Vaste comme la nuit de Eléna Piacentini

Synopsis : "Des habitants qui ont avalé leur langue.
Une forêt où rôde un étrangleur de bêtes.
Trois maisons isolées en lisière de forêt et l'Eaulne pour frontière..."

"La plume la plus sensible du roman policier féminin." Michel Bussi

La capitaine Mathilde Sénéchal n'aurait jamais imaginé retourner sur les lieux de son enfance, un petit village non loin de Dieppe. Mais quand Lazaret, son ancien chef de groupe, lui fait parvenir une lettre sibylline, elle comprend qu'elle va devoir rouvrir une enquête vieille de trente ans. Qu'elle le veuille ou non, le passé ne meurt jamais. Il a même des odeurs, ces odeurs qu'elle sait identifier comme personne et qui sont aussi son talon d'Achille. Il est temps pour elle de sonder sa mémoire défaillante et d'affronter la vérité.
Papier (309 pages) et numérique - Paru en aout 2019 chez Fleuve - Vaste comme la nuit de Eléna Piacentini

Mon avis :
J'avais passé un excellent moment avec Comme de longs échos, j'étais donc curieuse de découvrir ce nouvel opus de l'autrice. Et je dois dire que je n'ai pas été déçue de retrouver les personnages (même si clairement il n'est pas nécessaire d'avoir lu Comme de longs échos pour pouvoir lire celui-ci), j'ai aimé retrouver Mathilde qui va une nouvelle fois devoir traverser des tempêtes si elle veut mener à bien son enquête et remuer un passé un peu trop intense pour elle. J'ai adoré notre héroïne, ses forces et ses faiblesses, elle va déterrer une histoire vieille de 30 ans sur les ordres / conseils de son ancien chef de groupe et replonger dans son propre passé pour essayer de comprendre le déroulé des événements à l'époque. Elle souffre clairement de la perte qu'elle vient de subir et trouve dans cette enquête un exutoire qui lui permet de remettre ses idées en place petit à petit. Mais rien n'est évident pour elle étant donné qu'elle a subi un traumatisme lors d'un accident de vélo qui fait qu'elle a perdu une partie de ses souvenirs d'enfance. Elle est toujours bien entourée, j'ai adoré Pierre et Adèle, ils apportent un pendant plus "léger" (enfin, façon de parler) aux réactions de Mathilde mais surtout ils l'entourent et puisent aussi en elle énormément de choses. Cette alchimie est diablement bien faite et nous donne parfois le sourire au milieu d'instants bien plus sombres.

C'est donc dans une disparition vieille de 30 ans que Mathilde va mettre les deux pieds en rentrant dans la maison familiale au bord de l'Eaulne, les voisins ont tous des secrets, des haines vieilles de plusieurs décennies vont ressortir et on ne peut que se demander comment les choses vont pouvoir tourner pour les uns et les autres. J'ai adoré le récit avec des pans du passé qui se dévoilent petit à petit, Mathilde ne sait pas vraiment où donner de la tête ni qui croire d'autant qu'elle a perdu ses souvenirs de ce moment-là en particulier, la disparue étant sa prof de musique qu'elle adorait. On se doute bien que cela cache un traumatisme plus profond qu'une simple chute de vélo mais l'autrice a vraiment l'art et la manière de distiller ses indices et de nous faire poireauter jusqu'à ce que la vérité soit mise au jour. Les personnages sont très intenses, on ne peut qu'apprécier les chapitres très courts qui donnent un certain rythme au récit, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde avec eux, je n'arrivais même pas à déterminer qui avait pu faire quoi jusqu'à ce que l'autrice nous livre la vérité sur un plateau d'argent. Et là c'est le choc, je ne m'attendais pas du tout à un tel final qui nous serre le cœur et le ventre. Un thriller pour le moins efficace et addictif qu'il est impossible de lâcher avant la fin.

En bref, j'ai trouvé l'ambiance de ce roman sombre et oppressante tout en nous livrant une dose d'espoir qui n'est pas à négliger. C'est donc dans cette alternance que l'autrice nous plonge, on ne peut qu'aimer voir notre héroïne se battre pour la vérité même si elle n'est pas toujours bonne à dire. Elle ne baisse jamais les bas, va au bout des choses, quitte à souffrir et elle entraine avec elle Pierre et Adèle qui sont toujours fidèles au poste. J'ai adoré l'alchimie qui existe entre eux et qui nous offre des moments de lumière. Le final est totalement surprenant, j'ai adoré me laisser balader par les uns et les autres jusqu'à ce que la vérité explose littéralement. 

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les ambiances sombres et oppressantes, les enquêtes qui vous plongent dans le passé et les héroïnes qui ne baissent jamais les bras.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand rien ne se devine avant la fin et qu'on se laisse bercer par des illusions et des faux témoignages...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!