mercredi 10 novembre 2021

Lumière noire de Thomas Gilbert et Claire Fauvel

Synopsis : Ava, chorégraphe reconnue, ironise sur le fait qu'elle vient d'obtenir une bourse pour la création d'un spectacle alors qu'elle a décidé d'arrêter la chorégraphie. Après une ascension fulgurante, Ava est vide de toute inspiration, désabusée, jugeant son art inutile face aux enjeux sociétaux du moment. Son amie Suzanne, lui conseille tout de même de monter ce spectacle et pour lui changer les idées, l'entraîne au gala de fin d'études de l'école de danse contemporaine dans laquelle Ava a été formée. Dès les premiers instants, l’œil d'Ava est aimanté par Ian, l'un des danseurs, dont la fougue et la passion sur scène, lui rappelle sa propre jeunesse. À la fin du spectacle, Ava le retrouve et sans prendre totalement la mesure de ce qu'elle est en train de faire, lui explique qu'elle travaille sur un nouveau spectacle pour lequel elle aimerait lui proposer le rôle principal. Ava n' a aucune idée en tête mais juste l'envie de créer une nouvelle façon de danser, basée sur l'improvisation. Les deux commencent à travailler ensemble, à échanger et découvrent qu'ils partagent une certaine vision du monde, des questions sociales et écologiques et bien plus encore ...la passion de leur art et une attraction l'un pour l'autre de plus en plus forte. Petit à petit, l'inspiration revient à travers un conte dont le personnage principal n'est pas sans rappeler Ian. Les deux amants s'enferment dans leur bulle créatrice, tout entiers à leur passion. Tandis qu'au dehors, le contexte social s'endurcit, le chaos que vit la société va-t-il finir par transparaître dans leur relation ? La sensibilité de ces deux passionnés les entrainera-t-elle dans les affres de l'autodestruction ?

Papier (202 pages) et numérique - Paru en octobre 2021 chez Rue de Sèvres

Mon avis :

De Claire Fauvel, j'avais adoré La nuit est mon royaume et j'étais donc curieuse de découvrir cette nouvelle aventure. Si le dessin m'a énormément plu et figure sans peine l'histoire, j'ai trouvé dommage que certaines choses aillent parfois un peu vite et ne nous permettent pas de totalement être intégrés au récit. Il n'empêche que cette histoire nous prend aux tripes du début à la fin et que l'on ne peut que la dévorer pour avoir les réponses à nos questions. Ava est une danseuse et chorégraphe reconnue et elle est clairement en panne d'inspiration. Sa rencontre avec Ian, un jeune danseur, va relancer son esprit créatif et elle va trouver dans son passé une histoire qu'elle veut raconter. J'ai adoré qu'au milieu de cette BD on découvre nous-même ce conte qui nous est raconté d'une très intense manière et qui du coup permet de remettre chaque chose dans son contexte. La relation entre Ava et Ian est faite de hauts et de bas, elle est très directive et parfois tellement passionnée qu'elle oublie les gens autour d'elle et lui cherche encore sa voie et sa voix et sa relation avec Ava va le pousser à faire certains choix. 

Ils vont devoir tous les deux trouver des moyens pour exprimer aussi bien leurs sentiments que leurs choix, j'ai adoré le dessin qui nous figure sans peine chaque moment important et les tournants que leurs vies prennent. Ils vont commettre des erreurs, regretter certains mots et devoir apprendre à aller de l'avant. Ils sont tous les deux à fleur de peau et on ne peut que dévorer les bulles pour en savoir plus et voir de quelle manière ils vont réussir à s'ajuster à chaque moment de cette phase qu'ils traversent. J'ai aimé les différents sentiments qui sont exprimés, la façon dont le texte nous porte et nous fait bien évidemment réfléchir à la vacuité de certaines choses tout comme à l'importance d'autres. On ne peut la poser avant d'en comprendre les tenants et les aboutissants et j'ai aimé la passion en toutes choses qu'arrivent à y mettre aussi bien le dessin que le texte. Leurs prises de conscience sont importantes et ils vont nous le prouver avec ce final pour le moins intense qui répond à nos questions et nous donne encore davantage de grain à moudre. Une BD qui se vit de l'intérieur !

En bref, j'ai aimé aussi bien le contexte que les personnages, j'ai été totalement immergée dans cette aventure avec eux, j'ai aimé le côté créatif, la passion qui s'en dégage mais il m'a manqué le petit quelque chose pour totalement adhérer. Les pages se tournent très rapidement, j'ai aimé la noirceur mais aussi l'espoir qui s'en dégage et on ne peut que vouloir savoir comment les choses vont se passer. J'ai apprécié qu'au milieu on découvre le fameux conte dont s'inspire Ava pour son spectacle et sa finalité. Le dénouement de cette BD est assez inattendu mais il correspond bien en même temps à ce que l'on va découvrir en avançant avec eux !!

Note : 16/20

A lire si vous aimez : les personnages qui cherchent leurs voies et leurs voix et qui réfléchissent à chaque instant à leur prochain mouvement.

Passez votre chemin si vous n'aimez pas : quand le tout est un peu trop perché parfois.

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :

Logo Livraddict

Les articles sont regroupés chez Moka Mila cette semaine.

8 commentaires :

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!

Back to Top