L'Île au Ciel Noir de Lara Dearman

Synopsis : Bienvenue sur la minuscule île de Sercq, surnommée l'" île de ciel noir "...
Pas de voitures sur les routes, seulement des calèches et des vélos. Pas de lumière la nuit, seulement les étoiles dans un ciel parfaitement noir. Ce petit bout de terre, situé à quelques kilomètres à l'est de Guernesey, c'est l'île de Sercq. Population : quatre cent cinquante habitants.
Quand des ossements humains y sont découverts et qu'un vieil homme est brutalement assassiné chez lui, l'inspecteur-chef Gilbert est appelé de Guernesey pour se charger de l'affaire – suivie de près par la journaliste Jennifer Dorey, qui vient recueillir les réactions des îliens pour son journal. Entre superstitions, histoires de fantômes et de diable, Michael et Jenny vont découvrir que ce havre de paix et de sérénité cache en son coeur de bien sombres secrets...
Papier (389 pages) et numérique - Paru en novembre 2018 chez La bête noire

Mon avis :
J'avais beaucoup aimé le premier tome de cette série, La griffe du diable, et j'étais curieuse de retrouver tout ce beau monde. Cette suite peut se lire indépendamment du premier tome étant donné que l'on part sur une nouvelle intrigue mais pour suivre l'évolution des personnages au fil des romans, c'est bien de commencer par La griffe du diable. On retrouve donc Jenny qui va se retrouver embringuée dans une nouvelle enquête quand on découvre un squelette sur une petite ile au large de Guernesey. En parallèle de l'histoire de la journaliste qui n'est pas là que pour la mystérieuse découverte, on suit les pas de Michael, un flic quelque peu désabusé qui sent bien qu'il est sur la fin de sa carrière mais ne sait pas ce qu'il va faire ensuite, n'ayant toujours connu que la police et l'ambiance assez spéciale de Guernesey. On a donc plusieurs narrateurs ce qui nous permet de naviguer en eaux troubles avec eux, une nouvelle fois j'ai trouvé que l'ambiance était diablement bien faite et on ne peut d'être tenus en haleine par les nombreux rebondissements. Les personnages sont attachants, on a envie de les voir s'en sortir et avoir les réponses à leurs questions et je dois dire que je n'avais absolument rien vu venir, j'en suis restée comme deux ronds de flan quand l'autrice nous dévoile les tenants et les aboutissants de l'histoire d'autant qu'il y a plusieurs histoires entremêlées et que chacune a un petit lien avec les autres et a ses propres réponses...

C'est donc dans une ambiance assez froide et suspicieuse que l'autrice nous plonge, non seulement Jenny veut comprendre ce qui se passe sur l'ile de Sercq mais en plus elle part à la recherche d'information sur ce qui est arrivé à son père deux ans auparavant. Elle va petit à petit découvrir que les événements sont bien loin de ce qu'elle avait imaginé, elle avance sur les traces d'un passé que certains veulent voir enterré et elle a fort à faire entre cette enquête personnelle et tout ce qui se déroule sur l'ile. J'ai beaucoup aimé cette femme qui est toujours à la fois forte et perdue, elle sait qu'elle est à un tournant de sa vie mais ne sait pas exactement de quelle manière le gérer. J'ai adoré le fait que l'on alterne les points de vue mais aussi ce qui se passe, on va de l'enquête avec Jenny et Michael à leurs vies personnelles et ça nous permet de nous rapprocher d'eux et de ce qu'ils traversent. J'étais toujours plus curieuse d'avoir les réponses à mes questions et je dois dire que j'en suis très souvent restée sur les fesses, petit à petit les choses s'accélèrent et on ne peut que vouloir si nos déductions étaient juste ou pas (et bien "ou pas" pour ma part....). L'ambiance petite ile isolée est parfaitement retranscrite par l'autrice et jusqu'au bout on se demande comment les choses vont tourner pour chacun d'eux. On les quitte d'ailleurs en ayant ces réponses et en espérant que l'autrice ne les laissera pas là mais que l'on continuera de les suivre... 

En bref, j'ai adoré l'ambiance, la façon dont la tension monte graduellement, les différentes intrigues qui se retrouvent entremêlées bien malgré elles et nos deux "héros", Michael et Jenny. Ils ont tous les deux fort à faire, ils ne baissent jamais les bras, vont au bout de leurs idées même si elles pourraient être catastrophiques pour eux et leur entourage. Mais ils sont comme deux chiens avec leurs os, tant qu'ils n'en ont pas extrait la moelle, ils ne le lâchent pas. Le final nous apporte les réponses que l'on en attendait et j'avoue, j'en suis restée coite, je ne m'attendait pas du tout à cette fin... Un second tome un cran au dessus du premier et j'aimerai beaucoup que l'autrice continue dans sa lancée !!

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les ambiances oppressantes d'une petite ile où tout le monde sait tout sur tout le monde

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand parfois c'est un peu emberlificoté...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!