Juste un peu de temps de Caroline Boudet

Synopsis : « La charge mentale. La foutue charge mentale. Qui ressemble de plus en plus à une charge explosive qu’elle ferait volontiers sauter… Quelque chose a claqué en elle. Sophie ne voulait pas rentrer, ne pouvait pas. Elle ne voulait plus de cette vie-là. Ses pieds n’avaient tout simplement pas pu prendre le chemin de la gare, ses doigts avaient d’eux-mêmes éteint son portable, et son instinct maternel ― je suis indispensable, je suis coupable, ils ne sont rien sans moi ― s’est mis en mode silencieux pour la première fois depuis sept ans.
Un silence absolument, pleinement, intensément reposant. »
Papier (270 pages) et numérique - Paru en mai 2018 chez Stock

Mon avis :
J'avoue, c'est plus la curiosité par rapport au nom de l'autrice qui m'a poussée à découvrir ce roman que le sujet en lui-même. Les choses me parlent, j'ai suivi avec plaisir l'évolution de Sophie entre passé et présent, j'étais curieuse de voir comment elle allait se sortir de l'état dans lequel elle était et dans lequel la vie l'a mise et je me suis attachée à cette femme forte et volontaire qui ne trouve pas d'autre solution que de penser à elle seule pour pouvoir rebondir. Pourtant, je ne peux pas me mettre "à sa place", n'ayant ni mari ni enfant (mais bon, du coup je me mets la charge sur les épaules toute seule et j'en viens des fois au même point qu'elle...) Parce que c'est le sujet, la question de rebondir après une remise en question, Sophie s'en pose énormément, ne sait pas exactement comment elle va réagir ni ce qu'elle fait quand elle décide de prendre un train mais elle se laisse porter par l'instant présent et par ce qu'elle va découvrir sur elle-même. J'ai apprécié le fait que l'on n'ait pas seulement son introspection mais aussi le point de vue des gens de son entourage proche, son mari, sa meilleure amie, l'un de ses enfants, ça nous apporte un éclairage pour le moins intéressant sur ce que eux ressentent et leur manière de réagir. Ils ont tous une vision de Sophie qui est celle qu'elle essaye de donner mais qui n'est pas forcément celle qu'elle est réellement...

On rit, on pleure, grâce aux mots de l'autrice on ne peut que vivre les questionnements de Sophie et j'ai aimé sa manière de nous présenter la charge mentale qu'elle subit, sans fioriture ni faux semblant, sans mettre en cause qui que ce soit si ce n'est le fait que la femme accepte des choses qu'elle devrait arriver à laisser derrière elle. On ne peut que faire le parallèle avec nos grands parents (voir même nos parents), les femmes d'aujourd'hui gèrent autant de choses que celles d'hier mais elles se rebellent pour avoir aussi l'occasion de prendre du plaisir et d'avoir du temps pour se détendre et profiter de la vie. J'ai très clairement l'image de ma grand mère qui n'a jamais arrêté de travailler mais qui ne voit pas du tout les choses de la même manière... On suit donc les réflexions de tout ce beau monde, l'autrice met des mots sur leurs sentiments et leurs sensations, on ne peut que faire le parallèle avec les gens que l'on connait et tout au long de l'aventure se poser nous-même des questions. Elle n'accuse jamais personne si ce n'est la vie, notre envie de tout réussir, à la fois pour nous et pour les gens que l'on aime et la pression qu'une personne est capable de se mettre pour y arriver. Le final nous apporte les réponses que l'on pouvait en attendre et l'axe de réflexion nous suit encore pendant longtemps une fois que l'on a refermé ce roman.

En bref, j'ai beaucoup aimé la façon dont l'autrice amène le sujet qui secoue Sophie et qui la fait fuir, le temps d'un jour ou un peu plus, son quotidien qui est en train de l'enfermer. Elle étouffe et a besoin de prendre l'air pour retrouver sa force et ses capacités, j'ai particulièrement apprécié le fait que l'on ait aussi un avant/après et que l'on suive les personnages qui gravitent autour d'elle au quotidien, à commencer par son mari. C'est un roman qui traite d'une très chouette manière d'un sujet d'actualité et qui, une fois refermé, nous laisse avec des questions sur nos propres vies et nos propres choix. Un sympathique moment de réflexion...

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- réfléchir sur votre propre vie au travers de l'histoire d'une femme comme vous (pas moi, je ne suis pas dans son cas :D )

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- ne pas vous évader, rester dans le quotidien...  

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!