Des palmiers dans la neige de Luz Gabás

Synopsis : « Elle va bien, elle est très forte, elle n'a pas eu le choix. » Un fragment de lettre, découvert par hasard, et toutes les certitudes de Clarence de Rabaltué s'effondrent. Bercée dès l'enfance par les récits de son père, elle croyait tout savoir de cette jeunesse passée sur l'île tropicale de Fernando Póo, en Guinée espagnole. De l'odeur enivrante du cacao, de la richesse de la végétation et du soleil écrasant... Mais elle ignore tout de cette mystérieuse « elle » et de son lien avec son père. Et s'il existait une tout autre vérité, loin de l'histoire familiale officielle ? Un passé fait de secrets, d'amours interdites, de conventions sociales bafouées et de danger... Clarence s'envole pour la Guinée, déterminée à remonter le temps jusqu'à cet hiver 1953 où tout a commencé. À la fois grande saga familiale et fresque épique, le récit traverse les océans, les générations et nous confronte à l'un des aspects les plus sombres de notre passé colonial. UNE BOULEVERSANTE HISTOIRE D'AMOUR INTERDIT, DANS LA LIGNÉE DE OUT OF AFRICA.
Papier (672 pages) et numérique - Paru en septembre 2019 chez Charleston

Mon avis :
J'avais pu voir à sa sortie en DVD le film Des palmiers dans la neige avec Mario Casas (miam) que j'avais adoré et j'étais curieuse de découvrir l'histoire qui, je n'en doutais pas, allait nous plonger dans le quotidien de ces personnes. Et je n'ai pas été déçue, si l'adaptation est fidèle globalement, le roman transmet énormément de choses au travers des mots de l'autrice et est d'une puissance impressionnante. On a réellement l'impression de vivre chaque instant avec eux et si parfois j'ai trouvé que c'était un peu long (l'autrice aime beaucoup les descriptions mais en même temps elles nous permettent de vivre chaque seconde et de créer les lieux et les protagonistes dans notre imaginaire), j'ai apprécié de plonger dans ce quotidien, entre passé et présent, entre ce qu'ils ont vécu sur l'ile de Fernando Póo en Guinée espagnole dans les années 50 et ce que découvre notre héroïne Clarence à notre époque sur la vie et les secrets de sa famille. Je suis une nouvelle fois tombée amoureuse de Kilian, de tout ce qu'il traverse, de ses découvertes sur ce qu'il accepte ou pas, de sa douceur, sa candeur et parfois sa violence, il ne fait pas les choses à moitié et va tout donner pour son bonheur même en sachant qu'il va être malheureux par la suite. Ce qu'il apprend sur la vie, sur le fait d'avoir quitté la montagne espagnole pour une vie totalement différente, nous pousse à nous interroger nous aussi sur notre propre passé familial et sur les choix qu'ils ont pu faire dans ces années-là quelques soient leurs origines.

On va donc avancer petit à petit entre passé et présent, tout ce que découvre Clarence est raconté au travers des souvenirs de sa famille sur la petite ile, forcément on est pris aux tripes par le côté colonial, on ne peut que souffrir pour les uns et les autres et on ne se lasse pas une seule seconde de ces paysages majestueux qu'ils détruisent un peu. J'ai aimé les uns et les autres, la façon dont ils avancent, on déteste certains d'entre eux et on ne peut que vouloir comprendre comment les choses ont tourné. Je n'avais pas vraiment la surprise de certaines d'entre elles étant donné que j'avais vu le film mais ça ne m'a pas empêchée de savourer tout ce que l'autrice nous fait vivre au travers de ses mots. On vibre, on frissonne, on craint aussi parfois et les excès de folie ou de méchanceté nous montre l'homme sous un jour que l'on ne veut pas forcément reconnaitre au départ. Mais force est de constater que cette violence est parfaitement retranscrite par l'autrice et qu'elle nous fait énormément réfléchir. J'ai beaucoup aimé Clarence et sa lucidité, elle ne baisse jamais les bras, veut parfaitement comprendre ce qu'il s'est passé dans le passé familial pour mettre des mots sur son présent et son avenir. J'ai été touchée par sa manière d'aller au bout et de ne pas se laisser abattre. L'autrice nous apporte toutes les réponses que l'on pouvait en attendre pour reconstituer le puzzle et on les quitte avec des sentiments très différents dans notre cœur. Une aventure épique qui ne laissera personne indifférent et qui apporte des axes de réflexion sur notre passé et ce qu'il ne faut pas reproduire !

En bref, l'ambiance si spéciale de ce roman vous transportera dans un autre temps et dans un autre lieu. Les personnages sont très attachants, le récit entre passé et présent nous tient en haleine et on ne peut que dévorer les pages pour comprendre où, quand et comment les choses vont se dérouler. Je suis une nouvelle fois tombée amoureuse de Kilian avec ses forces et ses faiblesses, j'ai aimé les découvertes que fait Clarence et cette aventure que l'on vit. On ne s’ennuie pas  une seule seconde et chaque mot, chaque description, chaque moment a son importance. Un roman à découvrir d'urgence pour tous les amoureux des Oiseaux se cachent pour mourir ou Out of Africa (que je n'ai pas lu).

Note : 18/20

A lire si vous aimez :
- les histoires familiales, les récits entre passé et présent, les rebondissements et les pans de notre histoire passée.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- le côté colonial très présent.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!