Synopsis : Pour ériger les remparts qui protègent Ys des flots tumultueux, la reine Malgven a eu recours à la magie. Sa mort brutale et mystérieuse laisse ses deux fifilles inconsolables et les éloigne l’une de l’autre. Rozenn, héritière du trône, entre en communion avec la nature et s’apaise dans les landes ; Dahut, la cadette, se délecte de la vie fastueuse de la cour et se compromet dans ses intrigues. Mais derrière les murs immenses de la cité se cache un passé lourd de sombres secrets. Le jour où le lien entre les sœurs se rompt définitivement, elles entraînent dans leur chute le destin d’Ys, et les monstres tapis dans l’ombre surgissent alors en pleine lumière.

Papier (213 pages) et numérique - Paru en septembre 2020 chez Rue de Sèvres

Mon avis :

Je me suis plongée dans cette BD sans attente particulière étant donné que je ne connaissais rien de cette légende bretonne (par contre, comme souvent, ça m'a donné envie de découvrir la bibliographie qui nous est donnée en fin de livre et de faire quelques recherches sur Internet...). On découvre donc l'histoire de deux soeurs, Rozenn et Dahut dont les parents ont créé la fabuleuse cité d'Ys et dont la mère vient de mourir. Elles sont aussi différente l'une de l'autre que le sont le soleil et la lune et elles vont nous le prouver à plusieurs reprises. Rozenn est l'héritière mais elle n'accepte pas les actes de leur père et de sa sœur et préfère courir la lande avec des animaux. Dahut, quant à elle, est plus sombre et mystérieuse et est conduite à agir d'une certaine manière. 

C'est donc un combat permanent entre les deux sœurs pour le "pouvoir" sauf que l'une le veut et l'autre pas et forcément, les choses vont dégénérer et prendre un tournant assez inattendu. J'ai aimé les suivre en parallèle toutes les deux, le dessin est assez spécial, j'ai eu du mal à m'y faire au départ mais une fois lancée j'étais happée et il représente bien le mystère et le côté sombre qui entoure les deux sœurs. On est donc plongés dans cette aventure sans pouvoir la lâcher, j'ai trouvé que l'intrigue était géniale, on les aime ou on les déteste mais elles ne nous laissent clairement pas indifférentes et le final est littéralement explosif. Une BD qui se vit de l'intérieur et qui nous fait vibrer avec les protagonistes au rythme de la nature et de la magie. A découvrir d'urgence !!

En  bref, cette BD nous permet de plonger dans une intrigue pleine de rebondissements, de danger et d'histoire de famille et de magie. Nos deux héroïnes se battent pour faire entendre leurs voix et j'ai trouvé ça diablement addictif et sadique. Le final est vraiment bien fait et on ne peut que frissonner en quittant tout ce beau monde. Le dessin est magique et nous intègre parfaitement au récit !

Note : 17/20

A lire si vous aimez : les légendes, les guerres dans une même famille, les secrets et la magie.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas : la violence, la méchanceté et la magie...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :

Logo Livraddict

Les articles sont regroupés chez Noukette cette semaine.

 

SHARE 8 comments

Add your comment

  1. Elle m'attend...! Contente que ce soit un one-shot en plus, on évitera la frustration de l'attente d'une suite !

    RépondreSupprimer
  2. Suis pas fan de magie, alors pas certaine :)

    RépondreSupprimer
  3. Je te lis en diagonale, elle est dans ma PAL et j'en parle la semaine prochaine, pendant le Challenge Halloween ! ;)

    RépondreSupprimer
  4. La couveture est très belle et tentante!

    RépondreSupprimer
  5. Le fait que ce soit un one-shot me donne encore plus envie de la découvrir! Tu as l'air ravie!

    RépondreSupprimer
  6. Ys me fascine... du coup, je vais bien finir pas craquer!

    RépondreSupprimer
  7. J'aime bien les légendes ! et j'habite en Bretagne... Je note !!

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!

© Les lectures de Mylène · THEME BY WATDESIGNEXPRESS