[Interview] Julie Huleux - Rouge



A l'occasion de la sortie de Rouge de Julie Huleux, que j'ai pu découvrir en avant-première, je participe au blog tour et j'ouvre donc le bal des interviews !


- Est-ce que tu peux te présenter aux lecteurs / lectrices ?

Bonjour, je m’appelle Julie Huleux, je suis romancière depuis 2014. Pour la petite blague, et même si c’est vrai, on peut préciser que je suis LA spécialiste de la Romance avec des pompiers français. Sans rire !

- Pourquoi avoir choisi un tel cadre ? une expérience personnelle ? d'autant plus qu'on se situe en France dans le sud (on entend presque l'accent dans le roman :D )

J’écris des fictions avec des héros pompiers depuis 2015… L’univers pompier est un vaste sujet à explorer. Tout a commencé quand j’ai revu un ami d’enfance , et qu’il m’a confié avoir réalisé son rêve et être devenu Pompier de Paris. Dans ma tête, ça a fait tilt. Je ne sais pas comment l’expliquer autrement. Mon imagination a fait le reste, et j’ai ainsi créé La Love Compagnie, une fiction qui met en scène des Pompiers de Paris.

Mais il n’y a pas que Paris en France ! Et les autres pompiers, dans les autres régions, ont des problématiques et des vies différentes. Je me suis donc intéressée ensuite aux pompiers près de chez moi – j’habite dans l’Hérault – et c’est tout naturellement ici, dans la commune même où je vis, que j’ai décidé de placer l’histoire de Rouge.

Le sud de la France offre en prime un peu de dépaysement à nombre de mes lectrices. Ça sent bon les vacances !

- Ils sont tous les deux assez jeunes, ont tendance à se "chercher", pourquoi avoir choisi cet âge pour tes personnages ?

C’est un pur défi ! Je connais les codes des différents genres de la Romance d’aujourd’hui, et je me suis lancé le défi d’écrire du NewAdult. Dans ce genre en question, les héros ont une vingtaine d’années et tout l’enjeu de l’histoire (au-delà de leur histoire d’amour) c’est qu’ils trouvent leur voie dans leur vie de jeunes adultes.

Le sujet était très intéressant. Je suis maman de deux adolescentes, et je sais qu’elles en passeront elles aussi par là. C’est en pensant à mes filles et en me rappelant la demoiselle que j’étais à 18-20 ans que j’ai écrit Rouge.

- Comment as-tu construit ton intrigue ? es-tu allée au contact du "feu" ?

Non, je ne suis pas allée au contact du feu, du tout. Pour la simple et bonne raison qu’on ne m’y autorise pas. Ça fait des années que je tente de me faire « accepter » par les pompiers pour aller voir les choses de plus près, mais contrairement à mon héroïne, je n’ai jamais obtenu les autorisations officielles. C’est d’ailleurs ce qui m’a beaucoup inspirée pour le personnage et pour l’histoire.

Toute l’aide pompier que j’ai pu recevoir a toujours été officieuse. Qu’il s’agisse de pompiers désireux de m’aider malgré les refus de leur hiérarchie, ou que ça soit mon conjoint (pompier volontaire) que j’ai rencontré justement alors que je faisais des recherches.

Pour Rouge, j’ai eu le soutien d’un lieutenant, ami de mon conjoint, qui a accepté de me fournir ses fichiers média personnels pour m’inspirer. Ce sont des clichés et des vidéos pris pendant de gros feux de forêt. Cette aide fut précieuse.



- ça aurait pu être un thriller étant donné les sujets abordés, pourquoi avoir choisi la romance ?

Je ne me suis même pas posé la question ! C’est pourtant diablement pertinent.

J’écris des Romances, telles que sont les romances d’aujourd’hui, c’est-à-dire multiformes. La romance répond à deux codes importants, deux engagements vis-à-vis des lectrices : 1) que ça parlera surtout d’une histoire d’amour, et 2) que ça va bien se terminer.

Ces codes-là sont ancrés dans mon ADN. Mais ça ne veut pas dire qu’il faut qu’il y ait que ça. J’aime qu’il y ait de l’action, des rebondissements, du danger…

On peut dire que je fais de la Romance à suspense.


Merci Julie pour ces réponses et à dimanche pour ma chronique de Rouge !

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!