Synopsis : À quoi bon se souvenir qu’on a vécu l’enfer ? La police arrête une jeune fille errant dans la rue, couverte de sang, un couteau à la main. En se rendant chez elle, les agents découvrent avec effroi une scène de massacre : toute sa famille a été assassinée... 6 ans plus tard, Pierre Grimaud, l’unique survivant du « massacre de la rue des Corneilles », se réveille d’un profond coma. L’adolescent de 15 ans qu’il était au moment des faits est aujourd’hui un jeune homme de 21 ans. Désorienté, encore paralysé et souffrant d’amnésie partielle, il est pris en charge par le docteur Anna Kieffer, psychologue spécialisée sur les questions de criminologie et de victimologie. Pendant leurs séances, Anna tente de l’amener à se souvenir des circonstances du drame, malgré ses pertes de mémoire. Pierre lui évoque la présence mystérieuse d’un « homme en noir » qui hante ses rêves, probable réponse inconsciente à son traumatisme. Après plusieurs rendez-vous, Anna découvre en Pierre un être sensible et très intelligent. Touchée par son histoire, elle se met même à le prendre en affection. Petit à petit, une véritable complicité s’installe entre eux. Anna n’imagine pas à quel point ce patient va changer sa vie… 

Papier (292 pages) et numérique - Paru en avril 2019 chez Glénat


Mon avis :

J'avais adoré la précédente BD de l'auteur, Ces jours qui disparaissent et j'avais donc acheté celle-ci au moment de sa parution. Je me suis enfin plongée dedans et le moins que l'on puisse dire est que l'auteur a l'art et la manière de créer une "ambiance". On ne sait pas où donner de la tête avec cette histoire et on va se rendre compte qu'au fur et à mesure que l'on avance, on n'a plus aucune certitude et tout s'effondre... Anna est psychologue et va suivre Pierre qui se réveille après 6 ans dans le coma. Toute sa famille a été assassinée par sa sœur et il est le seul a avoir survécu mais pas sans séquelles. Il va donc petit à petit retrouver la mobilité et ses souvenirs et va être aidé dans ça par Anna qui prend son rôle à cœur. J'ai adoré les expressions des visages des personnages, la façon dont cette histoire nous est racontée et le suspense bien présent du début à la fin. On stresse de plus en plus avec les protagonistes, on s'attache inévitablement à eux et on se pose énormément de questions sur ce qui leur est arrivé et de quelle manière on pourrait les aider.

L'auteur est vraiment doué dans la tension qu'il fait ressortir de ses dessins, des expressions des personnages et de leurs paroles, on ne sait vraiment pas ce vers quoi on se dirige et le réapprentissage de la vie de Pierre est vraiment addictif. Le pauvre va devoir retrouver sa mobilité, sa vie est sans dessus dessous étant donné qu'il s'est endormi adolescent et se réveille dans la peau d'un jeune homme de 21 ans, il ne sait pas quoi faire de son futur et Anna va l'aider dans tout ça du mieux qu'elle peut. On sent donc bien la tension entre eux, j'ai aimé les moments plus calmes où on apprend aussi à connaitre Anna, elle est vraiment bien dans son rôle et on va suivre tout ça avec énormément d'attention. Je me suis laissée berner par le semblant de l'histoire que l'auteur nous raconte jusqu'à cette fin tout simplement explosive et qui remet en question tout ce qu'on pensait savoir. Si je ne suis habituellement pas fan des fins ouvertes, je dois dire que là ça correspond parfaitement au reste de l'histoire et je ne me suis pas sentie frustrée. Une histoire qui se vit !

En bref, de la première à la dernière page on a l'impression d'être avec Pierre et Anna, on plaint forcément le premier et on espère que la seconde pourra l'aider. J'en suis restée comme deux ronds de flan à plusieurs reprises, j'ai aimé la façon dont le dessin nous fait ressentir les hauts et les bas de cette histoire et j'ai été bluffée par la fin et ses réponses. Une fin ouverte qui nous permet de nous faire notre propre opinion de ce que l'on a découvert avant...

Note : 18/20

A lire si vous aimez : les thrillers psychologiques qui nous réservent bien des surprises.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas : la mort, le sang, la violence...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :

Logo Livraddict

SHARE 2 comments

Add your comment

  1. Je n'avais pas adhéré avec son album précédent. D'où mes réticences à lire ce titre.

    RépondreSupprimer
  2. Personnellement, j'aime beaucoup le travail de Timothé Le Boucher. Cette BD me laisse un bon souvenir de lecture.

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!

© Les lectures de Mylène · THEME BY WATDESIGNEXPRESS