Angkar de Christian Blanchard

Synopsis : Champey est une jeune mère courage qui tente de se reconstruire après la trahison ignoble de son ex-mari. À leur fille de 6 ans, elle invente un bon père, mort dans un accident de voiture, alors que Mau était bébé. Mentir plutôt que la laisser découvrir la vérité sur son géniteur.
Mais une nuit, Champey fait un cauchemar qui la transporte au Cambodge dans la peau d’une autre femme. Elle vit les bombardements, le sang, l’horreur. Les revit les nuits suivantes. Ses rêves sont si violemment réalistes que la jeune femme, bouleversée, décide de retourner dans le pays qui l’a vue naître, sous la dictature des Khmers rouges.
Au même moment et sans le savoir, mère et fille vont devoir se confronter à l’insoutenable et cruelle vérité de leurs origines.
Papier (288 pages) et numérique - Paru en février 2020 chez Belfond

Mon avis :
J'avais adoré Iboga de l'auteur et j'étais impatiente de découvrir cette nouvelle histoire. Et bien force est de constater que j'ai une nouvelle fois passé un excellent moment avec ses personnages, j'ai adoré découvrir l'intrigue et la tension qui est bien présente de la première à la dernière page et je dois dire que je me suis laissée avoir par certaines choses. On va donc découvrir l'histoire de Champey,  notre héroïne, qui fait des rêves étranges et saisissants de réalisme. Elle se retrouve dans la peau d'une personne vivant au Cambodge durant le pire moment de son histoire récente avec des bombardements, des morts, de la violence... En parallèle, elle élève quasiment seule Mau (aidée seulement de sa mère), sa petite fille de 6 ans en lui racontant des mensonges sur son père qui est mort dans un accident alors qu'en réalité il est en prison pour avoir séquestré et tué des enfants (un peu glauque oui)... On vit donc cette aventure entre le présent et les rêves de Champey, elle va essayer de comprendre d'où lui viennent ces réminiscences et l'auteur m'a une nouvelle fois scotchée, le côté psychologique des personnages étant diablement bien fait (et ça fait clairement froid dans le dos...). Champey va devoir partir sur la trace de ses origines pour comprendre pourquoi ces rêves la hante pendant qu'il se passe des choses violentes de l'autre côté...

On navigue donc en eaux troubles en sa compagnie d'autant que l'on suit aussi un autre personnage qui a son importance pour la suite des aventures. Je dois dire que la violence psychologique et parfois physique est presque palpable, je me suis demandée à plusieurs reprises de quelle manière j'aurais agit à la place de notre héroïne et j'ai forcément été touchée par ses actions et réactions, que ça soit dans le passé et dans le présent. On va suivre aussi d'ailleurs quelqu'un dans ce passé et la période trouble au Cambodge et cette alternance fait que l'on est totalement pris par l'intrigue et ses nombreux rebondissements. J'ai trouvé que les personnages étaient attachants (enfin, façon de parler pour l'un d'eux), on ressent facilement tous leurs sentiments au travers des mots de l'auteur et je suis restée pantoise en découvrant certaines horreurs que les gens sont capables de commettre au nom d'un passé difficile qui a engendré des monstres. Se pose donc aussi la question de l'inné et de l'acquis, on va suivre l'évolution en particulier de l'un des protagonistes et je dois dire que c'est assez violent psychologiquement parlant. J'ai été scotchée par la capacité de Champey à réfléchir et à rebondir, les voyages qu'elle entreprend nous ouvrent au monde et à ses avancées et j'ai adoré le final de cette aventure qui m'a donné un grand sourire (un peu sadique...). Un thriller qui fait froid dans le dos.

En bref, j'ai trouvé les personnages parfaits dans leurs rôles, j'ai aimé l'alternance de point de vue aussi bien dans le passé que dans le présent et Champey est une héroïne dont j'ai pris plaisir à vivre dans la tête. Je ne m'attendais pas du tout à certaines choses, je me suis laissée berner par certains personnages et j'ai adoré me retrouver au pied du mur et devoir faire des choix avec Champey. Je l'ai admiré pour sa capacité à rebondir et surtout à ne jamais rien lâcher. Le final est bluffant et forcément, on a un petit sourire en refermant ce roman...

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les thrillers qui alternent les points de vue entre passé et présent pour expliquer le quotidien des personnages.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- la violence, le sang, la torture, la mort...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!