Terre de Brume, tome 1 : Le Sanctuaire des dieux de Cindy Van Wilder

Synopsis : Depuis le Bouleversement, cataclysme qui a recouvert son monde d'une brume toxique en ne laissant que de rares survivants, Héra vit à Taho dans le Sanctuaire de Prêtres de l'eau, où elle apprend à maîtriser la magie pour devenir guerrière.
Au cours d'une mission, elle rencontre Intissar, une Sœur de Feu capable de communiquer avec les esprits. Intissar a bravé sa propre communauté pour venir avertir les habitants de Taho d'un terrible danger. Mais il est déjà trop tard : une vague de Brume, peuplée de créatures ni mortes ni vivantes, s'est levée... et frappe le Sanctuaire. Et elle frappera encore. Héra et Intissar s'allient afin d'empêcher leur monde de sombrer dans l'oubli.
Papier (283 pages) et numérique - Paru en septembre 2018 chez Rageot

Mon avis :
J'avais acheté ce roman à sa sortie et j'ai profité du salon de Montreuil début décembre pour le faire dédicacer. J'ai ensuite profité des fêtes de fin d'année (et des ponts) pour le dévorer et le moins que l'on puisse dire est que le monde de l'autrice est diablement bien fait, addictif et flippant, on mélange plusieurs choses, de la magie, un monde post apocalyptique et une lutte pour que les gentils gagnent face aux méchants et j'ai trouvé que le tout marchait vraiment bien. On suit donc deux personnages, Héra qui possède la magie de l'eau et Intissar, celle du feu. Si les castes sont bien définies et que les mélanges sont rares, Intissar va faire fi des avertissements de sa supérieure et aller prévenir ceux de l'eau qu'une catastrophe leur arrive droit dessus. Les deux jeunes filles vont alors s'allier pour tenter de comprendre ce qui arrive à leur monde et combattre leur ennemi commun. J'ai beaucoup aimé la façon dont la mythologie est amenée petit à petit, au départ on ne comprend pas forcément là où l'autrice veut en venir mais les pièces se mettent en place au fur et à mesure que nos héroïnes avancent dans leur quête. On stresse énormément pour elles, il faut dire qu'il leur arrive catastrophe sur catastrophe et on ne peut que dévorer les pages pour en savoir plus...

La plume de l'autrice et ses descriptions nous permettent de nous imaginer sans peine dans cette mer de brume qui ravage tout sur son passage ainsi que les créatures qui la peuplent. On voit bien les différences entre les différentes castes et j'ai particulièrement aimé la carte au début de l'histoire qui nous permet de nous repérer assez facilement dans les différentes "iles". Héra et Intissar vont devoir choisir le chemin qu'elles veulent prendre, parfois aller contre les avis de leurs supérieurs et on a à plusieurs reprises la boule au ventre quand on voit ce qu'elles doivent traverser. L'autrice n'est vraiment pas tendre avec ses personnages, d'ailleurs ils sont plusieurs à y laisser la vie et on dévore les pages pour savoir comment tout ceci va pouvoir se terminer. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et si parfois j'aurais apprécié d'avoir un peu plus d'éléments de réponse, l'autrice ne nous laisse pas souffler et nous abreuve des découvertes de ses deux héroïnes. Quand on approche de la bataille finale de ce premier tome on se demande vraiment ce qu'elle va nous réserver et je dois dire que j'ai trouvé ce dénouement parfait pour ce premier tome ! Sauf que maintenant il me tarde forcément de lire la suite pour en savoir plus sur ce qui va arriver à Héra et Intissar.

En bref, j'ai adoré le contexte dans lequel nous plonge l'autrice, nos deux héroïnes sont très attachantes et j'ai apprécié de découvrir leur monde à travers leurs yeux. On avance petit à petit, les pièces du puzzle se mettent en place et j'ai apprécié de les voir se battre pour leurs peuples mais aussi et surtout pour leurs convictions et malgré leurs différences. On ne s'ennuie pas une seule seconde, on a envie de remettre en place toutes les pièces du puzzle et les révélations de la fin font que l'on a forcément envie d'en savoir plus et de se plonger dans la suite ! Vivement !!

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- la magie, les mondes post apocalyptiques, les héroïnes fortes qui font ce qui leur parait juste

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand parfois c'est un peu survolé

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

1 commentaire

  1. Tu dis survolé... et ça me fait peur. Pourtant, j'ai bien l'intention de le lire, celui-là. Pour une fois que je l'ai!

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!