La ballade de Willow de Jamie Ford

Synopsis : Une histoire de sacrifice, d'espoir et de pardon.
1934. Depuis qu'il a été abandonné quand il avait 7 ans, William Eng est pensionnaire de la très stricte institution du Sacré-Coeur, à Seattle. Cinq années ont passé, personne n'est venu le chercher. Aucune nouvelle de Liu Song, sa mère.
Un jour pourtant, alors qu'il est au cinéma avec les autres garçons de l'orphelinat, il reconnaît le visage de sa mère dans une bande-annonce. Troublé par cette apparition qu'il n'osait plus espérer, William décide de s'enfuir pour retrouver celle qui se nomme désormais Willow Frost...
Conteur hors pair, Jamie Ford tisse avec un immense talent une intrigue riche, tendre et bouleversante, au temps de la Grande Dépression.
Papier (452 pages) et numérique - Paru en mai 2018 chez Charleston

Mon avis :
J'étais assez curieuse de découvrir cette histoire et je dois dire que j'ai été touchée par les personnages à commencer par William, notre narrateur. Cela fait maintenant plusieurs années qu'il a été abandonné par sa mère dans un orphelinat mais il ne désespère pas de la retrouver un jour. Sauf qu'il ne s'attendait pas à la découvrir sur un écran de cinéma dans une pub. William ne va alors avoir de cesse de la retrouver et va profiter de sa venue à Seattle pour fuir l'orphelinat et se mettre à la recherche de sa mère. Son objectif est de comprendre pour quelles raisons elle a pu l'abandonner alors qu'ils s'entendaient tellement bien. On va donc alterner entre passé et présent, de l'adolescence de Liu Song à la naissance deWilliam puis ses années d'enfance jusqu'à l'abandon. J'ai beaucoup aimé les personnages, j'ai été touchée par leur histoire et leurs manières de gérer chaque événement et on ne peut qu'y croire quand William découvre que sa mère est en vie et de passage dans sa ville.

J'ai donc tourné les pages avec beaucoup de curiosité, j'ai apprécié de les voir évoluer entre passé et présent, j'ai été dégoutée de découvrir certaines choses et j'ai aimé la façon dont William et sa mère agissent pour le bien de tous mais avant tout des autres et pas pour le leur. Sauf que William veut à tout prix comprendre pourquoi il se retrouve à l'orphelinat et la seule personne capable de faire la lumière sur tout ça est sa mère. J'ai aimé celle qu'elle était et elle qu'elle est devenue, elle s'est toujours battue pour que William ait le meilleur même quand rien n'était évident, elle a fait des rencontres qui ont bouleversé sa vie et l'ont changée à jamais et on souffre très souvent pour elle, dans cette Amérique qui n'accepte pas les étrangers ni les femmes qui ont un enfant en dehors du mariage. C'était une autre époque et d'autres mœurs mais j'ai parfois eu envie de hurler en voyant ce qu'ils doivent traverser. 

L'intrigue est parfois un peu lente mais l'auteur prend bien le temps de mettre en place ses personnages et au final on ne s'ennuie pas entre le passé et le présent qui nous réservent tous les deux des surprises. J'ai aussi été très touchée par William dans le présent, il va faire des rencontres, va souffrir à plusieurs reprises (l'auteur est vraiment sadique avec lui et les autres personnages...) mais il ne baisse jamais les bras et va aller au bout de ses idées même s'il doit être déçu des réponses qu'il trouve. J'ai beaucoup aimé la façon dont le final de cette aventure est amené et les personnages secondaires qui ont tous un rôle à jouer dans l'histoire de William et Willow. Je ne savais pas trop quel allait être le chemin pris par l'auteur pour nous permettre de quitter les personnages et j'ai une nouvelle fois eu la petite larme à l’œil. Une très jolie aventure pleine d'humanité malgré l’adversité !

En bref, j'ai adoré le contexte dans lequel nous plonge l'auteur, le récit entre passé et présent et les petits rebondissements que l'on vit tout au long de l'aventure. Le rythme n'est pas haletant mais on se laisse porter par leurs vies, leurs joies et leurs peines et on ne peut qu'en vouloir toujours plus. William est un jeune garçon très touchant, il ne baisse jamais les bras et garde toujours au chaud une immense dose d'espoir. Quant à Willow, elle nous touche de bien des manières et on ne peut que lui souhaiter de s'en sortir. Entre passé et présent, on les voit donc évoluer, traverser des tempêtes et accepter la mort et on les retrouve à la fin avec beaucoup de bonheur. 

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les histoires entre passé et présent à une époque où la femme devait respecter les souhaits de la société pour être acceptée

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les violences faites aux femmes et les batailles pour s'en sortir

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!