Comment un écureuil, un héron et une chouette sauvèrent le père de Casper de Horatio Clare et Janes Matthews

Synopsis : Casper coule une existence paisible dans la petite ville anglaise de Woodside Terrace… Jusqu’à cet été où son père, Jim, change du tout au tout : il ne mange plus, ne sourit plus, ne travaille plus et reste cloué au lit. Quel mauvais sort s’est abattu sur lui ? Une chose est sûre, Casper ne l’abandonnera jamais !

Mon avis :
J'étais curieuse de découvrir ce titre dont j'avais un peu entendu parler avant sa sortie et je dois dire que j'ai globalement passé un très bon moment avec Casper. J'ai beaucoup aimé ce jeune garçon qui va tout tenter pour essayer de sortir son père de la dépression et qui va pour cela rencontrer de nouveaux amis qui vont l'aider. Sauf que ces amis ne sont pas humains, il s'agit des animaux de la forêt proche du domicile de Casper et il va arriver à établir avec eux des plans visant à sortir son père de ses angoisses et de sa dépression. J'ai aimé la façon dont la maladie est traitée, les plus jeunes pourront ainsi comprendre certains de ses mécanismes expliqués d'une manière assez simple mais ludique. J'ai bien évidemment adoré les dessins qui illustrent le propos de l'auteur et on ne peut le lâcher avant la fin d'autant qu'il est court. L'histoire parle de tout ce que peut entrainer une dépression, aussi bien pour la personne qui en est victime que pour son entourage et j'ai apprécié la façon dont le tout est amené même si parfois j'aurais aimé être davantage dans la tête du père de Casper. 

Ce dernier ne lâche jamais l'affaire, il va faire tout ce qui est en son pouvoir pour que son père redevienne "comme avant" et pour cela il va devoir combattre cette dépression qui l'attaque telle une troupe de chevaliers en armure. Et on n'est pas loin du compte en disant ça, Casper va découvrir l'envers du décor et tout faire pour aider son père à survivre à ce passage de la vie sur lequel il n'a aucune emprise. Les animaux, écureuils, héron et chouette vont eux aussi tout donner pour permettre à Casper de retrouver son père et sont toujours de bons conseils. J'ai aimé la façon dont chacun d'entre eux a un rôle à jouer, on sourit mais on a aussi mal pour Casper et son père, on ne peut qu'apprécier la manière dont l'auteur arrive à concrétiser cette maladie dont beaucoup de gens souffrent sans que l'on puisse réellement comprendre pourquoi. Cela permet aux plus jeunes de mettre des mots sur les symptômes et leurs conséquences même si le côté "fantastique" rend parfois les choses peu "concrètes". J'ai aimé la conclusion et tout ce qu'elle apporte comme réponse et le fait que l'on comprenne bien que les malades ne sont jamais vraiment guéris...

En bref, j'ai beaucoup aimé la façon qu'a l'auteur d'expliquer une maladie telle que la dépression, Casper est un jeune garçon qui va tout faire pour "sauver" son père des griffes de cet état apathique et on ne peut que tourner les pages, toujours plus curieux et vouloir voir le rôle de ces animaux. C'est à la fois drôle et sérieux, on ne peut que craquer pour Casper et son caractère frondeur et on aime la manière dont cela se termine, avec du positif et du négatif !

Note : 16/20

A lire si vous aimez :
- expliquer aux plus jeunes ce que peut être la dépression

Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- le petit côté "fantastique" qui rend cette histoire moins "crédible" (mais facile à comprendre)

Pour en savoir plus et lire d'autres avis :
Logo Livraddict

Aucun commentaire

Pour information, je modère les commentaires!
Si vous ne souhaitez pas que le votre apparaisse mais juste laisser une trace, merci de me le dire dans votre commentaire!
Merci d'être venu me rendre visite!