Ne dis rien à papa de François-Xavier Dillard

Synopsis : L'instinct maternel est l'arme la plus puissante au monde. Surtout quand on la retourne contre ses propres enfants.
Quatre jours et quatre nuits se sont écoulés avant que la police ne retrouve la victime dans cette ferme isolée. Quatre jours et quatre nuits de cauchemars, de douleurs et de souffrances, peuplés de cris et de visons imaginaires en face de ce jardin dans lequel elle a été enterrée vivante.
Sur un autre continent, loin de cet enfer, Fanny vit avec son mari et leurs jumeaux Victor et Arno. Leur existence bien réglée serait parfaite si elle ne percevait pas, au travers des affrontements qui éclatent sans cesse entre ses enfants, chez l'un, une propension à la mélancolie et, chez l'autre un véritable penchant pour le mal. Chaque jour elle se dit qu'elle ne pourra plus supporter une nouvelle crise de violence, ces cris qui la replongent au cœur d'images qu'elle voudrait tant oublier... À n'importe quel prix...
Et lorsqu'un nouveau voisin s'installe dans la grande maison, elle souhaite offrir le portrait d'une famille parfaite. Mais chaque famille a son secret et le sien est le plus terrible qui puisse exister.
Papier (313 pages) et numérique - Paru en juin 2018 chez Pocket

Mon avis :
Après Fais-le pour maman et Austerlitz 10.5, je retrouve avec plaisir la plume de l'auteur pour ce nouveau roman. Et ben, le moins que l'on puisse dire est qu'il nous secoue de la première à la dernière page, on pense saisir tout ce qui se passe et on se fait avoir comme des bleus et on en reste comme deux ronds de flan une fois la dernière page tournée. Parce que oui, l'auteur arrive à nous faire flipper jusqu'aux derniers mots et leur révélation... Je ne me suis pas réellement attachée aux personnages mais j'étais totalement prise par l'intrigue à tiroir et ses nombreux rebondissements, on ne s'ennuie pas une seule seconde, les pages se dévorent, on veut à tout prix savoir si nos déductions sont justes ou fausses (fausses pour la plupart, je vous rassure...) et on suit à la fois le meurtrier, les assassinés, la police et celle qui semble être au milieu de toute cette affaire sans que l'on comprenne pourquoi ni comment... La plume de l'auteur nous permet de nous figurer l'horreur des morts qui émaillent le récit et plus la nasse se referme sur la vérité, plus on voit venir l'horreur des événements et tout ce qu'ils entrainent. Les personnages sont parfaits dans leurs rôles et jusqu'au bout on est tenus en haleine.

L'intrigue nous transporte donc à plusieurs endroits, plusieurs temps, petit à petit les pièces du puzzle sont retournées pour nous montrer ce qu'elles représentent et on les assemble pour avoir une vue d'ensemble de ce qui se passe. Et je dois dire que j'en suis restée sur les fesses, j'avais deviné quand même deux ou trois petites choses (mais qui au final semblent évidentes...) mais je me suis totalement laissée berner par les grosses révélations qui font le ciment de cette histoire. Les personnages ont tous plus ou moins un brin de folie, ils vont nous le prouver jusqu'aux derniers mots et on ne peut le lâcher avant d'en comprendre les tenants et les aboutissants et d'avoir remis toutes les pièces à leurs places. J'ai aimé le côté policier de la narration, ils ne savent pas vraiment ce dans quoi ils mettent les pieds mais ils vont se battre pour essayer de sauver ce qui peut l'être en découvrant les différents indices à leur disposition sur les origines des uns et des autres et ce qui peut les pousser dans l'horreur. Le final est pour le moins stressant et angoissant, ils ne s'en sortent pas tous vivants et on ne peut que rester scotchés au roman quelques minutes après l'avoir refermé. Bluffant !!

En bref, j'ai adoré l'intrigue et l'ambiance de ce roman, l'auteur nous fait flipper de la première à la dernière page, on ne sait jamais qui croire ni à qui faire confiance et il va nous prouver à plusieurs reprises que ce qu'on croyait est totalement faux.. Les personnages sont diablement bien faits même si je ne me suis pas attachée à eux et on ne peut qu'être bluffés par les réponses qui nous sont apportées à la fin du récit. Une claque retentissante !

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les récits à tiroir avec des indices dissimulés qui nous mènent à la vérité

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- la violence, le sang...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

1 commentaire

  1. Et un de plus dans la PAL !!!!, en plus je m'imaginais qu'il était beaucoup plus long.

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!