Synopsis : Life and a dismal last name are the only two things Beyah's parents ever gave her. Forced to carve her own path alone, Beyah is well on her way to bigger and better things, thanks to no one but herself. With only two short months separating her from the future she's built for herself and the past she desperately wants to leave behind, an unexpected death leaves Beyah with no place to go during the interim. Forced to call her last resort, Beyah has no other option than to spend the remainder of her summer on a peninsula in Texas with a father she barely knows. Beyah's plan is to keep her head down and let the summer slip by seamlessly, but her new neighbor Samson throws a wrench in that plan. Samson and Beyah have nothing in common on the surface. She comes from a life of poverty and neglect; he comes from a family of wealth and privilege. But one thing they do have in common is that they're both drawn to sad things. Which means they're drawn to each other. With an almost immediate connection too intense for them to continue denying, Beyah and Samson agree to stay in the shallow end of a summer fling. What Beyah doesn't realize is that a rip current is coming, and it's about to drag her heart out to sea.

Papier (336 pages) et numérique - Paru en aout 2020

Mon avis :

C'est la première fois que j'ai l'occasion de recevoir un roman de l'autrice en avant première et j'étais hyper curieuse d'autant que cela fait un moment que je ne l'avais pas lue en anglais. Bon, j'avoue, j'avais un peu peur des drames et de pleurer souvent mais au final ça n'est pas le cas. J'ai adoré Beyah et sa force de caractère, elle s'est clairement forgée toute seule et entend bien ne demander de l'aide à personne. Sauf qu'il se passe une catastrophe dans sa vie et elle va devoir demander à son père de la loger avant qu'elle ne parte pour l'université, profiter de la bourse qu'elle a eu grâce au volleyball. Elle n'a clairement jamais été proche de son père mais cet été dans la maison de vacances de sa nouvelle femme va faire prendre conscience de plein de choses à Beyah. D'un côté il y a la rencontre avec cette nouvelle "mère" et cette nouvelle "soeur" et l'évolution de la relation avec son père et de l'autre, la rencontre avec Samson qui va clairement être un séisme dans la vie de Beyah sans même qu'elle ne s'en rende compte. J'ai adoré leur histoire, les cachotteries de Samson, je m'attendais à beaucoup de choses mais pas à ce que l'autrice nous réserve au final et j'ai été touchée par leur relation et la façon dont elle les fait grandir et prendre conscience de leurs forces et de leurs faiblesses. Ils ont beaucoup de choses en commun et au fur et à mesure qu'ils apprennent à se connaitre, ils vont défaire les couches de protection qu'ils avaient montés autour d'eux tous les deux.

On avance donc petit à petit au cours de cet été, j'ai aimé en découvrir plus sur nos deux héros, ils sont tous les deux très touchants et j'avais vraiment envie de les voir se livrer encore davantage. Samson est un jeune homme entier, qui n'a pas envie de mentir quand il parle à Beyah et préfère donc reporter toutes ses révélations au moment où ils devront se quitter à la fin de l'été. Forcément on fait quelques déductions ou du moins on essaye de deviner ce que l'autrice nous réserve mais avec les secrets, rien n'est plus compliqué. Elle nous livre pourtant quelques indices ça et là, elle nous fait rire et sourire avec eux, on les trouve clairement trop "sérieux" pour leur âge mais quand on apprend ce par quoi ils sont passés, on comprend mieux leurs actions et réactions. Clairement, j'ai aussi adoré Beyah qui a du se construire seule, sa mère étant affublée de tous les vices possibles et j'ai admiré sa capacité à aller de l'avant, à mentir parfois pour se protéger et à faire évoluer sa relation avec les uns et les autres. La plume de l'autrice nous permet de ressentir du début à la fin leur sentiment, je me demandais comment les choses allaient tourner et là d'un coup, c'est le drame, le ciel leur tombe sur la tête et forcément, leur monde s'en retrouve sans dessus dessous. C'est le moment de toutes les révélations, que ça soit du côté de Beyah ou de Samson et j'ai aimé ces deux presque adultes et tout ce qu'ils ont traversé. Le final est un peu rapide à mon gout mais on les quitte avec un immense sourire aux lèvres !

En bref, j'ai adoré le contexte, les secrets, l'histoire des personnages, je me suis assez facilement attachée à Beyah, j'ai adoré Samson et on ne peut que dévorer les pages pour savoir comment les choses vont se passer pour eux. Je m'attendais à certaines choses mais d'autres sont très étonnantes et on se prend vite au jeu des secrets des uns et des autres. Beyah est assez secrète mais Samson lui permet de s'ouvrir de plus en plus au fil de leurs discussions et j'ai adoré les voir interagir, ces deux vieilles âmes dans des corps de presque adultes et j'ai aimé l'évolution de leur relation, la façon dont ils veulent le meilleur pour l'autre et forcément, ce final qui nous apporte les réponses que l'on en attendait. Une très jolie lecture en bonne compagnie !

Note : 17/20

A lire si vous aimez : les personnages qui se sont forgés seuls et qui entendent bien continuer.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas : les fins un peu rapide et qui ne nous livrent pas grand chose.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :

Logo Livraddict

SHARE 0 comments

Add your comment

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!

© Les lectures de Mylène · THEME BY WATDESIGNEXPRESS