Le cri de Nicolas Beuglet

Synopsis : Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l’aube d’une nuit glaciale, le corps d’un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre…
Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l’hôpital semble si peu à l’aise avec l’identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?
Pour Sarah, c’est le début d’une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l’île de l’Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.
Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d’un journaliste d’investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort…
Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultrasecrets, pourrait bien affoler plus encore que la question !
Papier (556 pages) et numérique - Paru en janvier 2018 chez Pocket - Le cri de Nicolas Beuglet

Mon avis :
C'est une nouvelle fois dans le cadre du prix Nouvelles voix du polar que j'ai pu découvrir ce thriller que j'ai adoré de la première à la dernière page ! On plonge dès les premières pages dans l'horreur et on se laisse porter par les mots de l'auteur et les indices qu'il dissémine tout au long de son aventure. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, j'étais toujours plus curieuse de voir ce vers quoi il nous entrainait et j'ai aimé être étonnée par tout ce qui arrive aux personnages et ce qu'ils doivent traverser. C'est un peu une course contre la montre pour comprendre leurs ennemis et ce qu'ils veulent faire et trouver des preuves avant qu'ils ne détruisent tout. Sarah est flic et on sent bien dès le départ qu'elle nous cache des choses. Elle subit un revers plutôt violent et va se concentrer sur cette enquête pour oublier le désastre de sa vie privée. Elle va rencontrer au cours de son enquête un journaliste et ils vont essayer à eux deux de faire toute la lumière sur l'affaire.

Rien n'a préparé les personnages à ce qu'ils vont découvrir au fur et à mesure qu'ils avancent dans l'intrigue, et le lecteur se retrouve un peu dans le même cas. J'ai aimé être étonnée par l'alliance que forment Sarah et Christopher, ils ne baissent jamais les bras même quand tout semble perdu et qu'ils doivent abandonner l'autre à un destin funeste... Les mots de l'auteur nous tiennent en haleine, on ne peut le lâcher avant de l'avoir terminé et j'ai apprécié de me retrouver coite devant ce qu'ils découvrent et les implications d'une "simple" mort dans un hôpital psychiatrique au départ. L'auteur nous prouve dans ce premier roman que l'homme est prêt à tout pour assurer sa suprématie sur d'autres et j'ai adoré le contexte et le mélange entre passé et présent. Chaque personnage a un rôle important à jouer et j'en suis plusieurs fois restée comme deux ronds de flan en découvrant tout ce qu'ils doivent traverser.

J'ai donc aimé aussi bien les personnages que l'intrigue qui nous tient en haleine, je n'ai pas vu défiler les pages, j'ai été touchée par leurs problèmes et j'ai aimé qu'ils arrivent à ne pas se laisser envahir par tout ce qu'ils découvrent et qu'ils aillent vers l'avant. L'horreur les poursuit et plus on avance dans l'intrigue plus l'heure tourne et plus on stresse qu'ils n'arrivent pas à découvrir la vérité avant que leurs ennemis ne détruisent toutes les preuves. J'ai apprécié Sarah et Christopher, ils ont tous les deux des failles, des choses qui les font souffrir mais la quête de la vérité est plus importante, ils forment un duo assez improbable mais qui fonctionne parfaitement au final et j'ai adoré la manière qu'a l'auteur de les faire avancer jusqu'au bout. Le final nous apporte toutes les réponses que l'on en attendait et on reste comme deux ronds de flan en découvrant les tenants et les aboutissants de toute l'affaire. Une intrigue palpitante, des personnages attachants ni tout blanc ni tout noir et un final pour le moins explosif...

En bref, j'ai adoré le contexte dans lequel nous plonge l'auteur dès les premières pages et les voyages qu'il nous fait faire avec ses personnages dans leur quête de la vérité. Sarah est une flic assez libre de ses mouvements, elle avance sans se poser de questions et sans toujours en référer à sa hiérarchie. Christopher est plongé bien malgré lui dans cette enquête mais il va tout donner pour arriver à ses fins et comprendre ce qui se passe. On stresse de plus en plus au fur et à mesure que l'on avance dans l'intrigue et on en reste parfois comme deux ronds de flan en découvrant les tenants et les aboutissants. En tout cas le final nous apporte toutes les réponses que l'on en attendait et on les quitte d'une très jolie manière (et je vais suivre avec attention les écrits de cet auteur !!).

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les courses contre la montre, les voyages, les expériences scientifiques et les personnages un peu troubles

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- la violence, la mort, les gens prêts à tout pour gagner

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!