Cloverleigh Farms, book 4: Unbreakable de Melanie Harlow

Synopsis : In hindsight, I should not have had that fifth mimosa at Breakfast with Santa.
Or the sixth, seventh, and eighth.
But my shame over the public meltdown that resulted was nothing compared to being abandoned by my husband of fifteen years for a much younger woman—and did I mention she’s pregnant?
For the sake of my children and my pride, I packed up and headed for my childhood home and the small town where I grew up. Cloverleigh Farms would be the perfect place for a fresh start.
Falling for Henry DeSantis wasn’t part of the plan.
Sure, he’s easy on the eyes and hard in the bedroom (also the hallway, the bathtub, and on top of his desk), but he’s newly divorced too, and things between us are moving so fast I’m afraid neither one of us has had enough time to heal. Not to mention the fact that I’m a single mom now—my kids have to come first.
But Henry makes me feel beautiful and sexy and wanted and strong—I haven’t felt that way in years. We understand each other, and when I’m in his arms, I’m tempted to trust again. To love again. To let myself be loved without fear.
But deep down, I’m terrified.
Is this all too much, too soon? Or am I a fool to let a second chance at happily ever after pass me by?
Papier (360 pages) et numérique - Paru en février 2020

Mon avis :
J'avais passé un super moment avec le tome 3, Insatiable (tout en n'ayant pas lu les tomes 1 et 2, va d'ailleurs falloir que je répare ça un jour !) et j'étais curieuse de découvrir l'histoire de Sylvia, la fille ainée et Henry, un de leurs employés à Cloverleigh Farm qui s'occupe de la vigne et du vin. Et je n'ai globalement pas été déçue, ils sont tous les deux très "mignons" et j'ai aimé le fait qu'ils aient mon âge ou quasi, ça change des personnages qui sont plus jeunes même si on se rend compte que parfois l'amour et les sentiments peuvent déstabiliser et rendre "bête" (et ramener à l'adolescence). On va donc voir Sylvia revenir dans la maison familiale en compagnie de ses deux enfants pour qui c'est clairement difficile après un divorce qui l'est tout autant et le déménagement loin de leur père (et un éclat de folie devant plusieurs dizaines de personne qui fait beaucoup sourire par son honnêteté).

Sylvia a donc l'impression de repartir à zéro, d'avoir raté une partie de sa vie mais elle essaye de montrer bonne figure pour que ses enfants ne soient pas encore plus destabilisés par cette nouvelle vie. C'est la période des fêtes de fin d'année quand ils reviennent à Cloverleigh Farm donc elle sait qu'ils vont être très entourés. J'ai aimé Sylvia, son altruisme, son envie de bien faire pour ses enfants en s'oubliant un peu parfois elle-même, elle ne baisse pas facilement les bras et sa rencontre avec Henry va la pousser à chercher sa voie et ce qu'elle veut faire à présent de sa vie. Il sort lui aussi d'un mariage difficile où ils n'ont jamais pu concevoir d'enfant et il a envie de solitude et de se retrouver. Sauf que Sylvia va bousculer beaucoup de ses certitudes et leur rapprochement va faire des étincelles. Par "respect" pour les enfants, ils vont pourtant cacher leurs sentiments et avancer pas à pas.

J'ai aimé suivre leurs questionnements, l'alternance de point de vue nous permettant de ressentir les hauts et les bas de leur relation. Sylvia, en s'oubliant, a tendance à ne pas être heureuse et forcément, même si elle s'en cache, ça rejaillit sur sa relation avec ses enfants. Mais elle veut les protéger étant donné que leur père n'est pas présent et qu'il leur donne même l'impression de les avoir oubliés alors que sa relation avec Henry se complexifie. Il est quant à lui un monstre de patience, sûr de ses sentiments et capable d'attendre que les choses se décantent, comme un bon vin dans le temps. J'ai forcément adoré tout le contexte autour de la vinification et du vignoble et je n'ai pas vu le temps passer en leur compagnie. Les mots de l'autrice coulent facilement et on ne peut que s'accrocher à leur histoire pour voir comment ça va se finir. J'avais assez facilement deviné quelques petites choses mais j'ai eu le sourire aux lèvres au moment de les quitter. Une très chouette romance !!

En bref, j'ai aimé le contexte de cette histoire, évoluer dans le monde du vin avec eux, les voir essayer de donner toujours le meilleur d'eux-mêmes pour que les autres ne voient pas leurs fêlures. Ils sortent tous les deux de relations qui ont entamé leur confiance en eux mais ils vont trouver dans l'amitié que leur porte l'autre un joli espoir que rien n'est terminé et qu'ils peuvent repartir à zéro. Les enfants sont la priorité de Sylvia et Henry ne peut que comprendre qu'elle veuille les protéger. Leur histoire est toute mignonne, sans drame mais avec forcément des hauts et des bas et j'ai adoré les voir se rapprocher et s'épanouir. J'avais deviné quelques petites choses et c'est avec un grand sourire qu'on les quitte avec le bonheur à portée de main.

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les personnages un peu plus "âgés" (entre 35 et 40), les romance simples sans drame extrême et les héros altruistes.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand au final la vie est "simple", sans drame ni catastrophe.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

1 commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!