Pëppo de Séverine Vidal

Synopsis : Salut mon frère
Je pars à La Jonquera.
Occupe-toi des petits.
Je reviendrai.

Elle a déconné, Frida.
J'ai déjà du mal à m'en sortir quand j'ai que moi à gérer, alors je comprends pas comment elle a pu croire une seconde que je pourrais faire ça. Tout seul.
Je sais même pas comment on chauffe un biberon. Mettre une couche dans le bon sens.
D'ailleurs tout le monde le dit toujours, et Tonton Max en tête : Pëppo t'as pas de bon sens.
Je suis coincé. Pëppo, mon gars, t'es coincé. Gravement.
Et tout ce que tu vas faire, à partir d'aujourd'hui et jusqu'au retour de Frida, tu le feras deux mômes sur les bras. Ou dessous.
Je sais même pas comment ça se porte des bébés.
Papier (176 pages) et numérique - Paru en juin 2018 chez Bayard

Mon avis :
J'étais hyper curieuse de découvrir ce court roman et je n'ai pas été déçue du voyage en compagnie de Pëppo. C'est un jeune homme qui n'a pas forcément une vie facile, il vit dans un mobilhome avec sa sœur et ses neveux alors que leurs parents parcourent le monde pour gagner de quoi les faire vivre mais il semble heureux de cette vie de bohème jusqu'au jour où Frida décide de prendre le large et lui laisse à charge les deux enfants. Non seulement il ne sait pas s'occuper de deux bébés mais en plus il va devoir composer avec les autres membres du camping et leurs vies pour le moins étranges. L'autrice nous figure sans peine cette ambiance abracadabrantesque, on tourne les pages avec énormément d'envie et même si parfois j'ai trouvé que c'était un peu "court" et trop rapide, on ne s'ennuie pas une seule seconde et on a toujours la sensation d'être avec eux même plusieurs jours après avoir fermé le roman.  Ils nous touchent de bien des manières, on a toujours envie d'en savoir plus sur ce qui va leur arriver, on aime leur côté débrouillard et on ne peut que sourire tout au long de l'histoire.

Si au début Pëppo stresse, il va assez rapidement trouver des solutions pour s'occuper de tout le monde et pour vivre sa vie. Il faut dire que c'est un rêveur mais cette affaire lui ramène les pieds sur terre dare-dare. Il espère que sa sœur va vite revenir mais plus les jours passent et moins il y pense. L'ambiance est vraiment spéciale dans ce camping qui tombe en décrépitude mais on ressent facilement le côté très soudé de ses habitants et leur amitié. On avance donc petit à petit dans l'histoire, j'ai adoré voir le brin de folie de Pëppo qui se retrouve seul, sans parents ni grande sœur mais qui peut compter sur ses amis et colocataires (ou pas...). L'autrice sait nous toucher au travers de ses descriptions, on a vraiment l'impression d’être avec eux tout au long de notre lecture et de vibrer à chaque instant, chaque mot qu'ils prononcent et surtout grâce à leurs actions qui nous en disent bien plus sur ce qu'ils ressentent que leurs mots. L'ambiance est très bien décrite, on s'imagine sans peine vivant avec eux et la leçon que l'on en tire une fois les dernières pages tournées est très belle. Un roman plein d'humanité, d'amitié, de famille et d'amour !

En bref, un roman qui nous chamboule de bien des manières, nous donne le sourire, nous fait lever les yeux au ciel, nous donne parfois envie de hurler mais nous fait surtout vibrer avec les personnages et leur brin de folie. On s'attache très rapidement à Pëppo, on a envie de le voir s'en sortir et je dois dire qu'à sa manière, il s'en sort comme un chef ! Rien n'est facile mais la leçon d'humanité et d'humilité qui en ressort nous fait réfléchir encore longtemps après avoir refermé ce roman.

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- les histoires un peu fofolles et les personnages très attachants grâce à leurs défauts

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand les personnages sont fous et qu'on leur fait les gros yeux 1000 fois

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

1 commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!