L'envol de Alia Cardyn

Synopsis : Chaque année, le 27 juillet, Barnabé Quills organise une fête somptueuse dans sa propriété dominant l'océan. Aujourd'hui, la ville côtière de Black est en émoi. Lors de la fête annuelle, la jeune Théa Vogue a sauté dans le vide. Pour son troisième roman, Alia Cardyn nous plonge dans le quotidien d'une petite ville et, de 27 juillet en 27 juillet, nous délivre, aux côtés de Théa, un bouleversant message d'espoir. Servi par une écriture ciselée, un magnifique roman sur l'amour, la filiation, la construction de soi… ainsi qu'un de ces dénouements inoubliables dont Alia Cardyn a le secret.
Papier (312 pages) et numérique - Paru en février 2019 chez Charleston

Mon avis :
Troisième roman de l'autrice, troisième histoire qui me prend aux tripes après Une vie à t'attendre et Le choix d'une vie. Et je l'attendais avec impatience celui-ci ! Entre passé et présent, on découvre l'histoire des personnages et ce qui les a conduit à l'instant fatidique. Notre principale héroïne est Théa, on sait dès le premier chapitre qu'elle va prendre la décision de sauter et on déroule ensuite, année après année, 27 juillet après 27 juillet ce qui s'est passé pour qu'elle en arrive là. On ne peut que rester scotchés par les mots de l'autrice, par ce que les personnages vivent et que l'on vit un peu avec eux et par cette tension qui monte graduellement, année après année. J'ai pris énormément de plaisir à suivre Théa mais aussi les personnages secondaires, chacun a son importance dans sa vie et on ne peut que dévorer les pages pour savoir pour quelles raisons elle va prendre une telle décisions pour ce 27 juillet funeste. J'ai adoré la psychologie des personnages, la façon dont ils nous mènent en bateau, les rebondissements, les révélations, l'amour et l'amitié, la manière qu'ont certains de mettre les deux pieds dans le plat, le manque ou le trop plein d'amour. Autant de choses qui bousculent la petite vie bien organisée de la communauté et qui vont leur permettre de se poser des questions et d'en chercher les réponses.

On avance donc petit à petit dans l'intrigue, on sent monter la boule au ventre, on se demande comment les choses vont pouvoir se terminer, on a à la fois énormément d'espoir et on sent le désespoir qui grimpe lui aussi... Théa est une jeune femme qui est à la fois bien dans sa peau et pleine de doutes, elle ne comprend pas pourquoi son père agit de cette manière envers elle, elle est entre la vexation et le désespoir de ne pas arriver à lui faire ressentir quelque chose, elle n'aime pas son côté froid et va tout faire pour qu'il exprime enfin ce qu'il pense. Sauf qu'elle va aller de surprise en surprise, découvrir certaines choses sur le passé de ses parents, trouver des alliés là où elle s'attendait presque à des "ennemis" et va fomenter son coup sans que l'on voit exactement venir les tenants et les aboutissants. La psychologie, ce que les personnages nous racontent, ce qu'ils vivent, aiment, détestent, autant de choses qui font qu'on ne peut lâcher ce roman avant d'en connaitre la fin. Et j'en suis une nouvelle fois restée comme deux ronds de flan, si on voit venir certaines choses à cause du premier chapitre, rien ne nous avait en réalité préparé à ce que la fin nous réserve. Une nouvelle fois l'autrice aura réussi à me prendre dans ses filets, à me bousculer, à me faire réfléchir, remettre en cause certaines choses et jusqu'au bout elle m'aura agrippée et relâchée seulement au mot fin... 

En bref, j'ai adoré les personnages, le récit entre passé et présent, la façon dont la tension monte et le final qui s'approche inexorablement. On espère que Théa changera d'idée, n'ira pas au bout de ce qu'on vit dans le premier chapitre et on suit, au travers des années, son évolution, sa psychologie, sa haine et son amour, ses peurs et ses doutes et on ne peut qu'être pris dans l'intrigue et ses nombreux rebondissements. J'ai adoré aussi les personnages secondaires, la façon dont les masques tombent petit à petit, les luttes intestines et les victoires à l'arrachée. Un roman qui m'a secouée du début à la fin et que j'ai adoré découvrir !! 

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- les constructions psychologiques qui nous font nous poser des questions aussi bien sur les personnages que sur nous-même.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand il est question de suicide et de désamour.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!