Je vais rester de Lewis Trondheim et Hubert Chevillard

Synopsis : Un été, Fabienne et Roland se rendent à Palavas pour une semaine de vacances, entièrement organisées par Roland. Mais il meurt dans un accident avant même leur arrivée dans l'appartement. Désemparée, en proie au déni, Fabienne décide de rester sur les lieux et de réaliser le programme que Roland avait détaillé dans un carnet.
Papier (126 pages) et numérique - Paru en mai 2018 chez Rue de Sèvres

Mon avis :
J'avoue, je ne savais pas trop à quoi m'attendre en commençant cette BD et j'en suis au final restée comme deux ronds de flan. Les messages qui passent au travers de l'histoire sont nombreux et on ne peut lâcher cette BD et ses non-dits avant de l'avoir terminée. Fabienne et Roland arrivent à Palavas et décident de se promener un peu avant que l'heure de récupérer les clés de leur appartement n'arrive. Sauf qu'avec les rafales de vent et les objets volants, c'est le drame qui arrive et Roland en perd la tête (littéralement, beurk, clairement, je crois que je vais finir par avoir peur du vent...). Mais Fabienne décide de rester, de vivre leur semaine de vacances comme si Roland était encore avec elle ou presque. Elle a récupéré son petit carnet, voit tout ce qu'il avait organisé pour eux et va suivre pas à pas ce programme. J'ai trouvé que son déni était très bien fait, elle souffre et on le ressent au travers de ses mots et des expressions de son visage mais en même temps j'ai trouvé ça un peu glauque aussi par moment d'autant qu'elle fait les choses de manière pleine et entière, sans se poser de questions. Bien évidemment elle est contactée par les différentes personnes proches de Roland mais c'est au travers d'inconnus qu'elle va petit à petit trouver le "repos". 

On avance donc dans cette histoire sans réellement nous douter de ce qui leur arrive, Fabienne nous touche et nous agace aussi parfois, je n'ai pas toujours réussi à comprendre comment elle fait pour ne pas craquer et on a l'impression de voir évoluer devant nos yeux une femme totalement anesthésiée. Elle va faire des rencontres, découvrir des personnes très différentes d'elle et elle va au travers de cette nouvelle amitié arriver à refaire petit à petit surface. Les choses se passent lentement mais j'ai adoré les dessins et les expressions sur le visage de Fabienne qui parfois sont assez semblables mais qui représentent bien ses doutes et ses peurs. On n'a pas encore réellement la peine qui transperce et on la suit, petit à petit, on la voit évoluer au contact des autres et on la voit prendre conscience de ce qu'il s'est passé même si elle préfère jeter un mouchoir dessus. Le final nous apporte lui aussi des réponses aux questions que l'on pouvait se poser tout au long de l'aventure et c'est avec des sentiments très variés que l'on quitte Fabienne. En tout cas cette BD ne m'aura pas laissée indifférente, je serai passée par tout un tas de sentiments différents et c'est avec des sensations assez diffuses que l'on laisse Fabienne retourner à sa vie.

Vous pouvez aussi retrouver l'avis de Mo'

En bref, cette BD a l'ambiance très spéciale nous entraine dans la vie de Fabienne suite au drame qu'elle vit à leur arrivée en vacances. Elle vit cette semaine totalement dans le déni, va rencontrer des gens, petit à petit accepter ce qui lui est arrivé (du moins ce qui est arrivé à Roland) et vivre chaque instant comme si c'était le dernier. Tour à tour subjuguée, agacée, perdue et j'en passe, les dessins nous montrent parfaitement toute cette palette de sentiments qui nous assaillent à chaque bulle ou presque. Une BD qui fait réfléchir et choque un peu parfois...

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- les drames, jouer les voyeurs, voir une femme s'en sortir à sa façon

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- le déni, le mensonge, les cachotteries...

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Les articles sont regroupés chez Moka Mila cette semaine.

11 commentaires

  1. Une histoire qui gratte un peu oui et qui m'a déstabilisée aussi. J'ai passé mon temps à comprendre les choix de cette femme et à m'interroger l'instant d'après. Un sujet spécial et original :)

    RépondreSupprimer
  2. Tentée depuis le billet de Mo, je suis de plus en plus intriguée !

    RépondreSupprimer
  3. Je n'aime pas trop le déni ni le mensonge and co mais j'ai quand même envie de me lancer.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai lu cette BD et j'ai hâte de la présenter, je te rejoins pour l'avis.

    RépondreSupprimer
  5. Je ne lis pas trop ton avis car l'album est sur ma PAL mais j'ai vu ta note qui me semble prometteuse ;)

    RépondreSupprimer
  6. Je suis intriguée par ce scénario et pas certaine qu'il me plaise mais Mo' m'a donné envie de le découvrir il y a une semaine ou deux.

    RépondreSupprimer
  7. Une BD que je serais finalement curieuse de lire.

    RépondreSupprimer
  8. Intriguée par cet album qui n'a pas l'air de laisser indifférent...

    RépondreSupprimer
  9. J'imagine qu'on ne peut s'empêcher de transposer et de se demander ce que l'on aurait fait nous...
    Une lecture qui remue et que j'espère trouver à la bibliothèque

    RépondreSupprimer
  10. la chronique de Mo m'avait interpellé. encore plus envie de la lire maintenant !

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!