mercredi 2 juin 2021

Comme un murmure de Morten Dürr et Sofie Louise Dam

Synopsis : " Ma mère me frappe "

"Anna a murmuré si bas que je ne pouvais presque pas l'entendre. Elle a dit : "Ma mère me frappe..." "

Au collège, Vera et ses amies jouent au jeu des murmures. Un jour Anna révèle un sombre secret que seule Vera entend. Le jeu cache-t-il une vérité ? Si c'est le cas, comment faire pour aider Anna ?

Papier (74 pages) et numérique - Paru en juin 2021 chez Jungle

Mon avis :

J'étais très curieuse de découvrir cette BD et je suis à la fois conquise par le thème abordé et j'ai été un peu déçue par le fait que ça n'est pas totalement creusé. Vera et ses amies jouent au jeu des murmures. L'une commence, dit une phrase, la seconde la passe à la troisième et ainsi de suite jusqu'à la dernière personne. Forcément, les mots sont déformés et ils ressortent totalement différemment de ceux qu'ils étaient au départ. Anna finit par avouer que sa mère la frappe mais Vera, qui est la seconde, ne comprend pas bien pourquoi elle a dit ça. Commence alors pour cette jeune fille un questionnement, elle va essayer d'avertir les plus âgés mais rien ne se passe comme elle l'attendait et elle va alors penser qu'Anna lui a menti. On se pose énormément de questions tout le long de cette lecture qui en devient frappante, pourquoi se méfie-t-on systématiquement des gens qui viennent nous dire que leur vie n'est pas évidente alors que c'est du côté des tortionnaires que l'on devrait regarder et questionner. Se pose donc ici une question lourde de sens, d'abord croire ce qu'on nous dit, vouloir aider la personne à sortir d'une situation où elle peut être en danger et faire quelque chose. C'est le cas avec les féminicides mais aussi avec les parents qui battent leurs enfants et qui peuvent toujours apparaitre aux autres "bien sous tout rapport". On ne sait pas ce qui se passe une fois les portes fermées et la priorité est de croire les victimes pour ensuite pouvoir agir de manière adéquate. Une BD forte et qui donne donc à réfléchir même si j'aurais apprécié que certaines choses soient un peu plus creusées. Un final qui nous apporte une réponse assez "étrange" et qui nous permet de la refermer avec l'envie de ne plus déformer des propos et de les prendre pour argent comptant et d'aider, forcément.

En bref, cette histoire nous percute de plein fouet et nous donne à réfléchir sur le thème abordé, à savoir une jeune fille qui dévoile que sa mère la bat. Au départ, Vera ne veut pas la croire, pense qu'elle ment mais petit à petit va faire dans sa tête un cheminement qui s'opère aussi chez le lecteur. Les mots, les images, tout coule facilement et j'ai aimé le côté réflexion que ça nous apporte sur ce sujet. Une BD à lire et à faire lire tout en discutant de ce qui est abordé avec les autres lecteurs.

Note : 16/20

A lire si vous aimez : réfléchir, construire et analyser une situation problématique.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas : quand on pense souvent que les victimes mentent pour x ou y raison... avant d'agir.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :

Logo Livraddict

Les articles sont regroupés chez Moka Mila cette semaine.

8 commentaires :

  1. L'angle abordé est intéressant, je suis curieuse de voir comment le sujet de la parole est traité même si tu trouves que ce n'est pas assez creusé.

    RépondreSupprimer
  2. Une réponse assez étrange ? Tu m'intrigues !

    RépondreSupprimer
  3. Un sujet grave et un traitement qui semble intéressant. Tout pour me plaire !

    RépondreSupprimer
  4. Tu sembles tout de même être restée sur ta faim. A voir si je la croise

    RépondreSupprimer
  5. Je suis très tentée et ce que tu dis du traitement de la parole me rend davantage curieuse.

    RépondreSupprimer
  6. Cela a l'air dur... mais ça m'intéresse..

    RépondreSupprimer
  7. Dommage si ce n'est pas creusé mais je suis intriguée ! ;)

    RépondreSupprimer
  8. Ton billet m'intrigue... Je vais aller voir si je trouve d'autres avis.

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!

Back to Top