Les lettres que je ne vous ai jamais envoyées de Latie Gétigney

Synopsis : Londres, janvier 1797
Cher Monsieur Clenneth…
C'est ainsi que commencent les lettres que Miss Amy Rosebury écrit au gentleman entraperçu dans une librairie de Covent Garden par un bel après-midi d'hiver. Des lettres dans lesquelles elle ouvre son coeur d'autant plus librement qu'elle ne les lui enverra jamais et que leurs chemins ont peu de chances de se croiser à nouveau. Du moins, c'est ce qu'elle pense… Mais la gentry anglaise est un bien petit monde.
Entre malentendus, convenances et faux-semblants, un roman d'amour et d'aventure, comme une rencontre entre Orgueil et préjugés et Autant en emporte le vent.
Papier (237 pages) et numérique - Paru en juin 2018 chez Diva Romance

Mon avis :
Une romance historique, ça fait en général du bien au moral, sourire et vivre dans un autre temps. Et celle-ci remplit parfaitement son office, j'ai passé un très bon moment avec Amy Rosebury, c'est une héroïne qui ne baisse jamais les bras, va tendre la main vers ceux qui en ont besoin et vit sa vie au jour le jour, sans en attendre énormément. Pourtant sa rencontre avec Henry Clenneth va clairement la chambouler et elle va commencer à lui écrire une première lettre qu'elle décide de ne pas lui envoyer, elle a peur de ne jamais recevoir de réponse et préfère donc rêver dans son coin. Sauf qu'elle ne s'attendait pas à ce que Henry soit un ami de son beau frère et ils vont se rapprocher petit à petit mais l'époque, la mort et les quiproquos font que leur relation n'avance pas vraiment comme on l'attendait. L'intrigue est très bien faite et nous tient en haleine du début à la fin, j'ai aimé l'évolution de leur relation et si on se doute de la manière dont tout ceci va se terminer, on n'imagine pas les chemins qu'ils vont devoir emprunter pour y arriver.  

Ils sont tous les deux très touchants, on hausse parfois les yeux face à leur incapacité à communiquer sur ce qui est important et alors qu'ils se protègent l'un l'autre, ils n'osent pas dire ce qu'ils ressentent. J'ai aimé voir Amy se battre pour ce qui est juste, elle défend celui qui lui fait ressentir de forts sentiments mais elle sait qu'entre eux rien ne sera jamais possible. Tout comme Henry est persuadé qu'elle est amoureuse d'un autre et préfère s'effacer pour ne pas gâcher la vie d'Amy. Les événements s'enchainent très rapidement, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, on imagine sans peine le contexte dans lequel ils vivent et j'ai toujours rêvé de posséder un petit château dans la campagne anglaise (ou française d'ailleurs, il y en a quelques uns dans ma région...). La plume de l'autrice nous permet de vivre chaque instant avec eux jusqu'à la fin qui ne peut que donner le sourire. Une romance historique vraiment très agréable et des personnages auxquels on s'attache dès les premières pages !

En bref, j'ai beaucoup aimé le contexte que plante l'autrice, les hauts et les bas dans la vie de nos personnages et le fil rouge que constituent ces fameuses lettres. J'ai apprécié de les voir se livrer, de les voir rire et de les voir pleurer et on ne peut qu'être touchés par leur histoire. L'autrice nous permet de vivre chaque instant avec eux et j'ai adoré aller à leur rencontre dans des lieux très différents et vivre chaque instant tout en découvrant leurs sentiments et ce qu'ils sont capables de faire l'un pour l'autre. Une très jolie romance historique !

Note : 17/20

A lire si vous aimez :

- les romances historiques, les secrets, les histoires de famille et les intrigues qui réservent des surprises jusqu'au bout

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- les mensonges et autres cachotteries et manipulations

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

1 commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!