Ultima de L.S. Hilton

Synopsis : Si tu ne peux pas les battre, tue-les.
Elisabeth Teerlinc, marchande d'art, femme fatale, sait reconnaître les faux. Après tout, elle-même n'est qu'une imitation, un personnage créé de toutes pièces. Son véritable nom, Judith Rashleigh, est enterré sous les mensonges, tout comme les hommes qui ont cru pouvoir la détruire.
Prise entre les feux croisés d'un chef de la mafia serbe et d'un inspecteur italien corrompu, elle est chargée de contrefaire un célèbre tableau afin de le céder pour 150 millions de dollars à une société de vente aux enchères – celle-là même où elle fut assistante...
Pour Judith, la perspective de duper son ancien chef et le monde de l'art est aussi excitante que le sexe " extrême " qu'elle pratique. Mais s'exposer ainsi sous les feux des projecteurs n'est pas sans risque, et le masque qu'elle s'est habilement construit menace de tomber...
Papier (360 pages) et numérique - Paru en mai 2018 chez La bête noire

Mon avis :
Alors clairement, après deux tomes pour le moins violents et addictifs, Maestra et Domina, j'étais curieuse de découvrir la fin de cette aventure avec Elisabeth/Judith d'autant que l'autrice la laissait dans une fâcheuse posture à la fin du tome 2. Et je  n'ai globalement pas été déçue, l'autrice ne nous laisse pas souffler une seule seconde, les personnages vivent les hauts et les bas de cette aventure pour le moins intense et j'en suis restée sur les fesses à plusieurs reprises, notre héroïne essayant en permanence d'avoir un coup d'avance sur ses ennemis. On commence sur les chapeaux de roue avec Elisabeth qui est menacée de mort et kidnappée pour ensuite devoir obéir à des hommes qui ne lui veulent pas que du bien. Tiraillée entre la mafia serbe et un policier italien corrompu, elle va devoir choisir un camp... Leur objectif : faire un faux pour le vendre des millions de dollars. Et qui est mieux placée qu'Elisabeth pour réunir toutes les cartes pour que ce faux passe pour un vrai Gauguin et qu'ils y gagnent tous un maximum d'argent ? Sauf qu'Elisabeth va devoir se mettre à nu à plusieurs reprises, au propre comme au figuré pour atteindre ses objectifs mais notre héroïne ne recule devant rien pour gagner à la fin ou du moins essayer...

On avance donc dans l'intrigue et ses méandres, on ne sait pas toujours où donner de la tête et j'ai aimé la manière qu'a l'autrice de nous entrainer à la suite de son héroïne en nous posant en permanence de nouvelles questions. On est parfois choqués de ce qu'elle est capable de faire pour à la fois gagner la partie mais aussi y prendre du plaisir, elle va découvrir ce que trahison et mensonge veulent dire et elle est très forte à ce jeu-là. Elle ne baisse jamais les bras même quand tout semble perdu, elle essaye d'avoir un coup d'avance pour ne pas perdre la face et va au bout de ses idées. J'ai adoré une nouvelle fois le monde de l'art et la façon dont elle s'en joue pour gagner le jackpot, elle nous prouve (alors après je suis curieuse de voir si c'est réellement possible ou pas) qu'elle est capable de monter un coup d'une telle envergure sans se laisser prendre et elle garde la tête froide du début à la fin même quand le ciel semble lui tomber sur la tête. Le final est pour le moins étrange, violent et addictif et on ne peut que se poser une dernière question en la quittant... En tout cas cette trilogie mêlant érotisme et thriller est à dévorer pour sa folie, le monde de l'art et ses rebondissements.

En bref, j'ai trouvé ce dernier tome palpitant et dérangeant, notre héroïne ne baisse jamais les bras et est capable de tout pour gagner à la fin. Et elle nous le prouve à plusieurs reprises, la plume de l'autrice nous entrainant facilement à sa suite. On vit chaque instant d'une manière très intense et on ne peut que s'accrocher au fur et à mesure qu'Elisabeth déploit tout son sadisme et son intelligence. J'en suis restée sur les fesses une fois les dernières pages tournées et le moins que l'on puisse dire est qu'il s'agit d'une trilogie qui marque !

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- la violence, la mort, la duperie, le mensonge, la manipulation...

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- voir ci dessus...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!