Yiddish Tango de Mylène Mouton

Synopsis : Cela fait exactement soixante-dix ans que j'ai trahi. Soixante-dix ans que chaque année, à la même date, la plainte funèbre du violon crie ma trahison. Cette nuit, l'index accusateur de la vieille est venu s'ajouter aux sanglots du violon, me promettant l'enfer. Elle a tort de me menacer. J'y suis depuis longtemps, en enfer.
Étienne 14 ans, violoneux, comme dirait sa nouvelle amie Élisa, se prépare à une grande audition. A l'approche de Noël, pour faire plaisir à sa Mamé, il joue un magnifique tango devant le public conquis de la maison de retraite. L'un des résidents, qu’Étienne a surnommé Furax en raison de son caractère exécrable et agressif, semble plus touché encore que les autres par la prestation du jeune musicien. Si bouleversé qu'il révèle à Étienne l'existence du plus beau des violons, un Prince ! Mais ce violon est maudit, maléfique et dangereux. Nul ne doit le toucher, sous peine d'être pris à son tour dans la malédiction. délire d'un homme sénile ? Mettant de côté les avertissements du vieillard, l'adolescent, poussé par sa curiosité, dérobe l'instrument. Commence alors pour lui une longue et passionnante quête, qui lui fera remonter le temps et le plongera dans les heures les plus sombres de l'histoire.
Papier (280 pages) et numérique - Paru en juin 2019 chez GulfStream

Mon avis :
J'avoue, c'est une chose tout à fait triviale qui fait que j'ai eu envie de découvrir ce roman : l'autrice a le même prénom que moi... Je suis aussi tombée amoureuse de la couverture et je me suis laissée porter par l'intrigue de la première à la dernière page. On va vivre entre passé et présent, les personnages nous entrainent très aisément dans leur histoire et vont nous toucher de bien des manières. Étienne, notre héros du présent, vit avec sa mère et sa sœur alors que leur père est par monts et par vaux. Il se prépare à passer un concours qui pourrait changer sa vie mais son quotidien est surtout rythmé par les visites à sa grand mère et sa toute nouvelle amitié avec Élisa, une jeune fille qui vient voir à la maison de retraite le voisin de ses parents qui vient d'y être admis. Quand ce voisin, qu’Étienne surnomme Furax, semble vouloir révéler quelque chose à notre héros, c'est tout son monde qui change et qui va lui faire vivre des moments pour le moins intense. 

Étienne va découvrir dans le grenier du vieil homme un magnifique violon dont il ne sait rien si ce n'est qu'il s'agit d'un Prince, nom étrange s'il en est. Étienne va alors chercher à comprendre l'histoire de ce violon et quand il se met à le nettoyer et plus particulièrement l'étoile présente dessus, il va se retrouver plongé dans le passé du violon et ses moments les plus intenses. J'ai adoré cette pointe de fantastique dans un roman contemporain, cela apporte un éclairage différent sur la vie passé, on se retrouve à Paris pendant la seconde guerre mondiale et on apprend donc d'où vient ce magnifique instrument. J'avais inévitablement la boule au ventre en découvrant qui était son propriétaire légitime et je dois dire que si on voit venir la fatalité, la manière dont les choses se passent est par contre assez étonnante. Étienne va donc jongler entre passé et présent pour remettre les pièces du puzzle à leur place et on ne peut que craquer pour cet ado qui donne en permanence le meilleur.

On avance donc petit à petit dans l'intrigue, on comprend le rôle de Furax dans tout ça et on ne peut qu'être touchés par les différents personnages que notre jeune héros rencontre au fur et à mesure de ses voyages tout comme on l'est par lui quand il comprend ce qui se passe. J'ai apprécié aussi bien le passé que le présent, Étienne veut essayer d'aider les gens qui l'entourent et il comprend petit à petit de quelle manière il peut le faire. J'ai trouvé l'histoire très touchante, le fil rouge que représente ce violon nous permettant de lier les générations et de mettre des mots sur les sentiments des uns et des autres au travers des découvertes d’Étienne, j'ai aimé être étonnée par certaines choses même si globalement il n'y a pas de grosse surprise dans les révélations que l'autrice nous fait. Le final nous apporte toutes les réponses que l'on pouvait en attendre et nous permet de quitter les personnages d'une très jolie manière. Un roman où la musique a une consonance particulière !

En bref, j'ai beaucoup aimé le contexte mis en place par l'autrice tout comme les personnages auxquels on s'attache très facilement, j'ai dévoré les pages pour savoir ce qui allait leur arriver et de quelle manière ils allaient s'en sortir et j'ai aimé les voir se battre pour leurs convictions et tout ce qui les touche. La pointe de fantastique au travers du fil rouge qu'est le violon est très bien faite et nous permet d'apprendre des choses du passé pour construire l'avenir. Une très belle histoire pleine d'humanité, de souffrance, d'amitié et d'amour !

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les récits entre passé et présent avec un fort contexte historique.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand il n'y a pas de grosse surprise.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!