Les guerres intérieures de Valérie Tong Cuong

Synopsis : Comédien de seconde zone, Pax Monnier a renoncé à ses rêves de gloire, quand son agent l’appelle : un grand réalisateur américain souhaite le rencontrer sans délai. Passé chez lui pour enfiler une veste, des bruits de lutte venus de l’étage supérieur attirent son attention – mais il se persuade que ce n’est rien d’important. À son retour, il apprend qu’un étudiant, Alexis Winckler, a été sauvagement agressé.
Un an plus tard, le comédien fait la connaissance de l’énigmatique Emi Shimizu, et en tombe aussitôt amoureux – ignorant qu’elle est la mère d’Alexis. Bientôt le piège se referme sur Pax, pris dans les tourments de sa culpabilité. Qui n’a jamais fait preuve de lâcheté ? Quel est le prix à payer ? Quand tout paraît perdu, que peut-on encore sauver ?
Papier (239 pages) et numérique - Paru en aout 2019 chez JC Lattès

Mon avis :
J'étais assez curieuse de découvrir ce roman d'autant que je n'avais pas lu le résumé avant de me lancer dans ma lecture. Et je dois dire que l'autrice a une nouvelle fois réussi à trouver les leviers pour me faire réfléchir en même temps que les personnages, je me suis attachée à eux mais surtout à leur histoire et j'étais curieuse de voir ce qui allait se passer quand tous les masques allaient tomber à la fin. Le récit se passe en deux temps, au début il y a l'évènement déclencheur et ensuite ses conséquences, j'ai trouvé que c'était vraiment très bien fait et addictif, on a envie de les voir évoluer ensemble, de comprendre leur cheminement de pensée et on se dit à plusieurs reprises que l'on aurait certainement réagit comme Pax... Pax va donc être pressé par le temps, il a une importante audition à passer et quand il entend des bruits de bagarre dans l'appartement au dessus de chez lui, il préfère ne pas s'en mêler, pensant à tort qu'il ne s'agit pas de quelque chose de grave. Puis il apprend ensuite que le jeune homme qui vivait là a été tabassé et laissé pour mort alors qu'il aurait pu l'aider certainement. C'est un cas de conscience pour lui mais il arrive petit à petit, les mois passant, à voir au delà et à ne plus se poser de question d'autant que sa vie a changé en bien ce jour-là. J'avoue, j'ai été à la fois touchée et dégoutée par Pax, par ses priorités mais comme je le disais avant, je pense que si j'avais entendu quelque chose, je ne suis pas sûre que j'aurais réagit différemment (et on se pose donc inévitablement les questions qui concerne les violences faites aux femmes (ou aux hommes et aux enfants) dans leur propre foyer...

On avance donc petit à petit dans l'intrigue, Pax au travers de son boulot va croiser la route d'Emi qui l'attire immédiatement et il va tout faire pour passer du temps avec elle. Plus il apprend à la connaitre et plus il tombe amoureux, il retrouve un second souffle dans cette vie qui ne fait que le décevoir depuis le début mais là il apprend qu'Emi n'est autre que la mère du jeune homme qui s'est fait agresser au dessus de chez lui. Commencent alors ces fameuses guerres intérieures, je me suis posée les mêmes questions que Pax tout au long de l'histoire, j'ai apprécié de suivre son cheminement de pensée, sa vie se trouve totalement chamboulée par une seule décision et on ne peut que compatir mais aussi lui en vouloir énormément. On est donc nous-même, en temps que lecteur, engagés dans cette réflexion que nous propose l'autrice et on ne peut qu'en vouloir toujours plus, j'ai aimé les voir essayer d'avancer tant bien que mal, j'étais curieuse de voir les masques tomber et la vérité être mise à nue et je dois dire que si globalement tout le chemin que parcourt Pax est très bien fait, j'ai été un tout petit peu déçue par la fin qui apporte tout de même une bonne dose d'espoir d'un côté que l'on n'avait pas forcément vu venir. C'est donc dans une ambiance vraiment spéciale que nous plonge l'autrice, on ne peut que se poser les mêmes questions que les protagonistes, aimer et détester Pax pour ses actions et au travers de ça ressentir la même chose pour nous-même. Une histoire qui nous fait réfléchir sur notre propre rôle dans la vie des autres, qu'on les connaisse ou qu'ils soient de parfaits étrangers et sur notre capacité à intervenir en cas de danger. Très bien fait !

En bref, j'ai trouvé le questionnement des personnages très bien mené, je me suis attachée à eux, j'étais curieuse de voir comment les uns et les autres allaient réagir aux révélations qui pendent au nez de Pax, notre héros et leur cheminement intérieur nous fait aussi réfléchir à nos propres actions et réactions. On est pris par les petits rebondissements qui émaillent le récit mais aussi et surtout par les mots de l'autrice qui nous poussent à nous questionner en permanence ou quasi. Le final nous apporte les réponses que l'on pouvait en attendre et longtemps après les personnages nous restent en tête avec leur capacité à rebondir...

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les questionnements sur l'action ou l'inaction et leurs conséquences.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les drames qui détruisent les hommes.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

1 commentaire

  1. SANDRINE COEURDEVEY24 août 2019 à 18:55

    Merci pour cette belle critique, j'ai très envie de le découvrir, j'avais adoré "Par amour" de la même auteure !

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!