Les noces de la renarde de Floriane Soulas

Synopsis : 1461, Japon. Hikari vit dans les forêts peuplées de croyances et de dieux du Japon du 15ème siècle et s’intéresse de près au village installé au pied de la montagne… à ses risques et périls.
2016, Tokyo. Mina, qui a le pouvoir de voir les yokaï, esprits et monstres du folklore japonais, va se laisser entraîner dans une chasse au démon, en plein cœur de Tokyo.
Deux univers qui se croisent et s'entremêlent, entre quête d'identité et désir d'émancipation.
Papier (586 pages) et numérique - Paru en mai 2019 chez Scrineo

Mon avis :
Je suis une quiche (et en plus pas vraiment attirée) en culture japonaise mais j'étais curieuse de découvrir ce roman de l'autrice (faut dire que la couv' est magnifique !). Je me suis donc lancée dans ma lecture sans attente particulière et j'ai apprécié ce moment entre passé et présent en compagnie des personnages. C'est parfois un peu lent mais chaque élément est important pour comprendre les choix des uns et des autres. Et d'ailleurs maintenant, alors qu'avant je n'étais pas spécialement tentée, j'irai bien au Japon étant donné les descriptions faites par l'autrice... On rencontre donc Mina, une adolescente de notre époque qui voit des choses qu'elle ne devrait pas voir et fait tout pour les éviter. Quitte à se couper des autres et à vivre sa petite vie en solitaire mais elle ne veut rien avoir à faire avec ces fantômes. Dans le passé, on croise la route de Hiraki, un être capable du meilleur comme du pire mais qui va toujours au bout de ses idées même si clairement elles ne sont pas toujours bonnes. On alterne donc entre les deux époques et on voit se créer le lien petit à petit entre l'histoire de Mina et celle de Hiraki

J'ai aimé suivre ces deux protagonistes très différentes, Mina est inévitablement plus proche de nous, on a envie de l'aider à trouver sa voie, elle est plutôt peureuse et n'accepte que sous la contrainte son "pouvoir". Elle va pourtant comprendre petit à petit qu'elle peut aussi faire de jolies choses avec mais elle a besoin d'être poussée vers l'avant. Elle est tellement renfermée sur elle-même qu'elle a énormément de mal à s'ouvrir aux autres et à accepter la main tendue. Faut dire qu'on lui met un peu le couteau sous la gorge mais elle va petit à petit reprendre du poil de la bête et comprendre qu'elle doit mettre des mots sur ce qu'elle ressent et attend de la vie. J'ai aimé la voir "s'éveiller" au fur et à mesure que les tuiles lui tombent dessus, elle va comprendre les tenants et les aboutissants de ses capacités et nous entrainer très facilement à sa suite tout comme le fait Hiraki en son temps. Elles sont très différentes l'une de l'autre mais en même temps elles possèdent la même capacité à s'accrocher à ce qu'elles aiment et à aller au bout de leurs idées.

L'intrigue est très bien faite, j'avais vu venir certaines petites choses mais d'autres m'ont totalement scotchée, surtout sur la fin quand tous les masques tombent, j'ai aimé l'évolution de nos deux héroïnes dans le passé et dans le présent, elles nous tiennent en haleine, la mythologie construite autour d'elles étant diablement bien faite et passionnante (du moins pour moi qui ne connaissait pas du tout). L'autrice nous décrit parfaitement leurs sentiments, on a peur pour elles mais en même temps on espère qu'elles arriveront à sortir de leurs carcans, j'ai dévoré les pages pour savoir comment les choses allaient tourner et je dois dire que parfois j'en suis restée baba. Je ne me suis pas ennuyée même si certains passages sont un peu plus lents et que l'histoire a parfois tendance à se répéter, j'ai aimé me plonger totalement dans l'intrigue et n'en sortir qu'une fois la dernière page tournée, quand tout a trouvé sa place définitive dans leurs vies. Une chouette histoire qui nous donne le sourire, nous fait vibrer, parfois pleurer mais qui véhicule surtout une bonne dose d'espoir !

En bref, j'ai aimé aussi bien le contexte que les personnages, j'ai dévoré les pages, curieuse de voir comment elles allaient s'en sortir et j'ai aimé découvrir un monde que je ne connais pas du tout, celui de la culture japonaise de certaines divinités et des lieux que je suis à présent curieuse de voir de mes yeux (qui sait, peut être un jour !). Les protagonistes sont attachants, j'ai apprécié de voir Mina s'ouvrir petit à petit aux autres et de voir Hiraki découvrir un monde qu'elle ne faisait que soupçonner. Elles sont très curieuses toutes les deux, vont au bout de leurs idées et apprennent de leurs erreurs. Jusqu'au bout l'intrigue est pleine de petits rebondissements et j'ai aimé la manière dont les choses se terminent. 

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- la culture japonaise (mais que vous n'êtes pas forcément une pointure) et les récits entre passé et présent.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand le rythme haletant n'est pas toujours au rendez-vous.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!