Régression de Fabrice Papillon

Synopsis : Ils sont prêts.
Ils reviennent d’un lointain passé, d’une époque glorieuse.
Ils forment ce que Socrate et Homère nommaient déjà la race d’or. Ils viennent sauver la terre, et les hommes qui peuvent encore l’être. Pour les autres, ils n’auront aucune pitié.
L’heure du Grand Retour a sonné… et, pour le commandant Marc Brunier, celle de son ultime enquête.
36 000 ans avant Jésus-Christ. Une famille résiste au froid au fond d’une grotte de la péninsule Ibérique quand des hommes font irruption et massacrent les parents. Fascinés par la peau claire et les yeux bleutés du fils, les assaillants l’épargnent et l’enlèvent.
14 février 2020, Corse. Vannina Aquaviva, capitaine de gendarmerie à la section de recherche d’Ajaccio, découvre un charnier dans une grotte de Bonifacio. De son côté, la police retrouve un cœur en décomposition au pied d’un olivier millénaire du site préhistorique de Filitosa. Des scènes de crime similaires apparaissent sur d’autres sites de la préhistoire en Espagne puis en Angleterre.
Les premières analyses de la police scientifique sont stupéfiantes. Quelle est cette créature meurtrière dotée de capacités sidérantes ? Aux confins de l'Europe et jusqu'à la Russie des goulags et de Tchernobyl, une chasse à l'homme exceptionnelle commence à travers le monde et les âges, où l'on croise Homère, Socrate et son disciple Platon, Jésus et l'apôtre Jean, mais aussi Rabelais, Nietzsche ou encore le terrifiant Heinrich Himmler. Quel secret remontant à nos origines partagent tous ces hommes ? Après des millénaires de silence, une révélation est en passe de bouleverser l’équilibre même de l’espèce humaine…
Papier (454 pages) et numérique - Paru en octobre 2019 chez Belfond

Mon avis :
J'avais passé un bon moment avec Le dernier Hyver et j'étais hyper curieuse de découvrir ce nouveau roman. Et bien je dois dire que j'ai pris une claque de la première à la dernière page, que ça soit le contexte, les personnages, les réflexions et tout ce qu'il y a autour, j'ai été bluffée par ce que l'auteur nous raconte et surtout par les questions que cela soulève sur notre rôle, nos origines, nos erreurs, notre capacité à réparer ou pas... On va donc suive pour commencer des personnages à notre époque qui découvrent un charnier dans une petite grotte corse. Puis petit à petit, l'intrigue va se complexifier et l'auteur va nous faire naviguer entre passé et présent pour que le lecteur puisse faire le lien entre l'Histoire avec un grand H et ce que nous vivons actuellement. Je n'ai pas une seule seconde trouvé que c'était moralisateur, au contraire l'auteur pose ses interrogations et permet au lecteur de chercher lui-même les réponses.

On avance donc petit à petit dans l'enquête, on voit assez rapidement venir quelque chose de bien plus grand et complexe que ce que l'on pouvait imaginer au départ et j'ai adoré tout le côté scientifique qui pour moi est resté très accessible. Les personnages sont sympathiques même si je ne me suis pas forcément attachée à eux, ils nous permettent de vivre chaque instant en leur compagnie et de comprendre que rien n'est tout blanc ou tout noir. Certains passages sont assez durs et violents mais ils s’intègrent parfaitement dans le récit où l'auteur a décidé de ne ménager personne, ni ses protagonistes ni le lecteur. On va donc se retrouver pris au piège de cette intrigue qui nous secoue de plusieurs manières et qui apporte un degré de réflexion assez poussé tout en étant facile à comprendre et à imaginer. Je me suis laissée porter par les mots, par tout ce que ça a secoué en moi et j'en suis parfois restée comme deux ronds de flan.

L'auteur reste efficace avec ses mots, il ne nous laisse jamais tomber avec une question qui resterait sans réponse et les pièces du puzzle finissent par se mettre en place au fur et à mesure que la science nous explique l'impossible. J'ai d'ailleurs adoré ce mélange qui fonctionne parfaitement, les chapitres défilent très rapidement et on ne sait pas très bien à qui faire confiance ni qui croire. Chacun a quelque chose à cacher et quand les masques tombent, on finit par comprendre où l'auteur a voulu nous entrainer et on en reste comme deux ronds de flan. Chaque personnage a un rôle important à jouer et ils nous étonnent de bien des manières, que ça soit par leur capacité à avancer malgré tout ou par leur égoïsme... J'ai apprécié la manière dont il nous apporte des éléments de réponse tout en nous laissant réfléchir sur nos propres choix et la façon dont se termine cette aventure laisse une trace assez forte et difficilement oubliable...

En bref, j'ai été bluffée par les idées développés par l'auteur dans son roman, par sa manière de nous amener à réfléchir et qui sait, peut être à agir. Je ne me suis jamais sentie oppressée malgré les sujets abordés, la réflexion sur notre capacité de destruction mais aussi de création, les passages plus scientifiques, l'humain qui prend le pas sur tout. Je me suis sentie concernée par tout ce qu'il nous raconte, par la violence mais aussi la beauté parfois et plusieurs jours après avoir terminé cette lecture, j'en suis encore marquée. A découvrir de toute urgence !!

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- les mélanges entre passé et présent, entre ressenti et science, entre croyance et vérité.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les meurtres violents et le sang...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

1 commentaire

  1. bonjour
    je sors il y a un mois de la lecture du dernier hyver avec le sentiment d avoir lu enfin un roman qui me correspond en thriller, bref ne pouvant que lire des poches financièrement ,l'attente va etre longue pour régression et son édition en "points". a moins qu'un momox ou un gibert se présente... courons tous lire papillon c'est du très bon..
    jean pierre

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!