Les écorchés, tome 3 : Ravage de Tillie Cole

Synopsis : "Je serrai les dents pour me retenir de hurler. Je me cambrai et raidis les doigts et les orteils, mais sans jamais quitter des yeux l'homme qui se tenait devant moi. L'homme qui était revenu aujourd'hui, avec ses yeux bleus et perçants qui remplaçaient les pupilles noires et dilatées de la veille. Ils étaient d'une beauté trompeuse chez un homme aussi cruel." Dans son enfance, Zoya Kostava a échappé de peu à l'assaut qui a tué toute sa famille. Désormais âgée de vingt-cinq ans, elle vit cachée de tous jusqu'au jour où elle apprend que son frère a survécu lui aussi... et qu'il habite chez leur pire ennemi, le parrain de la Bratva russe. Zoya risque sa sécurité et son anonymat pour retrouver son frère, mais elle se fait capturer par un homme aussi beau que brutal qui la captive et la terrorise. En lui, elle devine une âme aussi perdue que la sienne. Parviendront-ils à se sauver mutuellement... et à survivre aux guerres de clans ?
Papier (438 pages) et numérique - Paru en février 2018 chez Milady
https://www.bookwitty.com/product/97822803874460000000?tap_a=22016-47646a&tap_s=206296-1a4a55

Mon avis :
Après avoir adoré Ruine et Tourmente, j'étais impatiente de découvrir l'histoire de Zoya. Et j'ai une nouvelle fois passé un moment génial avec les personnages même si j'ai été un chouïa moins entrainée par l'intrigue que dans les tomes précédents. Mais on retrouve ce qui fait le sel de cette série, sa violence, sa force, sa puissance dans les sentiments des protagonistes et j'ai adoré une nouvelle fois être aussi bien dans la tête de Zoya que dans celle de 194, notre "héros". Comme dans le tome 2 on retrouve aussi en filigrane l'histoire de Luka et des autres, j'ai apprécié de les revoir et de suivre leur évolution au fil des mois, ils sont toujours aussi touchants et nous font vibrer avec eux. 194 a été conditionné depuis son enfance à tuer, aidé en ça par des drogues qui le rendent totalement obéissant à sa maitresse et qui l'empêchent de réfléchir et par la menace qui pèse sur sa jeune sœur. Son objectif, détruite Zaal, qui a tué l'amant de sa maitresse. Quand, dans la rue, il croise une jeune femme possédant la photo de Zaal, il va la kidnapper et la torturer pour la faire parler et essayer d'approcher sa cible. Sauf que rien ne se passe vraiment comme il l'avait prévu.

Une nouvelle fois l'autrice nous plonge dans la vie dure et sanglante d'une personne qui a perdu toute sensibilité et qui ne sait faire qu'une chose, obéir pour protéger celle qu'il aime par dessus tout et qu'il a juré de sauver alors qu'ils étaient encore enfants et qu'ils ont été kidnappés. Sauf que 194 n'est pas totalement sous l'emprise de la drogue, il a des moments de lucidité et petit à petit Zoya va arriver à lui faire ressentir des choses qu'il avait profondément enfouie. Si j'ai été touchée par eux et par tout ce qu'ils doivent traverser, j'ai parfois été aussi un peu "refroidie" par ce que l'autrice leur fait faire et par la naïveté de 194 qui ne se doute pas de ce qui va lui tomber sur le coin du nez alors qu'il devrait bien connaitre les gens qui l'ont poussé dans cette voie (et là je ne parle pas de Zoya...). On avance dans l'intrigue toujours plus curieux de voir ce qui va leur arriver, on souffre bien évidemment énormément pour eux, d'autant plus quand on découvre le passé de 194 et on ne peut que leur souhaiter de s'en sortir sans y laisser trop de plumes (ce qui n'arrive pas...). 

Les pages se tournent très rapidement, je l'ai dévoré dans la soirée (bon, heureusement, c'était un vendredi soir) et je n'ai pas pu le lâcher avant d'en comprendre les tenants et les aboutissants d'autant que la guerre entre les clans est au centre de l'intrigue et qu'elle nous fait frissonner d'anticipation. 194 et Zoya avancent petit à petit en huis clos, ils ne se doutent pas vraiment de ce qui les attend et j'ai eu mal pour Zoya et tout ce qu'elle est capable de traverser pour protéger ceux qu'elle aime. Même si elle n'accepte pas facilement certaines choses, force est de constater qu'elle sait où se situe son intérêt et elle va tout faire pour aller au bout de ses idées. C'est fort, violent, le respect de l'être humain, homme ou femme, n'est pas vraiment le maitre mot de l'aventure et l'autrice nous tient en haleine jusqu'aux derniers mots. Bien évidemment on termine une nouvelle fois cette aventure en finissant l'histoire de nos amoureux mais en relançant pour la suite... vivement !!!

En bref, j'ai encore une fois dévoré les mots écrits par l'autrice, je n'ai pas pu le lâcher avant de l'avoir terminé et j'ai été conquise par les personnages et tout ce qu'ils doivent traverser. 194 est un homme qui lutte à chaque instant pour aider celle qu'il aime et a promis de protéger mais l'irruption bien involontaire de Zoya dans sa vie va lui faire quelque peu changer ses objectifs avec deux personnes à protéger... C'est violente, sanglant, stressant, on a la boule au ventre tout au long de la lecture et on ne les laisse pas réellement une fois la dernière page tournée, ils sont ancrés en nous jusqu'à la prochaine fois. Vivement !!

Note : 17/20

A lire si vous aimez :
- la violence, le sang, la torture et l'amour...

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- voir ci dessus...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!