Synopsis :
Dévoré d'ambition
Poussé par la compétition
Il va découvrir que la soif de pouvoir a un prix
C'est le matin de la Moisson qui doit ouvrir la dixième édition annuelle des Hunger Games. Au Capitole, Coriolanus Snow, dix-huit ans, se prépare à devenir pour la première fois mentor aux Jeux. L'avenir de la maison Snow, qui a connu des jours meilleurs, est désormais suspendu aux maigres chances de Coriolanus. Il devra faire preuve de charme, d'astuce et d'inventivité pour faire gagner sa candidate.
Mais le sort s'acharne. Honte suprême, on lui a confié le plus misérable des tributs : une fille du district Douze. Leurs destins sont désormais liés. Chaque décision peut les conduire à la réussite ou à l'échec, au triomphe ou à la ruine.
Dans l'arène, ce sera un combat à mort.
Pour assouvir son ambition, Coriolanus parviendra-t-il à réprimer l'affection grandissante qu'il ressent pour sa candidate, condamnée d'avance ?
Papier (604 pages) et numérique - Paru en mai 2020 chez PKJ

Mon avis :
J'étais hyper impatiente de découvrir ce roman donc à peine dans mes mains, à peine dévoré ! Et j'ai passé un moment hors du commun avec Snow même si j'ai trouvé quelques petites longueurs... L'autrice nous fait donc entrer dans la peau d'un personnage que l'on s'est plu à détester profondément dans la trilogie Hunger Games, le président Snow, alors qu'il n'est qu'un adolescent. Pour la première fois en dix ans, des mentors doivent être attribués aux tributs des jeux. Ils sont choisis parmi l'élite du Capitole et Coriolanus Snow va se retrouver avec la fille du district Douze donc autant dire celle qui a le moins de chances de gagner... Il se bat pour conserver l'image de la famille alors qu'ils n'ont plus un sous en poche, il cherche des solutions pour assurer son avenir et les espoirs de sa grand mère et il va tout faire pour que son tribut approche de la fin des jeux pour que sa débrouillardise et sa survie rejaillissent sur lui. Il est ambitieux, n'est pas du genre à baisser les bras, va trouver dans le pire de quoi se faire mousser et lutter pour sa famille.

A la fois je l'ai admiré pour sa capacité à rebondir et en même temps on le déteste assez facilement par rapport à son côté manipulateur et mauvais que l'on voit déjà ressortir. Je dois dire qu'on n'arrive pas vraiment à se défaire des sentiments qu'il fait naitre en nous dans Hunger Games alors que par moment on le trouve touchant... Mais sa vraie nature est sous-jacente, il ne perd jamais de vue ses objectifs et ce qui pourrait le servir pour se faire remarquer. Il saisit chaque occasion, chaque petite faille chez les autres, réfléchit très vite et très bien et on ne peut qu'être subjugués par sa capacité à rebondir et à se trouver dans une situation qui lui permettra d'écraser certaines personnes... La violence et la mort sont inévitablement omniprésentes, le récit est constitué de plusieurs parties qui nous permettent de voir sous différents angles ce qu'a vécu Katniss dans Hunger Games. Les jeux sont hyper violents mais Snow louvoie en permanence pour en tirer ce qu'il peut pour lui-même et sa famille. Les morts sont nombreux et on est choqués à plusieurs reprises...

Les pages se tournent assez facilement même si j'ai trouvé que certaines parties s'étiraient un peu en longueur, l'autrice ayant tendance à répéter les mêmes schémas qui sont ceux qui vont conduire Snow à être ouvertement le connard arrogant et violent que l'on connaitra plus tard. Pourtant en même temps, il est parfois attachant ce qui peut paraitre déstabilisant pour le lecteur étant donné que l'on a plutôt envie de ressentir de la haine pour lui. Elle se développe petit à petit, on comprend que ses objectifs sont tout ce qui compte pour lui et qu'il est réellement prêt à tout pour y arriver même si on se posait des questions au départ. Sa construction est complexe et l'autrice arrive à nous faire entrer dans sa tête pour suivre son cheminement de pensée, je suis restée comme deux ronds de flan à plusieurs reprises et j'ai apprécié la manière dont on navigue en eaux troubles. Les personnages secondaires ont leur importance et mettent en exergue son caractère de la première à la dernière page... Et on le quitte d'une façon qui nous prend à la gorge et nous fait forcément penser à la suite.

En bref, c'est une histoire vraiment complète que nous propose l'autrice avec ce tome, on va suivre pendant quelques mois le futur président Snow alors qu'il n'est qu'un adolescent qui essaye de protéger le peu de famille qui lui reste et surtout son nom. On va vivre les hauts et les bas, les espoirs et les déceptions, la manipulation et le mensonge et on ne peut que se prendre au jeu et vouloir savoir comment les choses vont évoluer pour lui. Je dois dire que j'en suis restée comme deux ronds de flan à plusieurs reprises, j'ai aimé la façon dont parfois il nous touche et dont on le déteste la majeure partie du temps et cette oscillation entre le bon et le mauvais où il peut basculer à tout moment. Et on se rend compte d'énormément de choses... ce qui nous laisse dans le questionnement permanent et nous tient en haleine.

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les romans qui retracent la vie d'un méchant.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- voir un adolescent basculer petit à petit vers le pire...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict
SHARE 0 comments

Add your comment

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!

© Les lectures de Mylène · THEME BY WATDESIGNEXPRESS