iRachel de Cass Hunter

Synopsis : Elle est partie mais son amour survit
Rachel est une ingénieure surdouée et Aidan un mari aimant et compréhensif. Hélas, à la mort prématurée de Rachel, Aidan doit faire front pour continuer à élever seul leur fille unique.
Mais Rachel a laissé derrière elle le projet de sa vie, un cadeau d’amour pour leur permettre de continuer à se voir même après sa mort.
Un cadeau nommé iRachel.
iRachel est une histoire émouvante sur l’amour, la perte, la nostalgie et l’appartenance.
Papier (363 pages) et numérique - Paru en octobre 2018 chez JC Lattès

Mon avis :
Je savais deux choses en commençant ce roman, la première, j'allais pleurer, la seconde, j'allais me sentir mal à l'aise. Et j'avais raison sur toute la ligne. On commence donc en apprenant un peu à connaitre Rachel, mariée et mère d'une adolescente, heureuse dans sa vie, pour qui le travail compte énormément et qui vit à fond chaque instant. Elle travaille avec Luke, un homme taciturne et qui ne semble pas du tout agréable au premier abord (ni au second...) et ils bossent sur un sujet confidentiel et hautement polémique, la création d'un cyborg capable d'interagir avec les humains. Sauf qu'un beau jour, en rentrant chez elle, Rachel est victime d'un accident de voiture et décède. Aidan, son mari et sa fille vont alors apprendre à la fois que Rachel se savait menacée par quelque chose et qu'elle a créé un cyborg avec son visage, sa voix et qu'elle leur demande d'interagir avec lui (ou elle puisqu'elle s'appelle iRachel) pour lui apprendre un maximum de choses. Sauf que c'est pour le moins difficile...

J'ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux, on est touchés par les protagonistes et ce qu'ils traversent, j'avais la boule au ventre en découvrant ce que Rachel avait fait pour sa famille alors qu'elle craignait de ne pas avoir beaucoup de temps avec eux... Le robot est pour le moins "réaliste" et la réaction du père et de sa fille est assez intense. Si au départ Aidan essaye de comprendre ce que Rachel a essayé de lui dire au travers de iRachel, ça n'est pas le cas de Chloé, sa fille, qui refuse toute interaction avec iRachel et qui en vient parfois à détester sa mère pour ce qu'elle leur fait subir, tout comme elle lui en veut d'être morte. On plonge donc au cœur de leur deuil, avec ses hauts et ses bas, chacun le traverse comme il peut, en se posant des questions, en essayant de relever la tête et petit à petit iRachel arrive à se faire une place dans leur petit cocon. Sauf qu'évidemment rien ne va se passer comme ils l'entendaient, j'ai adoré être dans la tête d'iRachel aussi, la voir apprendre et la voir se "développer" humainement.

On avance donc dans l'intrigue en alternant entre leurs points de vue, j'ai aimé ce récit sans temps mort qui nous fait réfléchir sur beaucoup de points différents, d'une part le deuil forcément et la manière de chacun d'y réagir, d'autre part l'arrivée d'un robot pour s'occuper des gens, quelque soit leur situation et la souffrance que cela peut impliquer. On change donc à chaque chapitre de narrateur ce qui nous permet de nous mettre facilement dans chaque pensée et de vivre chaque instant avec eux, j'ai apprécié le fait que l'autrice nous livre leurs pensées de cette manière, sans fioriture ni faux semblant et je me demandais réellement ce vers quoi on se dirigeait tout au long de cette aventure. On parle aussi de la capacité d'un robot à apprendre à ressentir et je dois dire que malgré moi (ben oui, elle est un robot !) j'ai été touchée par iRachel... Le final est pour le moins étonnant et j'ai apprécié la manière dont l'histoire se termine même si c'est un peu rapide au regard du reste de l'aventure. Mais en tout cas on sait tout sur tout le monde et ça n'en est que mieux !!

En bref, j'ai trouvé que l'intrigue était diablement addictive, on ne souffle pas une seule seconde, l'autrice alterne les points de vue de chacun des protagonistes et on ne peut qu'être touchés par tout ce qu'ils traversent. On rit, on a le sourire aux lèvres, on pleure aussi beaucoup et on réfléchit tout au long de l'histoire. Les questions sont nombreuses et variées, on ne peut que chercher nous aussi nos propres réactions face à ce que Chloé et Aidan traversent. J'ai été happée par les rebondissements qui régissent leurs vies après la mort de Rachel et par leurs idées.Le final est pour le moins étonnant bien qu'un peu rapide et m'a encore une fois laissé en larmes...

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les histoires débordant d'humanité, de rires et de larmes

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- voir un robot agir comme un humain...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

1 commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!