Synopsis : Quand l’amour des livres est plus fort que la haine…
Cologne, Allemagne. 1934.
Poussé à l’exil par les lois anti-juives, le libraire Alexander Mendel est obligé de s’exiler en France avec sa famille. Il confie sa Librairie à son jeune employé, Hans Schreiber.
Par fidélité à son mentor et par haine du régime nazi, Hans décide de se battre, malgré les menaces et les bombes, pour que la Librairie continue à vivre dans cette période tragique.
Le combat d’un libraire, héros ultime d’un pays où règnent la haine et la terreur, qui tente de faire triompher les livres… et la liberté.
Papier (288 pages) et numérique - A paraitre le 20/02/20 chez Scrineo

Mon avis :
J'étais hyper curieuse et impatiente de découvrir ce roman à cause de son contexte. En effet, l'histoire se passe en Allemagne, avant et pendant la seconde guerre mondiale et on ne peut qu'être pris par cette intrigue et ses rebondissements. Seul petit regret, que ça soit un peu court pour vraiment savourer à 100%, du moins selon moi. On va donc découvrir plusieurs personnages, il y a d'un côté la famille Mendel, propriétaire d'une librairie à Cologne et de l'autre, l'un de leur employé, Hans. La famille va devoir fuir l'Allemagne pour éviter d'être raflés comme la plupart des juifs et ils vont en donner la direction à Hans qui va, à un moment donné, devoir la racheter pour la protéger. Il était en effet interdit de se servir dans un magasin où les propriétaires étaient juifs et Hans va tout faire pour continuer d'ouvrir la librairie pour permettre aux habitants de Cologne de se fournir en livres. On va inévitablement vivre l'horreur du pillage quand les soldats viennent faire du tri et détruire les livres interdits par le Reich, on va voir Hans se battre pied à pied pour sauver ce qui peut l'être quand la librairie est bombardée et on ne peut qu'être pris par les mots de l'autrice, par ses descriptions et avoir l'impression de vivre l'horreur avec eux même si clairement on ne peut pas réellement savoir ce que ça fait d'avoir vécu à cette époque-là. 

L'amour que porte Hans à ses livres est admirable, tout comme il essaye d'apporter le maximum de choses à ses lecteurs. Il va être à plusieurs reprises surpris par les gens, que ça soit de manière positive ou négative, essayer de rester en contact avec la famille Mendel mais la guerre va les séparer définitivement et enlever tout espoir de retour. Pourtant, Hans continue de se battre jour après jour, il va essayer de trouver des solutions, va découvrir des alliés qu'il n'aurait jamais imaginé et va essayer d'aller de l'avant pour protéger ses livres de la destruction. On imagine sans peine le combat permanent de cet homme pour protéger le savoir et la culture, bien évidemment les imprimeries pendant la guerre disparaissent au profit d'usines d'armement et pourtant, Hans va continuer de trouver des solutions, va tout faire pour aider ceux qui peuvent l'être et en retour il va aussi découvrir une aide inattendue. On est donc pris par cette intrigue et ses rebondissements et si je regrette que ça soit parfois un peu rapide, on sent bien ce stress de la guerre, cette urgence de sauver ce qui peut l'être, humain ou histoire et on dévore les pages pour savoir comment les choses vont se terminer. Et je dois dire que j'ai particulièrement aimé cet épilogue et la "morale" de l'histoire. Un roman qui nous touche de bien des manières.

En bref, j'ai trouvé que l'histoire était inévitablement hyper touchante et que l'on ne pouvait qu'admirer la pugnacité de notre héros Hans à sauver ce qui peut l'être et à protéger ses livres. La survie de la librairie est sa priorité et il va tout donner pour y arriver. C'est un modèle d'abnégation, une belle leçon à tirer et un contexte que l'on imagine au travers des mots de l'autrice mais qui reste quand même "inimaginable" par son horreur et tous les morts que cela a entrainé. Un roman à découvrir d'urgence !

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les histoires "réelles" d'un passé pas si lointain.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les contextes de guerre.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict
SHARE 2 comments

Add your comment

  1. Coucou
    Merci pour ton avis sur ce livre qui avec son thème semble très intéressant !
    Bravo pour ta Une sur Blogs Campus !
    A bientôt
    Audrey
    https://pausecafeavecaudrey.fr

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!

© Les lectures de Mylène · THEME BY WATDESIGNEXPRESS