il peut sans penser à prendre. Il a l'impression au départ que rien n'est gagné pour lui, Gustave va devoir se battre pour passer classe après classe, subir l'échec scolaire, j'ai admiré cette prof qui va voir en lui quelque chose de plus grand que celui qu'il est quand on essaye de le faire rentrer dans une case trop petite pour lui. Forcément il n'a pas énormément d'amis, va en perdre certains en cours de route, va essayer de donner le meilleur de lui-même quand certains sujets lui tiennent à cœur, va se battre pour ses convictions au fur et à mesure qu'il grandit, sauver parfois des vies en allant au bout de ses idées, essayer d'aider tant bien que mal ceux qui sont "pires" que lui et j'ai admiré tout le long de cette aventure cet enfant qui grandit, dont le tuteur qui était sensé le faire pousser droit se tord et lui permet d'être lui-même au contact des autres. Une magnifique histoire de pardon, d'acceptation, de famille, de soutien, d'entraide, de voir au delà des apparences et des personnages que j'ai profondément aimé !

En bref, j'ai adoré l'histoire d'un bout à l'autre, les différents messages que l'autrice nous fait passer, j'ai été touchée par Gustave, son histoire, son passé, son présent et son avenir, il est capable du meilleur et va nous le prouver à plusieurs reprises alors que les autres essayent en permanence de l'enfoncer ou du moins ne lui tendent pas la main. Il faut qu'il attende l'arrivée de certains professeurs pour s'épanouir ou du moins en sentir les prémices, il est à la fois différent et semblable aux autres enfants et j'ai adoré dévorer son aventure, les hauts et les bas, les cris et les espoirs, les sentiments qui nous assaillent sont nombreux et nous font inévitablement réfléchir ! Un magnifique moment !!

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- voir un enfant s'épanouir petit à petit alors qu'il ne rentre dans aucune case.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- la méchanceté des autres et se dire qu'il y en a combien des Gustave qui n'ont pas la chance de croiser la bonne personne au bon moment ?

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict
SHARE 0 comments

Add your comment

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!

© Les lectures de Mylène · THEME BY WATDESIGNEXPRESS