Par le feu de Will Hill

Synopsis : Avant, elle vivait derrière la clôture.
Elle n avait pas le droit de quitter la Base.
Ni de parler à qui que ce soit.
Parce que Père John contrôlait tout et qu il établissait des règles.
Lui désobéir pouvait avoir des conséquences terribles.
Puis il y a eu les mensonges de Père John.
Puis il y a eu le feu...
Inspiré par l'histoire vraie de Waco.
Papier (462 pages) et numérique - Paru en mars 2019 chez Casterman

Mon avis :
Je vais mettre tellement de temps à me remettre de cette histoire... J'ai adoré aussi bien le contexte glaçant mais tellement réel que les personnages et tout ce qu'ils doivent traverser, je me suis sentie prise en otage par l'histoire, incapable de lâcher le roman avant d'en avoir découvert les tenants et les aboutissants et je suis restée totalement scotchée par les différents rebondissements. L'auteur s'est librement inspiré de la secte de Waco (si vous voulez en savoir plus sur Wikipedia) et de la catastrophe qui en a découlé. On suit donc l'histoire de Moonbeam, une adolescente qui sort vivante de la tragédie qui secoue la secte dans laquelle elle vivait depuis son enfance. Entre passé et présent, elle va nous raconter sa vie, ce qu'elle a subit et tout ce qu'elle a du traverser au moment du drame. Je préfère quand même prévenir à l'avance, il n'y a pas d'inceste dans cette histoire mais il y a des passages assez durs sur ce qu'ont traversés ces enfants.

Je me suis donc retrouvée prise au piège de l'intrigue, j'ai dévoré les pages pour savoir comment les choses allaient tourner, j'ai été choquée à plusieurs reprises face à l'emprise qu'avait le Père John sur ses ouailles et on ne peut que faire des parallèles avec la vraie vie et ce qui se passe encore au quotidien dans certaines communautés. Les descriptions de l'auteur font que l'on est pris par l'histoire, par la vie de ces adolescents mais aussi des adultes, par le conditionnement dont ils sont victimes mais aussi par les sursauts de certains qui ne croient pas en tout ce qu'on leur raconte. Le passé nous mène dont petit à petit au moment fatidique, Moonbeam est promise au père John quand elle sera majeure pour venir grossir les rangs de ses femmes et elle va essayer de comprendre ce qui l'attend et de réfléchir par elle-même. Dans le présent, on suit sa capacité à se relever de ces horreurs et à nous livrer la vérité sur les événements dramatiques. J'ai plusieurs fois eu le ventre serré et j'ai été tellement touchée par cette histoire que j'en ai encore les larmes aux yeux.

Parce que oui, le présent est presque aussi dramatique que le passé, on découvre le poids du conditionnement sur ces enfants qui n'ont toujours connu que l'intérieur de la secte et on en reste parfois comme deux ronds de flan. Heureusement, Moonbeam, notre héroïne, essaye de faire du mieux qu'elle peut pour qu'ils comprennent réellement ce qui s'est passé tout en gardant pour elle certains secrets. J'ai particulièrement aimé certains personnages au travers de ses yeux et je dois dire que je suis restée sur les fesses en découvrant certaines vérités. On en vient forcément à détester le manipulateur qui a pu leur faire faire des choses horribles mais on se pose aussi énormément de questions sur leurs esprits qui ont trouvé une béquille dans cette manipulation qui leur permet de ne pas vraiment réfléchir par eux-même et de se laisser porter par la vie à l'intérieur de la secte. Et puis arrive la fin, tous les masques tombent, on découvre alors certaines vérités auxquelles je ne m'attendais pas et j'ai refermé ce livre complétement choquée et atterrée. Une histoire qui se vit de la première à la dernière page, qui fait forcément réfléchir et qui ne laissera personne indemne.

En bref, ce roman se vit, se ressent et on est pris par les rebondissements et tout ce que l'histoire implique pour les personnages. On traverse les événements entre passé et présent, Moonbeam nous livre sa vie dans la secte et ce qu'elle doit accepter après la catastrophe et on découvre une jeune femme qui essaye de prendre les bonnes décisions, de penser par elle-même et de ne pas se laisser berner par les uns et les autres, à commencer par le père John. C'est glauque, prenant, addictif, flippant, stressant et j'en passe et on ne ressort pas indemnes d'une telle histoire. Un roman qui fait forcément réfléchir et que tout le monde devrait découvrir pour l'emprise que l'on laisse parfois les autres avoir sur nos propres choix et les manières de s'en sortir...

Note : 20/20

A lire si vous aimez :
- les histoires qui vous mettent la boule au ventre de la première à la dernière page.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- la violence, la manipulation, la capacité de persuasion et les moutons...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!