Sur les ailes de la chance de Georgia Hunter

Synopsis : Si la vie était une question de probabilité, la famille Kurc n’aurait pas dû survivre à la Seconde Guerre mondiale. Seul 1% des juifs de leur ville de Radom, en Pologne, a survécu et 90% des juifs du pays ont été massacrés. Sur les ailes de la chance raconte l’extraordinaire histoire de cette famille. Séparés par six années de guerre et cinq continents, des jazz clubs du Paris des années 30 au Rio de Janeiro de l’après-guerre en passant par le goulag sibérien et le ghetto de Varsovie, les héros de ce roman choral sont poussés par la même rage de survivre et l’espoir, immense, qu’un jour, ils seront à nouveau réunis.
Papier (570 pages) et numérique - Paru en février 2019 chez Charleston

Mon avis :
En commençant un tel livre, on sait bien que l'on va avoir le cœur pris dans un étau et que l'on ne pourra pas en sortir indemne. L'autrice raconte ici l'histoire de sa famille pendant la seconde guerre mondiale, une famille juive qui vit en Pologne où la plupart des juifs ont été exterminés. On avance donc en suivant la vie de plusieurs protagonistes, on est tenus en haleine par l'histoire, on se dit que tout ce qui est raconté a été réellement vécu et cela donne une autre dimension au récit. J'étais totalement scotchée à l'intrigue même si à un moment donné ça devenait tellement dur que j'ai du le poser pour lire un livre plus léger entre temps... On vit donc chaque journée, chaque mois et chaque année avec la famille Kurc, entre ceux qui sont déportés en Russie, ceux qui vont dans le ghetto de Varsovie, ceux qui veulent à tout prix aider les autres, ceux qui s'expatrient de l'autre côté de l'Atlantique... Et on ne peut qu’espérer que le titre corresponde à la réalité...

Je n'ai pas eu de personnages préférés, chacun d'entre eux doit faire face à des choses très différentes et on ne peut que croiser les doigts pour qu'ils s'en sortent sans y laisser trop de plumes. J'ai été touchée par chacune de leurs histoires, la façon dont ils se soutiennent, dont ils essayent de survivre tant bien que mal, parfois en étant très loin de ceux qu'ils aiment. Le côté hyper réaliste de l'intrigue en fait une histoire qui nous tient en haleine, nous fait froid dans le dos et nous tire des larmes à plusieurs reprises face à la bêtise humaine et ce que l'homme est capable de faire de pire à ses semblables. On ne sait pas toujours ce qui arrive à chacun d'entre eux, j'étais très curieuse de voir si tout le monde allait réussir à survivre et j'ai été touchée par tout ce qu'ils traversent. On ne peut que se dire que ces événements ne sont pas si anciens que ça, on se pose donc forcément des questions sur notre monde actuel et les messages qui ont traversé les années sont toujours aussi forts.

L'autrice nous raconte parfois d'une manière assez factuelle chaque instant difficile qu'ils ont du traverser, c'est donc aussi bien l'histoire d'une famille que l'Histoire avec un grand H, si ça n'a jamais été ma spécialité à l'école, j'adore découvrir notre passé au travers de ce genre de roman et je n'en suis pas ressortie indemne. Chacun d'entre eux a une leçon à nous apprendre, on est happés par les différents passages, par tout ce que ça implique humainement parlant et je ne pouvais que vouloir comprendre la façon dont ils ont pu en arriver là et de quelle manière ils pouvaient s'en sortir. J'ai donc adoré du début à la fin suivre les différentes voix et voies, on est pris en tenaille par tous les sentiments que cela secoue en nous et on referme ce roman avec des sensations vraiment très différentes. J'ai apprécié énormément de savoir ce qui est arrivé à chaque membre de la famille après tous ces événements et on les quitte avec le sentiment que l'histoire de cette famille ne se perdra jamais.

En bref, c'est forcément difficile de mettre des mots sur l'histoire de cette famille, on est pris dès les premières pages et on n'en ressort pas indemnes. Chaque vie, chaque protagoniste, chaque voix est importante et on suit chacun d'entre eux au travers des années et des catastrophes qui leur tombent dessus. Le contexte est forcément très difficile, j'ai parfois du le refermer étant donné la force de ce que l'on ressent et le final nous apporte toutes les réponses que l'on pouvait en attendre. Un roman fort et percutant sur la vie d'une famille malmenée par les événements mais qui se relève toujours !

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- les histoires vraies, les contextes historiques forts, les personnages que l'on apprécie facilement.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand parfois ça manque un peu de "sentiments".

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!