Mais sinon, tout va bien ! de Max Deloy

Synopsis : Déjà, s’appeler Georges quand on a la trentaine, c’est partir avec un sacré handicap. Mais aujourd’hui, c’est bien le dernier souci de ce père célibataire au bord de la crise de nerfs. Car tout fout le camp. D’abord, sa carrière : s’exhiber en slip kangourou pour une publicité n’est pas exactement ce qu’il avait en tête en embrassant le métier de comédien. Mais pour payer ses factures et conserver l’école de théâtre léguée par ses parents, il n’a pas le choix. Ensuite, il y a Henrik, son fils adoré, surdoué mais exigeant, qui fait fuir tous ses professeurs. Enfin, Georges n'a que quelques mois pour monter Phèdre avec une poignée d’amateurs et une prof incontrôlable. Bilan : c’est la cata. Et quand une nouvelle élève, aussi talentueuse que fascinante, et une préceptrice punk aux cheveux bleus, surgie de nulle part, mettent leur grain de sel dans ce monumental bazar, Georges commence à se demander si les dieux n’auraient pas une dent contre lui.
Papier (342 pages) et numérique - Paru en mai 2019 chez Collection &H

Mon avis :
Je préfère prévenir dès le départ, ne vous attendez pas à une romance avec cette histoire mais plutôt à une très jolie comédie romantique qui vous fera très souvent sourire et vous mettra du baume au cœur. Georges est donc papa célibataire, il a en plus un fils doté de capacités hors du commun, il est un acteur raté qui n'a pas d'autre choix que de poser en slip kangourou pour un catalogue de prêt à porter pour gagner un peu d'argent et qui vit bon gré mal gré de ce qu'il peut trouver à faire. Il a le cœur sur la main, n'ose même pas demander à ses élèves de son école de théâtre de lui payer les leçons qu'ils ont pour certains en retard mais toute sa vie va se trouver chamboulée par deux choses : il va passer une petite annonce pour aider son fils dans sa scolarité et une nouvelle élève fait irruption dans son école de théâtre. Commence alors pour lui et son entourage une drôle d'époque !

J'ai beaucoup aimé le contexte simple et de tous les jours que l'auteur nous décrit, on se voit très bien se lier d'amitié avec lui et toute sa petite clique et j'ai beaucoup apprécié les uns et les autres qu'il nous présente. On apprécie forcément cet homme pour qui son fils est la chose la plus importante au quotidien, qui va tout faire pour le soutenir et lui permettre d'avancer et on ne peut que sourire face à certaines situations rocambolesques. D'autant que les tuiles ont tendance à s'accumuler et le pauvre Georges va devoir prendre des décisions pour avancer dans la vie. Il a un souvenir très fort de ses parents et de l'école de théâtre qu'ils ont créés et qu'il ne veut surtout pas perdre malgré l'adversité et surtout pour l'équilibre de son fils qui a toujours vécu au même endroit et que les changements ont tendance à chambouler. Il va pourtant l'étonner en acceptant très facilement sa nouvelle prof et nouer une forte amitié avec elle.

Il faut dire que la jeune fille a elle aussi un fort caractère et elle va faire tourner à l'envers le monde de Georges qui va pourtant petit à petit retrouver sa route. Sa nouvelle élève va elle aussi lui permettre de voir les choses différemment et de mettre la main sur ses espoirs qu'il avait quelque peu laissé en suspens. C'est donc dans cette ambiance amicale que l'on va voir évoluer tout ce petit monde, ils ne nous laissent bien évidemment pas indifférents et on ne peut que les aimer pour leur amitié, leur abnégation, leur manière d'aller de l'avant et d'essayer de donner toujours le meilleur d'eux-mêmes. ils ne baissent jamais les bras même quand tout va mal ou presque et ils se donnent à fond pour obtenir ce qu'ils souhaitent, quoi que ce soit... Les déceptions sont parfois là mais ils essayent de garder la tête haute. Le final en est d'ailleurs assez étonnant et c'est avec un grand sourire aux lèvres qu'on leur souhaite beaucoup de bonheur pour la suite !

En bref, c'est un roman au départ un peu triste avec des personnages qui se débattent dans leurs soucis pour chercher des portes de sorties. Elles semblent toutes condamnés mais petit à petit, notre héros, Georges, entouré de ses amis, de sa famille, va relever la tête et se battre pour les choses qui comptent pour lui, à commencer par son fils et son école de théatre. On rit, on a parfois aussi les larmes aux yeux et on s'attache à cette troupe hétéroclite qui donne toujours le meilleur d'elle-même. Le final est assez étonnant et nous permet de quitter les protagonistes d'une jolie manière. Un roman qui vous mettra la patate à coup sûr !

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les comédies romantiques où on a un narrateur qui traverse des tempêtes la tête haute.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand il n'y a pas une réelle romance (ce que j'avoue j'attendais un peu au départ).

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!