mercredi 21 avril 2021

Nos cicatrices invisibles de Amy Giles

Synopsis : Après le drame, l’amour pour survivre et guérir
La vie de Jess et Lucas, élèves de terminale, s’est comme arrêtée il y a un an, lors d’une nuit dramatique : témoins d’une fusillade dans un cinéma, ils ont survécu in extremis mais ont chacun perdu un frère. Les deux ados tentent de se reconstruire, malgré l’absence et le trauma. Jess est devenue l’adulte par défaut de la maison, face à sa mère dépressive, tandis que Lucas trouve une raison de vivre en réalisant des petits gestes anonymes de bonté. Leur histoire d’amour leur donnera-t-elle suffisamment de courage pour regarder enfin vers l’avant et retrouver leur vie d’ado ?

Papier (365 pages) et numérique - Paru en mars 2021 chez Nathan

Mon avis :

Pfiou, ça a été un peu la semaine des sujets difficiles dans mes lectures, après L'envol et son père tyrannique, voici l'histoire de deux personnages qui ont vu mourir les gens qu'ils aiment dans une fusillade et qui essayent petit à petit de s'en remettre. Jess et Lucas ont perdu un frère et depuis, chacun essaye de survivre tant bien que mal. Lucas en notant tous les jours la bonne action qu'il fait, quelque soit son importance, pour se prouver qu'il y a une bonne raison pour que ça soit lui qui soit encore là et Jess soutient comme elle peut sa mère et sa profonde dépression, elle a l'impression de ne pas lui "suffire" et en souffre profondément. Ils sont dans le même lycée mais n'étaient pas forcément destinés à se croiser jusqu'au jour où ils vont commencer à bosser ensemble. Lucas n'est pas tendre avec elle, elle lui rappelle ce qu'il a perdu lui aussi et ils vont tous les deux apprendre à se connaitre petit à petit.

Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde en leur compagnie, j'ai aimé leurs combats, la façon dont ils vont s'épauler petit à petit alors qu'ils apprennent à se connaitre, les relations avec les uns et les autres et les moins qui passent depuis le drame. Jess cache ce qui se passe chez elle, elle bosse davantage pour pouvoir payer les factures et voir sa mère sombrer est une douleur permanente même si elle essaye de rester optimiste quand elle la voir avoir des sursauts. On va donc, au travers des mots de l'autrice, vivre les hauts et les bas, les moments de doute et les moments d'espoir, on souffre forcément avec eux, avec cette sensation de ne pas avoir sa place, pourquoi eux s'en sont sortis et pas leurs frères et ce syndrome du survivant est parfaitement exprimé dans leurs pensées par l'autrice. Impossible de le poser avant d'avoir terminé la lecture et j'ai aimé ces combats, cet espoir sous-jacent et ces sentiments.

On alterne donc entre leurs deux points de vue, on voit grandir leurs sentiments, on les voit souffrir d'être toujours capables d'aimer alors que leurs frères ne le sont pas et forcément, on dévore les pages pour voir comment (et si) ils vont arriver à justement vivre pour eux et non pas dans les doutes du passé et ce qu'ils auraient pu faire. J'ai été touchée par leurs deux histoires très différentes en ce qui concerne leurs familles et leurs réactions, j'ai aimé les voir se battre pour arriver à s'en sortir, les voir faire des choix, aller au bout de leurs décisions, les voir être honnête l'un envers l'autre et les voir mener leurs combats. Les pages se tournent très facilement, j'ai apprécié de voir naitre et grandir ce soutien indéfectible et on ne peut que sourire en les voyant avancer. On souffre aussi à plusieurs reprises et on comprend ce qu'ils vivent et traversent grâce aux mots de l'autrice. Le final est vraiment chouette et nous livre une belle dose d'espoir et le sentiment que leurs frères seront toujours là pour eux !

En bref, cette histoire nous tient en haleine du début à la fin, j'ai aimé l'évolution de nos deux personnages qui vont comprendre qu'il faut qu'ils vivent pour eux-mêmes afin de faire vivre la mémoire de ceux qu'ils ont perdu, c'est forcément un brin dramatique mais aussi plein d'espoir et j'ai aimé leurs caractères et ce qu'ils font. Jess et Lucas ont tous les deux perdu quelque chose en plus de leur frère et ils vont devoir réapprendre à vivre dans cette réalité qu'ils n'acceptent pas toujours. Les mots de l'autrice nous font vibrer avec eux et j'ai aimé la manière dont on va vivre chaque instant. Une réflexion sur le deuil et la manière qu'ont les gens de le gérer, surtout après un drame qui potentiellement aurait pu ne pas se passer.

Note : 17/20

A lire si vous aimez : voir renaitre des personnes après un drame qui ont envie d'aller de l'avant pour ceux qui ne sont plus là.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas : les drames et le deuil.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :

Logo Livraddict

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!

Back to Top