Ceux qui ne peuvent pas mourir, tome 1 : La bête du Porte-Vent de Karine Martins

Synopsis : France, 1887. Gabriel Votz travaille pour une puissante confrérie occulte qui traque les humains maudits et transformés en créatures diaboliques. Il est en mission en Bretagne, dans un village frappé par de nombreux meurtres particulièrement atroces, accompagné par Rose, une adolescente têtue et encombrante qui en sait beaucoup trop.
Papier (311 pages) et numérique - Paru en septembre 2019 chez Gallimard

Au départ, pendant mes 15 jours de vacances, j'avais prévu de faire une pause du côté du blog. Mais comme j'avais quelques lectures déjà faites, j'ai changé d'avis et au final vous aurez une chronique par jour (ou presque) avec des avis un peu plus court quand même, le temps de tout écrire avant de partir.

Mon avis :
J'étais hyper curieuse de découvrir ce roman et je dois dire que j'en attendais beaucoup. L'autrice ne m'a absolument pas déçue, j'ai apprécié aussi bien les personnages que le monde et la mythologie qu'elle a créé autour et j'étais toujours plus curieuse de voir comment ce premier tome allait tourner. On ne s'ennuie pas une seule seconde en compagnie de Gabriel et Rose, ils ont tous les deux des secrets que l'on est impatient de découvrir et j'étais totalement subjuguée par l'ambiance stressante que l'on ressent bien au travers des mots de l'autrice. Gabriel est celui qui m'a le plus intriguée même si Rose n'est pas en reste, l'alchimie qui existe entre eux est prégnante et on ne peut qu'admirer la manière qu'ils ont de se protéger l'un l'autre. On part donc de Paris pour rejoindre la Bretagne en leur compagnie et j'ai trouvé que toute l'intrigue coulait facilement, il n'y a aucun temps mort et les personnages nous permettent de vivre chaque instant avec eux. 

J'ai beaucoup aimé la manière dont les personnages secondaires sont présentés, on se demande comment les choses vont tourner à la fois pour eux et pour nos héros et l'autrice n'est pas très tendre avec eux et leur fait subir des choses assez glauques. Les révélations qui émaillent le récit nous tiennent en haleine, nous font très souvent frissonner et je n'avais pas du tout vu venir la conclusion de cette enquête qu'ils mènent ensemble pour découvrir quelle créature cruelle terrorise le petit village breton et laisse un paquet de mort sur son sillage. On se pose en permanence des questions sur les personnages et on cherche à deviner leurs réponses (autant dire que je me suis pas mal plantée). D'ailleurs certaines les ont dans ce premier tome mais je suis hyper curieuse de voir ce que la suite de leurs aventures va nous réserver étant donné ce dénouement pour le moins stressant... Amitié, soutien, enquête, stress, autant de chose qui nous happent sans nous relâcher avant la fin !

En bref, j'ai trouvé l'ambiance de ce roman diablement bien faite et addictive, les personnages sont très attachants et on est toujours plus curieux de découvrir leurs nombreux secrets. Une personne apparemment "normale" ne l'est pas tant que ça et ils ont tous quelque chose à jouer dans cette aventure. On stresse, on frissonne, on est parfois un peu dégoutés de ce qu'ils font mais on ne peut le lâcher avant la fin ! Une très belle aventure humaine dont je suis hyper curieuse de lire la suite !

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- le glauque, l'amitié, l'entraide, les enquêtes et les rebondissements qui vous tiennent en haleine.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- un peu de violence, de sang et de mort.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

1 commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!