La Traversée de nos rêves de Andreea Badea

Synopsis : Bucarest, été 1986. La Roumanie de Ceaucescu n’a jamais semblé aussi proche de l’implosion. Censure, arrestations arbitraires, privations…La dictature resserre son étau, et chaque jour les opposants au régime s’organisent. Parmi les étudiants, la ferveur est à son comble : il faut lutter, sans alternative.
Avides de liberté plus que de révolution, Andrei et Silvia ont aussitôt noué une amitié instinctive, évidente. Reste qu’ils ont le sentiment d’avoir 20 ans au mauvais endroit, au mauvais moment : musicien prodige et fantasque, lui doit vivre ses amours clandestinement pour éviter la prison. Ténébreuse, passionnée, elle est major de sa promotion dans l’indifférence totale de ses parents, dont l’ambition est de la marier – de préférence à un communiste bien né. Quand le régime se durcit au point de briser leurs rêves, Andrei et Sylvia décident donc de fuir vers l’Ouest. Qu’importent la peur et le danger, tant qu’ils sont ensemble. Mais la tragédie de l’Histoire les sépare aussitôt, et chacun se retrouve seul, face à un futur incertain…
Les âmes sœurs finissent-elles par se retrouver quand elles savent attendre ?
Papier (312 pages) et numérique - Paru en septembre 2018 chez Fayard


Mon avis :
J'attendais le bon moment pour me plonger dans ce livre, je savais que les thèmes abordés allaient être assez forts et que le côté historique particulièrement prégnant. Et j'ai bien fait puisque globalement j'ai trouvé ce roman vraiment très bien fait, ça n'est d'ailleurs pas tant un roman qu'un carnet intime, j'ai aimé suivre nos deux personnages à travers les années qui défilent et j'étais toujours plus curieuse de voir comment le tout allait se terminer. J'étais jeune au moment des faits mais je me rappelle quand même assez clairement l'histoire d'autant qu'un membre de ma famille a été assez proche d'un membre du gouvernement roumain et que j'avais pu le rencontrer moi aussi. C'est donc avec un certain contexte en tête que j'ai lu cette histoire et si j'ai trouvé que les mots ne coulaient pas toujours facilement, la faute à un contexte historique omniprésent qui est présenté au travers des faits, les personnages et leur questionnement sont vraiment très touchants. C'est donc dans cette ambiance tendue, faite de répression et de questions, que l'on suit Andrei et Silvia au travers des années. Tout commence en 1986 quand ils se rencontrent pour se finir plusieurs années plus tard quand l'autrice décide d'écrire les derniers mots de leur histoire. On ne peut qu'être touchés par le côté hyper réel de l'intrigue, tout le côté historique est intéressant et même si pour ma part je déteste la politique, j'ai apprécié de voir relatés des faits au travers des yeux des deux protagonistes.

Les pages se tournent facilement, l'histoire est somme toute assez fluide même si parfois j'ai eu l'impression de lire une succession de faits historiques plus que les pensées et la vie de nos héros. Ce qui fait que j'ai un peu vécu cette aventure avec des hauts et des bas, des moments très intenses avec les protagonistes et des passages plus "factuels". C'est donc entre les deux que l'autrice nous plonge et j'étais toujours plus curieuse de voir comment cette aventure allait se terminer étant donné que l'on s'attache quand même assez facilement à Andrei et Silvia. Certains sujets comme l'homosexualité et les mariages forcés sont assez bien traités même si ça aurait parfois mérité d'aller plus en profondeur, l'autrice passant sur les mois et les années assez rapidement pour nous entrainer vers la conclusion. C'est donc mi figue mi raisin que j'ai avancé, j'ai apprécié l'évolution des protagonistes au fur et à mesure qu'ils font des rencontres, aiment, détestent, sont blessés ou au contraire trouvent leur chemin, on ne peut que vouloir les voir heureux et on se demande tout au long comment cette amitié va bien évidemment se terminer. Le dénouement nous apporte toutes les réponses que l'on pouvait en attendre et j'ai apprécié d'être quand même assez surprises par ces réponses et la façon dont nos deux protagonistes ont avancé au fil des ans. C'est une histoire réelle qui nous tient en haleine et nous permet de comprendre un peu mieux un pan de notre histoire récente.

En bref, j'ai beaucoup aimé le contexte même si j'ai parfois trouvé qu'il était un peu trop factuel et moins sur l'affect, j'ai apprécié les personnages, la façon dont ils prennent des décisions et s'y tiennent, leurs rêves qui leur échappent parfois et la manière dont ils gèrent chaque instant. C'est parfois dur, parfois beau, on ne peut que dévorer les pages pour en comprendre les tenants et les aboutissants et vivre ce final avec eux. Une belle aventure humaine dans un contexte historique proche de nous dans les lieux et dans l'époque.

Note : 14/20

A lire si vous aimez :
- lire des carnets intimes avec un fort contexte historique

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand les années passent vite et que l'on survole le tout

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!