Synopsis : Il n'y a pas pire vengeance que ce qui blesse ceux qu'on aime.
À moins qu'on ne les tue.
Il n'y a pas pire obsession qu'un fantôme qui vous hante.
À moins que ce ne soit celui d'un ami.
Il n'y a pas pire crime que de tuer une enfant.
À moins de la tuer deux fois.
Un New York sombre et violent, avec des rues comme des canyons dans lesquels la vie se perd et la mort s'engouffre. Avec fracas parfois, comme lorsqu'elle vient saisir une petite fille, retrouvée assassinée, le corps mutilé, au milieu d'un amas d'épaves de voitures.
En équilibre précaire, accroupi tout en haut d'une pile de carrosseries déglinguées, Pfiffelmann interroge son partenaire, l'inspecteur Donnelli : " Alors, tu en dis quoi ? " Un début d'enquête somme toute normal.
Sauf que " Pfiff " est un fantôme, qui exige lui aussi la vérité sur les circonstances de sa mort. Comme si Donnelli n'avait pas déjà tout son soûl de crimes, d'obsessions et de vengeances. Comme si la ville ne lui avait pas déjà arraché un lourd tribut.
Pourtant, une fois par an, New York lui offre aussi un instant magique, lorsque le soleil couchant symétrique et flamboyant du Manhattanhenge prend la 42e rue en parfaite enfilade. Une illumination divine, comme la révélation d'un indice éclaire un crime d'une lumière nouvelle. Avant que tout, la ville comme la vie de Donnelli, ne sombre à nouveau dans la nuit.

Papier (364 pages) et numérique - Paru en février 2021 chez Hugo Thriller

Mon avis :

Entre humour et mort, notre cœur alterne tout au long de cette lecture. La mort est bien présente dans la vie de notre héros, l'inspecteur Donnelli, aussi bien dans ce qui arrive à son entourage que dans ses enquêtes. Quant à l'humour, il est dans sa manière de voir le monde, d'agir et de réagir (et forcément dans ses discussions avec son ancien partenaire qui est maintenant présent sous la forme d'un fantôme). On le prend pour un fou mais il va remonter les indices vers celui ou celle qui semble en vouloir aux gens de son entourage et cela va donner un thriller mâtiné de rires qui nous fait vibrer et vivre chaque instant avec les personnages. Je dois dire qu'on se pose la question du petit brin de folie de notre héros, quand va-t-il basculer dans un monde parallèle (enfin, il semble déjà y avoir un pied...) et surtout, j'ai aimé les différentes enquêtes dans l'enquête qui nous permettent de vivre chaque instant.

Ils découvrent donc le cadavre d'une enfant dans une casse automobile et Donnelli va tout faire pour comprendre ce qui a pu se passer avec son équipe. Aidé de son fidèle fantôme qui le pousse en même temps à enquêter sur sa propre mort, notre héros va donc essayer de dénouer des fils qui vont le mener bien plus loin que ce qu'il imaginait au départ. Les événements s'enchainent très rapidement, il n'y a pas un seul temps mort et les précipices sont de chaque côté de la route de Donnelli. Un seul faux pas peut lui être fatal et on va le voir se battre avec des choses qui le dépassent parfois. J'ai aimé son esprit d'analyse, le fait qu'il ne lâche jamais rien même quand il n'a plus le choix et qu'il se mette en danger au nom de la vérité. En parallèle on suit aussi d'autres personnages et forcément, rien n'est simple dans la vie des uns et des autres, j'ai aimé les interactions, les discussions et les découvertes qu'ils font.

Chaque petite pièce du puzzle a donc son importance, la vengeance est aussi au centre de l'histoire de certains des personnages et le fait d'alterner les points de vue nous permet d'être pleinement intégrés à l'intrigue et d'en comprendre les tenants et les aboutissants quand tout fini par s'éclairer. J'ai beaucoup aimé chacun d'entre eux, la façon dont ils entourent notre héros, le poussent parfois dans la mauvaise direction et l'ambiance si spéciale y est aussi pour quelque chose. Les mots coulent très facilement, on a la sensation d'être parti prenante de l'aventure et je dois dire qu'à plusieurs reprises j'ai gueulé après les personnages pour qu'ils agissent différemment... Totalement prise donc dans l'intrigue et je dois dire que je suis restée sur les fesses face à certaines réponses qui nous sont apportées. L'auteur n'est pas tendre avec ses personnages et il va nous le prouver jusqu'à la fin !! Intense et addictif !!

En bref, j'ai adoré aussi bien l'ambiance que les personnages, l'humour que la violence et forcément, j'ai dévoré les pages pour savoir ce qui allait leur arriver ! Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et si parfois j'ai levé les yeux au ciel, c'était ensuite pour être encore davantage accrochée par l'intrigue. Donnelli est un héros que j'ai pris plaisir à suivre et à voir évoluer au contact des autres, il n'est pas du genre à lâcher l'os qu'il ronge et il va nous le prouver à plusieurs reprises. Les pages se tournent très rapidement, le final m'a laissée sur les fesses et j'ai apprécié ce que j'ai découvert sur les uns et les autres quand les pièces du puzzle se mettent en place. Un moment pour le moins intense et addictif !!

Note : 17/20

A lire si vous aimez : les thrillers un peu barrés qui nous font vivre chaque instant d'une manière très intense.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas : les fantômes, les enfants qui meurent, les enquêtes dans l'enquête.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :

Logo Livraddict

SHARE 0 comments

Add your comment

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!

© Les lectures de Mylène · THEME BY WATDESIGNEXPRESS