49 jours : Je compterai pour toi de C. S. Quill

Synopsis : Quand l'amour se vit en 49 jours...
1... 2... 3...
Chaque matin, depuis qu'elle a rencontré Sawyer Hall, Breen inscrit un nouveau chiffre dans sa paume. Le compte à rebours est lancé, comme la fuite inéluctable du temps qu'elle voudrait pourtant maîtriser.
15... 16... 17...
Breen souhaiterait pouvoir retenir les jours qui filent pour profiter des sentiments qui refont enfin surface. Mais elle le sait, son cœur ne cesse jamais de compter.
47... 48... 49...
Alors qu'elle ne sait pas aimer plus de 49 jours, Sawyer sera-t-il celui qui libérera son coeur ?
Papier (395 pages) et numérique - Paru en mars 2019 chez Hugo New Romance

Mon avis :
J'avais entendu parler de ce roman avant sa sortie mais j'avoue, je ne m'étais pas du tout penchée sur le résumé, préférant garder la surprise (et pour une fois, je ne suis pas allée lire la fin avant d'y être arrivée !). Je me suis donc plongée dans cette lecture sans attente particulière pour ne pas être déçue et le moins que l'on puisse dire est que l'autrice a su me transporter dans le monde de Sawyer et Breen, je me suis attachée à eux très rapidement et j'étais toujours plus curieuse de comprendre cette histoire de 49 jours et tout ce qu'elle implique. Et bien je peux vous dire que je m'étais totalement fourvoyée et que j'en suis restée sur les fesses. L'autrice a l'art et la manière de nous décrire ses personnages pour qu'on les apprécie même si parfois on a aussi envie de les secouer pour qu'ils ouvrent les yeux mais j'avoue qu'avec la tension qui monte graduellement, on comprend bien mieux certaines choses (et je comprends maintenant pourquoi certaines personnes parlent d'une seconde lecture).

Breen est une jeune femme simple et active, elle veut certaines choses mais elle sait en même temps qu'elle n'en est pas forcément capable. Elle lutte pourtant pour s'en sortir, épaulée par son meilleur ami et quand elle va croiser la route de Sawyer, elle va être attirée par cet homme tout en sachant que son passé l'empêche de dépasser cette durée fatidique des 49 jours. On va donc voir Sawyer s'intégrer petit à petit à son monde, j'ai aimé cet homme qui sait ce qu'il veut et qui va tout faire pour faire tomber petit à petit la barrière construite par Breen autour de son coeur. Il n'est pas insistant mais à fond dans leur histoire et on ressent très facilement l'alchimie qui existe entre eux et qui ne cesse de grandir. On se prend donc au jeu entre passé et présent, entre Breen qui nous explique son blocage et ce qu'elle vit avec Sawyer et on espère sincèrement qu'elle va réussir à avancer, tout en ne sachant pas vraiment ce qui nous attend quand elle va finir par se livrer. Et là c'est le choc...

Tout au long de ma lecture j'avais échafaudé une théorie, quasiment certaine d'avoir raison grâce à tous les indices disséminés par l'autrice et paf, en fait je me suis pris une gamelle et quand on découvre les tenants et les aboutissants, on en reste comme deux ronds de flan (du moins moi...). J'ai aimé être accrochée au roman de cette façon, vouloir toujours en savoir plus et comprendre comment Breen en est arrivée là. J'ai adoré la voir lutter contre cette durée qui semble la hanter et quand on met enfin des mots sur la réalité, on comprend chaque sentiment, chaque peur, chaque angoisse et on ne peut que sentir monter ce lâcher prise qui fait que l'on termine en larmes mais avec le sourire aux lèvres. Je ne me suis d'ailleurs toujours pas remise de cette fin qui est à la fois dramatique et sublime, quand l'autrice nous livre le secret de Breen et sa façon d'aller de l'avant tout en aimant toujours passionnément son passé. Un roman qui change des romances que j'ai pu lire récemment et qui est un vrai coup de cœur, de la première à la dernière page, avec son lot de sentiments, bons ou moins bons et ses personnages qui nous font vibrer, espérer, pleurer, sourire et nous restent longtemps en tête.

En bref, j'ai eu un coup de cœur pour les personnages, tout ce qu'ils doivent traverser, on découvre petit à petit l'extérieur comme l'intérieur et on ne peut qu'être touchés par ce qu'ils ressentent et nous font vivre. J'avais une théorie, j'étais sûre de moi (ou quasi) et je n'avais qu'une envie, savoir. Et bien quand on sait, on n'en ressort pas indemnes et on reste sous le choc de ce qu'a traversé Breen et la manière dont elle l'a fait. Une magnifique histoire d'amour, de résilience, d'acceptation, de ressentiment aussi et de pardon. Un roman qui ne laissera personne indifférent et qui vous fera vibrer avec les personnages de la première à la dernière page.

Note : 20/20

A lire si vous aimez :
- les romances avec une bonne dose de suspense et une révélation assez fracassante dans tous les sens du terme...

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- pleurer...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

2 commentaires

  1. C'est amusant, en cherchant l'image sur Babelio, pour mon bilan des coups de coeur, j'ai vu que Fabrice Colin avait sorti un roman avec le même titre "49 jours". Je suis intriguée par ce chiffre et sa signification dans le roman pour le coup ! Merci pour ta participation !

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!