Les deux vies de Pénélope de Judith Vanistendael

Synopsis : « Je m'appelle Pénélope. Mais je n'attends pas. Je ne tisse pas. Je sauve des vies. » Chirurgienne pour une organisation humanitaire, Pénélope passe la plupart de son temps en mission dans des pays en guerre. Quand elle revient chez elle, elle retrouve un mari aimant, une fille adorable et un foyer rassurant. Et pourtant ces retours à la maison lui sont de plus en plus pesants. Comment s'intéresser à la vie de tous les jours quand on pense sans cesse aux morts qu'on a laissés derrière soi ? Chez elle, Pénélope se sent inadaptée, pas à sa place.
Papier (155 pages) et numérique - A paraitre le 06/09/19 chez Le Lombard

Mon avis :
Je suis tombée amoureuse des dessins de l'autrice, de leur douceur mais aussi de leur force et je dois dire que j'ai adoré découvrir cette histoire en compagnie de notre héroïne, Pénélope. Elle rentre après plusieurs mois à l'étranger à essayer de sauver des vies en zone de guerre pour retrouver une fille, un mari, une sœur, une mère, qui ne comprennent pas toujours son envie de partir pour soigner des gens loin de chez elle et des gens qui l'aiment. Elle est là pour le quatorzième anniversaire de sa fille mais a ramené dans ses bagages le fantôme d'une enfant du même âge qu'elle n'a pas pu sauver. Commence alors pour Pénélope un questionnement de plus en plus profond sur ce qu'elle veut faire de sa vie et sur sa manière d'aimer les gens de son entourage. Les couleurs sont plutôt dans les tons clairs même si la violence de ce fantôme est bien représentée par du rouge intense, j'ai aimé voir les personnages se battre et se débattre avec leurs idées et leurs idéaux, ils ne nous laissent pas indifférents et on ressent bien les doutes et les angoisses de Pénélope au travers de son évolution.

Je dois dire que j'étais vraiment très curieuse de voir comment elle allait réussir à se sortir des jugements de son entourage, son mari la soutient et élève leur fille aussi bien qu'il le peut, cette dernière souffre de l'absence de sa mère mais grandit quand même d'une jolie manière, entourée des gens qu'elle aime et on ne peut qu'avoir une boule au ventre en voyant Pénélope arriver dans tout cela comme un cheveu sur la soupe. Sa sœur et sa mère ne sont pas forcément tendres avec elle, elle va devoir subir le regard des autres mais elle estime faire ce pour quoi elle était destinée et ne regarde pas souvent en arrière. Elle va prendre conscience de beaucoup de choses, j'ai aimé son cheminement de pensée, elle aime son mari, sa fille et sa famille mais elle ne se sent bien que quand elle pense être utile. C'est d'ailleurs ce qui la pousse vers l'avant et lui permet de faire des choix qui vont chambouler tout le monde. Le final nous serre le ventre et nous apporte aussi beaucoup d'espoir dans le genre humain. Une aventure qui nous fait vibrer de la première à la dernière bulle.

En bref, l'histoire nous serre le ventre et le cœur, les personnages sont hyper attachants et on ne peut que craquer pour Pénélope et son envie de bien faire permanente. Les dessins, entre drame et bonheur, nous permettent de plonger dans son histoire et de comprendre son cheminement de pensée. C'est un peu rapide sur la fin même si on a toutes les clés pour comprendre les décisions de notre héroïne et c'est à regret que l'on quitte ces personnages.

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les couleurs douces avec des pointes de moments forts et les héroïnes qui suivent un cheminement de pensée intense.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les familles dispersées.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!