Les écorchés, tome 4 : Révolte de Tillie Cole

Synopsis : Résister, sans jamais se soumettre !
152 a été enlevée par les Arziani, une famille mafieuse de Géorgie, alors qu’elle n’était encore qu’une enfant. Elle a été dressée pour devenir une mona – une esclave sexuelle destinée à servir le maître des Fosses de Sang. Belle et douce, elle rend fou de désir le maître qui, pour s’amuser, la donne à son plus grand et plus effrayant champion des combats à mort... mais elle comprend très vite qu’un physique menaçant peut cacher un grand cœur. Toutefois, l’amour peut-il naître dans les profondeurs d’un tel enfer ?
Papier (478 pages) et numérique - Paru en mai 2018 chez Milady

Mon avis :
Je suis amoureuse de la plume de Tillie Cole et de ses personnages depuis le premier tome. Après Ruine, Tourmente et Ravage, la boucle se ferme avec Révolte. Quatrième et dernier tome d'une saga pour le moins violente et torturée, on a toutes les réponses que l'on peut vouloir sur chacun des protagonistes et on les quitte d'une manière tout simplement magnifique. Un coup de coeur pour la série dans son entier et pour ce dernier tome qui ne nous laisse pas souffler une seule seconde. Il faut dire que l'on suit 152, la sœur perdue de Valentin ainsi que 901, le meilleur combattant des fosses de sang, invaincu et qui tue en moins de 10 secondes chacun de ses adversaires. Pour pimenter les combats et pouvoir peser sur ses décisions, le maitre Arziani décide de donner 152, sa grande mona à 901 pour le faire plier et trouver une faille dans sa carapace. Si au départ 901 ne veut pas toucher la jeune femme, il va pourtant devoir l'aider et la soulager. Commence alors pour eux un jeu dangereux où ils peuvent tous les deux perdre ce qui leur est le plus cher... 

On plonge donc dans les fosses de sang et l'horreur dès les premières pages, je dois dire que l'intrigue est pour le moins intense, elle ne nous laisse pas souffler une seule seconde et on craint pour la vie de chacun d'entre eux. D'ailleurs l'autrice n'est pas tendre et ils sont nombreux à y laisser la vie. On découvre une horreur sans nom, l'autrice nous permet d'imaginer sans peine tout ce qui se déroule dans les cellules tout comme dans l'arène et on ne peut que rester ébahis devant tant de violence et de sang. Clairement cette histoire n'est pas à mettre entre toutes les mains mais comme avec les tomes précédents on espère que 152 et 901 pourront s'en sortir. J'ai adoré le fait que Luka soit lui aussi présent, il est là pour aider son ami à sauver sa soeur et il sait que tant qu'il n'aura pas fait tomber le royaume d'Arziani il ne pourra pas réellement dormir sur ses deux oreilles en sachant que d'autres vivent cette horreur qui le hante encore.

Les personnages sont géniaux, l'intrigue est géniale et on se laisse porter par les mots qui nous touchent de bien des manières. J'en ai encore la boule au ventre plusieurs jours après avoir terminé ma lecture en rédigeant cette chronique, ils s'ancrent dans nos mémoires et on ne peut qu'espérer pouvoir les retrouver sans trop d'égratignures à la fin. Bon, c'est clairement utopique d'autant que l'autrice ne ménage personne et qu'ils vont devoir combattre avec les armes qu'ils ont à disposition. Mais quand on a leur mental et leurs objectifs, on ne baisse pas les bras et j'ai tout simplement craqué pour ces quatre hommes qui défendent tout ce en quoi ils croient et pour que plus personne ne vive jamais ce qu'ils ont du traverser. J'ai admiré leur pugnacité et leur violence pour faire ensuite régner le calme et l'espoir. Un final qui nous secoue de bien des manières et un roman que l'on referme avec la sensation d'avoir vécu quelque chose d'intense et de pénétrant. Des personnages qui resteront longtemps dans ma tête et dans mon cœur comme un exemple de force et d'amour !

En bref, un coup de cœur pour ce dernier tome, sa conclusion, les personnages que l'on y voit évoluer et pour la plume de l'autrice qui nous fait vivre des choses pour le moins intense. Les fosses de sang sont l'ultime horreur que peuvent connaitre ces combattants et j'ai admiré la pugnacité de chacun d'eux jusqu'à la destruction. L'autrice fait couler le sang, tout le monde ne s'en sort pas, c'est violent, fort, plein de beaux sentiments au milieu de l'horreur et on ne peut le lâcher avant de l'avoir terminé. Un dernier tome qui nous permet de laisser chacun de ces quatre hommes avec un avenir différent de celui qui était déterminé et des femmes qui les aiment plus que tout et sont capables de tout pour eux. Une aventure violente et magistrale qui se vit de l'intérieur !

Note : 20/20

A lire si vous aimez :
- l'amour qui triomphe de beaucoup de choses

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- la violence, la mort, le sang et j'en passe dans l'horreur

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!