Synopsis : Depuis l’enfance, Lilou voue une admiration sans bornes à son père. Elle ne lui trouve aucun défaut. Depuis que la mère de Lilou est hospitalisée, le duo père/fille est plus soudé que jamais. À la demande de son père, Lilou rentre aussitôt après le lycée chaque soir. C’est lui aussi qui lui a conseillé, pour son bien, de cesser de se rendre à l’hôpital : à quoi bon consacrer trop de temps à cette mère fragile ? Avec tact, les amis de Lilou, qui s’inquiètent pour elle, vont l’aider à appréhender qui est réellement ce père envoûtant, sûr de lui et omniprésent.
Papier (505 pages) et numérique - Paru en février 2020 chez Syros

Mon avis :
J'étais assez curieuse de lire ce roman par rapport à la phrase d'accroche qu'il y avait sur mon exemplaire d'épreuves non corrigées "Sauriez-vous reconnaitre un manipulateur, pervers narcissique ? Un thriller bluffant et nécessaire." Et j'ai retrouvé tout ça dans ce roman et bien plus, j'ai adoré l'histoire de Lilou (même si dans ce cas, dire que j'ai adoré est un peu extrême vu le sujet...) et je n'ai pas pu le lâcher avant de l'avoir terminé (ce qui veut dire que j'ai lu 500p en une soirée...). On va donc à la rencontre de cette adolescente qui adore son père. Une adoration sans bornes qui la pousse à croire tout ce qu'il lui dit et à ne pas rendre visite à sa mère à l'hôpital alors qu'elle est en phase terminale. Pourtant, Lilou, poussée par ses amis, va quand même tenter une première visite qui la décille un peu et où elle se rend compte que son père ne lui dit pas forcément la vérité. 

C'est là qu'elle se rapproche de sa mère et qu'elle m'a le plus touchée, voulant à tout prix être là dans ses derniers instants. On souffre inévitablement avec elle et on a envie de la soutenir dans cette épreuve. Elle est en première, a le bac de français qui approche et sa mère va l'aider tant bien que mal dans ses révisions et lui permettre de réussir. Quand elle meurt au début de l'été, c'est un pan du mur construit autour de Lilou qui s'effondre. Avec la découverte des dernières volontés de sa mère puis ensuite la lecture du testament, elle va voir le masque de son père s'effriter petit à petit et commencer à se poser des questions. Elle va croiser des personnes qui vont lui faire remettre en cause toutes ses certitudes et ce travail qu'elle fait est aidé par les gens de son entourage qui ne la laissent jamais tomber. On va alors se rendre compte de l'emprise qu'il a sur elle et de sa capacité de nuisance...

J'ai trouvé que le thème du pervers narcissique envers sa propre fille était hyper bien amené, inévitablement on se pose des questions, on réfléchit, on a envie d'aider Lilou et on en reste parfois sur les fesses face à la capacité de son père à tout faire pour manipuler son opinion. Il est la victime, celui que les gens n'aiment pas tout ça parce qu'il leur est supérieur (du moins il le croit), il pense avoir réussi dans la vie alors qu'il y a beaucoup de poudre aux yeux et notre Lilou va petit à petit remettre en cause tout son passé, de sa relation avec sa mère à celle avec les autres membres de sa famille dont elle s'est éloignée, de la capacité de son père à avoir une nouvelle amie si tôt après la mort de sa mère, de sa capacité de nuisance durant toute son année de terminale et de son futur qu'elle dessine pourtant petit à petit sans lui. Jusqu'au bout on se demande comment les choses vont se terminer et j'ai particulièrement apprécié cette conclusion. Même si inévitablement on se rend compte aussi que de nombreuses personnes sont sous l'emprise de ce genre de personnes et que même si on veut intervenir, il est très difficile d'agir vis à vis de personnes qui sont sous la coupe de quelqu'un.

En bref, c'est un roman qui m'a donné à réfléchir de la première à la dernière page, j'ai aimé me laisser balader par les personnages, avoir envie d'aider Lilou à aller mieux et à prendre conscience du monde qui l'entoure. Son père a une énorme emprise sur elle depuis qu'elle est enfant et elle va démêler le vrai du faux, la poudre aux yeux de la réalité et se rendre compte qu'à cause de cette relation, elle est passée à côté d'énormément de choses. J'ai eu mal au ventre pour elle à plusieurs reprises, elle n'a que 16 ans et n'est pas forcément équipée pour traverser tout ça mais heureusement elle a des gens de son entourage qui sont clairement lucides. Le final est très bien fait et apporte une note "positive" à toute cette histoire. Mais on se dit clairement que ça n'est pas le cas de tous les gens sous emprise...

Note : 20/20

A lire si vous aimez :
- vivre au quotidien avec une personne qui au final pompe toute l'énergie que vous avez et les amis / famille qui vous sauvent de tout ça.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les histoires d'emprise et de pervers narcissiques.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict
SHARE 1 comment

Add your comment

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!

© Les lectures de Mylène · THEME BY WATDESIGNEXPRESS